Laine, je t’aime

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives.

Je suis adhérente d’un café associatif du nord du Lot, le lieu commun à Saint Céré (46).

Les objectifs de cette association sont de participer à l’animation socio-culturelle de la vallée de la Dordogne, créer du lien, promouvoir la mixité sociale et intergénerationnelle, sensibiliser à la culture et à l’éco-citoyenneté, par la  programmation d’événements, le plus souvent gratuits, en partenariat avec les associations et collectivités locales. Quelques exemples d’ activités : échanges linguistiques, concerts, soirées cinéma et lecture, balades à la découverte du patrimoine et de la nature,  organisation de manifestations comme des expositions et des conférences sur les savoirs alternatifs, Printemps des poètes, carnets de voyage, rencontres autour d’un repas hebdomadaire.

L’idée est venue d’organiser une semaine d’animation pour valoriser cette matière noble qu’est la laine.
Cette semaine de valorisation de la Laine aura lieu du 4 au 12 avril 2014 à Saint Céré (46).

 

Les objectifs ? Découvrir les potentialités de la laine, les différents stades de sa transformation, sa qualité, mieux connaître la filière et les enjeux économiques actuels, retrouver l’histoire locale, transmettre les savoirs, renforcer la convivialité et le dynamisme local avec les différents acteurs.

Il existe sur le territoire une histoire et une tradition locale : des couvertures piquées étaient confectionnées dans les familles. Une filature fonctionnait à proximité. On trouve aussi un cheptel assez important de moutons rustiques : la caussenarde ainsi que d’autres races élevées dans la région.
Le déclic a été l’écoute d’une émission de Marie-Thérèse Chaupin de l’ association A.T.E.L.I.E.R. Laines d’Europe, sur France Culture (à écouter ici) qui décrit bien les enjeux économiques de la filière laine et de la sauvegarde de la diversité des races ovines.

Actuellement le prix de la toison est insuffisant et ne couvre pas celui de la tonte annuelle obligatoire, qui est devenue une charge. Les transformateurs ont de grandes difficultés à gérer les toisons en raison de la disparition des unités de traitement (laveries, filatures).

La quasi totalité des laines produites est exportée en suint, faute de transformation locale.
Il y a urgence à sauver les petites unités qui existent encore, car les savoirs faire vont disparaître, et à étudier des opportunités d’en créer de nouvelles pour la survie de l’ensemble des acteurs de la laine.

Cela semble aussi important de pouvoir tester les possibilités de création, en fonction des caractéristiques propres à chaque race.
Les stylistes ont besoin et envie de créer avec des produits locaux de qualité : ils représentent la continuité patrimoniale et la valorisation de demain.

Des rencontres avec des éleveurs et une association locale « la caussenarde » ,très active auprès des éleveurs pour le tri des toisons notamment et quant à la transmission des savoirs, ont aussi participé à l’élaboration du projet.

C’est dans le contexte d’une dynamique locale que s’est construit le programme :
Multiplication des cafés tricot, rencontres entre fileuses, yarn bombing, festival du « Lot et la laine » , transhumances…
Il existe des éleveurs  la ferme de Péchaud  et la ferme de Siran qui cherchent à commercialiser leur laine, des transformateurs tels de l’étoile du Berger.
En lien avec des éleveurs locaux, Christelle Jeannet – le journal La Montagne et des créatrices : tapisserie de haute-lisse, tisseuses, feutrières, tricoteuses, fileuses, telles que Palaluna,  Nid de Vigogne , Tissages et patchworks de Capucine.

Le programme de la manifestation comprend :

  • L’exposition d’ A.T.E.L.I.E.R. Laines d’Europe, conçue pour le salon de la mode éthique, de façon très esthétique : panneaux d’information en tissus colorés, très nombreux échantillons présentés de façon ludique. Les explications décrivent aussi bien les processus manuels qu’industriels. Toutes les matières et échantillons sont destinés à être touchés et appréciés.
  • Ainsi que des animations : projection de DVD, d’un film, création d’une pièce de théâtre , vente  de livres et dédicaces, démonstration de teinture végétale, tapisserie, tonte, tri de la laine, visite de fermes, cardage, filage, feutrage, machine à tricoter, couverture piquée…

La ville entière sera décorée et, pour clôturer la semaine, un marché présentera différents produits autour de la laine.

Print Friendly

 

 

 
laure Paris
laure Parisj'ai beaucoup tricoté dans les années 70-80 à Paris et suis de nouveau addict, après avoir retrouvé l'importance de la chaleur de la laine dans la vieille maison quercynoise où je vis Les hivers peuvent être rigoureux dans le nord du Lot ! j'apprécie le côté convivial et le partage qui entoure cette passion j'ai découvert les différentes phases de transformation de la toison en laine, je côtoie des éleveurs et profite d'une transmission des savoirs faire avec l'association de la caussenarde, notamment. J'ai eu la chance d'aller au festival de la laine à Felletin et à celui du Lot et la Laine je me suis lancée dans le feutrage et la teinture végétale, pas encore le filage, mais presque Heureusement que le concept d'"en-cours" existe entre le pull d'Odette et la paire de chaussettes aux aiguilles circulaires, un petit pull pour Barbie au point de riz en alpaga et un châle dentelle Ma fille veut un pull en mohair à points ajourés dissymétriques et pour la petite cousine une tunique taille 2ans les projets ne manquent pas De blogs en blogs entre les tutos et vidéos...et bientôt une semaine sur la valorisation de la laine à St Céré !

| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |


7 commentaires sur "Laine, je t’aime"

  1. cathe dit :

    Attention plusieurs liens ne fonctionnent pas…

  2. TivaB dit :

    Toutes les initiatives pour défendre la filière française et locale sont à défendre. Parce que j’ai récemment commandé et utilisé de la Fonty, c’est à Lainamac et histoires de laine que j’apporte ma petite contribution personnelle pour le troupeau de moutons noirs:
    http://www.histoiredelaines.fr/?page_id=520

  3. annekeane dit :

    absolument génial !!!
    vive la laine, vive les couleurs, vive la chaleur humaine :-) )
    merci aux moutons !!!
    AK***

  4. MarieC dit :

    Super article ! Merci beaucoup. Et quel super programme !

    Je suis très intéressée pour y aller. J’habite Bordeaux, donc à 3H de route…si il y a des Bordelais intéressés pour faire du covoit, ce serait super !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales