Ravelry : L’esprit des Jeux Olympiques

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Le 27 juillet 2012, des milliers d’athlètes feront moult prouesses physiques et artistiques pour notre plus grand plaisir  à l’occasion des Jeux Olympiques accueillis cette année par la ville de Londres.

Mais ce que seuls les initiés de la laine savent, c’est que derrière les écrans, d’autres athlètes se lanceront également des challenges plus ou moins complexes : heptathlon du filé main (handspun heptathlon), lutte aux encours (WIPs wrestling), destockage synchronizé (synchronized stash busting), saut à la dentelle (lace longjump) ou même sprint de la pelote solitaire (one skein sprint)… Les Ravellenic Games, une sorte de « Jeux Olympiques des aiguilles »  qui  se dérouleront pendant toute la période des  JO de Londres.

Kézako les Ravellenic Games ?

Organisé par le site Ravelry (vous pouvez pas dire qu’il vous est inconnu celui-ci car on vous l’a présenté ici !) C’est un événement international rassemblant tous les athlètes de la laine (oui, vous aussi vous en faites partie !) pour repousser toujours plus loin les limites. « Plus vite, plus haut, plus fort » crient-ils à Londres. Nous, on tricote le plus vite possible, on file encore plus fin, et on crochète des oeuvres bien plus compliquées… Tout ce qui représente un challenge pour soi-même est bon à prendre ! Une seule vraie règle : réaliser son ou ses défis personnels entre le 27 juillet et le 12 août.

On commence quand ?

Patience, patience ! L’heure de départ est la même pour tout le monde : au moment du top départ de la cérémonie d’ouverture des JO, soit à 21h, heure de Londres (donc 22h heure française).

Il peut être drôle de se rassembler tous devant un écran, les aiguilles et les crochets brandis et prêts à être utilisés dès que la flamme naît… Pensez à prendre des photos pour immortaliser ce moment , et oui, ce n’est pas donné tous les jours de pouvoir participer à des olympiades !

…Mais attention, les projets dans lesquels on se lance doivent être terminés avant la fin officielle des JO, soit le 12 août à minuit heure londonienne. Cela vous donne deux semaines de folie à tricoter, crocheter, filer, tisser à n’en plus finir!

Quel défi choisir ?

Les Ravellenic Games, c’est l’occasion rêvée pour se lancer dans des projets plus ou moins fous! Cela fait longtemps que vouliez faire un ouvrage, mais vous ne vous sentez pas à la hauteur ? Vous n’avez jamais réalisé de vêtement ? Alors osez ! cela peut être l’occasion de tester une nouvelle technique, un tout premier pull ou cette paire de chaussettes qui vous fait rêver, quelque chose d’énorme ou d’extrêmement délicat. Pourquoi pas même finir enfin ce projet-boulet qui hante vos placards depuis des années. Ou, soyons fous/folles : un peu de tricot de rue comme ci-dessous ! 

Le vrai but des Ravellenic Games, c’est de se lancer dans de nouvelles expériences pour élargir ses horizons créatifs.

32 « disciplines » sont proposées cette année. Certaines ont des règles strictes, d’autres sont libres à toute interprétation personnelle. Vous décidez quelle discipline vous voulez tenter et lorsque vous commencez le projet idoine, il faudra y ajouter le  »tag » (sorte de nom de code à associé au projet) dédié. En effet, chaque discipline a son propre « tag » et sont reconnus comme participants ceux qui auront marqué le-dit tag dans leurs pages projet.

Chaque projet taggé et achevé avant la fermeture des JO recevra une médaille (ou plusieurs… les disciplines sont souvent cumulables!). Sur le groupe officiel des Ravellenic Games, des fils de discussion « lignes d’arrivées » seront créées pour chaque discipline. Vous pourrez y poster des détails du projet accompli jusqu’à deux jours après la cérémonie de clôture des JO. C’est sur ces fils de discussion que la mascotte des Ravellenic Games, Bobicus Maximus, vous donnera votre médaille (un badge pour les blogs et les forums).

Se défier tout seul devant l’écran, bof…

…Si c’est votre cas, pas de souci ! Vous pouvez rejoindre une des équipes (ou même créer la vôtre!) pour bénéficier de l’encouragement du groupe pour tricoter plus vite, filer plus fin, tisser ou crocheter plus compliqué ! Une liste des équipes déjà formée est disponible sur la page des Ravellenic Games. Et il y en a plusieurs francophones ! Citons : la Team Do you speak french, la Team Papillons et la Team Tricot Opéra par exemple.

Quoiqu’il en soit, quoique vous décidiez, la seule vraie règle c’est de se défier et de tenter des choses un peu plus compliquées ou que vous appréhendiez. Vous verrez, vous en sortirez grandies !

Et si vous n’y arrivez pas… Pas grave, l’essentiel est de s’être amusé et d’avoir essayé !

Ah mais, vous parlez des Ravelympics en fait !?!

Oui et non ! Si le principe et le fonctionnement reste le même, ce rassemblement de passionné(e)s des arts du fil ne porte plus le joli nom de Ravelympics. Il a dû être abandonné pour des histoires de copyright possédé par l’USOC, le comité olympique des Etats-Unis. Cela a même fait les gros titres dans les journaux, du fait du ton peu diplomatique utilisé dans la lettre de « Cease & Desist » envoyé à Casey Forbes (fondateur de Ravelry) par l’USOC. En effet, les membres de l’USOC considéraient les Ravelympics comme étant une « offense à la vraie nature des jeux olympiques » et donc un manque de respect vis à vis des athlètes ! Cette lettre a suscité une vive émotion auprès des membres de Ravelry comme vous pouvez vous en douter, et de nombreuses blogueuses ont réagi pour s’insurger du manque de tact de l’USOC.

Une session de renommage et de vote a eu lieu au mois de juin, plusieurs noms étaient en lice dont Ravathon, Ravelrumpus et Ravellenic Games. Les Ravellenic Games ont finalement été choisi en hommage à l’origine grecque des Jeux Olympiques, qui étaient d’ailleurs une des épreuves des Jeux Panhelléniques.

Alors, vous en êtes ?… Les anneaux olympiques et Londres n’attendent plus que vous !

Print Friendly
Meya
En 2008 (déjà 6 ans!), je suis entrée un peu par hasard dans le monde merveilleux des arts de la laine et depuis, je m'enfonce toujours plus loin dans la spirale de la laine, passant allègrement du tricot au crochet puis au filage tout en jouant avec les couleurs et en papotant passionnément sur Ravelry que je hante quasiment depuis les débuts. A tel point qu'en septembre j'ouvrirai ma boutiques de laines teintes à la main, (Vi)laines. Ce qui me plaît dans ce domaine ? La possibilité de créer exactement ce qu'on voudrait avec ses mains et des aiguilles, d'un joli châle en dentelle à un couvre-borne kilométrique en forme de Mario Bros ; les gais échanges de "trucs" pour réaliser des oeuvres toujours plus complexes et la joie de pouvoir se laisser aller aux plus folles envies (dans la limite du porte-monnaie!), de caresser des fibres merveilleuses jadis inconnues, de participer à des défis parfois un peu farfelus... On pourrait presque en faire un slogan : "avec la laine, tout est possible!"

| http://www.meyabulle.fr/merle/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



12 commentaires sur "Ravelry : L’esprit des Jeux Olympiques"

  1. La Ptite Bete dit :

    J’en suis :) pour la première fois cette année… Vivement Vendredi !!

  2. Muriel dit :

    Je ne suis pas sûre de pouvoir finir un tricot en deux semaines, je suis vraiment lente…mais je vais suivre tout ça de très près!

  3. __L__ dit :

    Aïe… c’est tellement tentant, se surpasser au soleil :-D Bon, je sens que les aiguilles me démangent !! Merci pour l’info (que ‘avais totalement occultée sur ravelry !

  4. Isa dit :

    Merci Meya de nous avoir éclairé sur ces Ravellenic. Passant beaucoup de temps sur Ravelry, j’avais vu passer la chose sans trop savoir en quoi consistaient ces Ravellenic….
    Maintenant j’en sais bcp plus, reste à se familiariser avec les différentes catégories proposées dont j’adore le côté burlesque.
    Reste à voir aussi comment s’inscrire.

  5. Couka dit :

    Je vais me laisser tenter !
    À voir selon les catégories mais j’aimerais faire :
    - une paire de chaussettes
    - un châle en dentelle : j’avais déjà essayé mais le résultat était décevant car trop petit, et donc importable. Il faut donc que je réessaie.

  6. Très sincèrement merci pour cet article. J’ai croisé plusieurs discussions sur ce sujet sur Ravelry mais ton article me permet de bien appréhender ce challenge et de mieux comprendre les us et coutumes de cette disipline ;-) amusez vous bien !!!

  7. Caroline Caroline dit :

    Moi non plus je n’avais jamais trop compris le principe des ces jeux du tricot. J’avais l’impression d’une communauté obscure sur Ravelry avec plein de codes barbares. Et finalement je trouve l’idée super, pleine d’humour et d’un esprit de dépassement de soi tout Olympique, mais comme je le pratique déjà une bonne partie de l’année, je ne me suis pas inscrite. Bon jeux à tous !

  8. [...] au WIPs Wrestling (lutte aux ‘en cours’), une compétition organisée dans le cadre des Ravellenic Games 2012. Et si je finissais enfin mon premier cardigan ? D’autres challengers [...]

  9. Everlasting dit :

    Pour la première fois je participe avec Team The Cold Shoulders. Les épaules gelées. Je trouve amusant et divertissant cette façon de marier les Jeux et le tricot. Vive Ravelry!

  10. ely dit :

    ohh vraiment merci pr ces explications, ce sera dur cette année mais au moins maintenant j’ai compris!!!

  11. Imawale dit :

    Au vu de l’émulation provoquée par ces Ravellenic Games, je n’ai pu que m’y associer, car, comme disait Pierre de Coubertin, l’essentiel est de participer.
    C’est donc une paire de chaussettes que j’ai casté on ce matin … et en avant le marathon!

  12. mylogicalsong dit :

    [...] *Une sombre histoire dans laquelle le USOC, pas content de voir qu’un site de tricot détournait l’usage sacré du mot “Olympique“, l’a fait savoir dans une lettre pas très polie. D’où ire. [...]

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales