Back Loop 2 : Le petit Echo de la Mode (1937)

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives.

Back Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Après les années 20 du premier épisode, ce numéro vous fera découvrir un superbe point de tricot et l’immédiat avant-guerre.

Le magazine

Avec ce numéro, nous avançons d’une dizaine d’année. Le magazine « Le petit écho de la mode » en est à sa 59ème année de parution et c’est le journal le plus lu par les femmes. Il parait toutes les semaines et la partie consacrée aux travaux manuels (principalement textiles) est un grand format de 16 pages non reliées.

Le modèle

La mode de cet immédiat d’avant-guerre a bien changée. Les robes ont raccourci sous le genou et la taille est bien marquée.
Tellement d’ailleurs que le modèle ne me semble pas très adapté à notre siècle. En revanche, le tricot tressé qu’il propose est superbe.

 

Les explications techniques

Point tressé

Nombre de maille impair.échantillon tricot tressé

Rang endroit : glisser la maille lisière avec le fil devant. Ramener le fil derrière;
Prendre la troisième maille par le brin arrière et la tricoter en m.end sans la faire tomber de l’aiguille gauche; tricoter la deuxième maille en m. endroit; faire passer les deux mailles sur l’aiguille droite
Recommencer jusqu’au bout du rang avec les mailles 5 et 4, puis 7 et 6 , puis etc

Rang envers : glisser la maille lisière avec le fil derrière. Ramener le fil devant;
Tricoter la troisième maille en m.env sans la faire tomber de l’aiguille gauche; tricoter la deuxième maille en m.env et faire tomber les deux mailles ensemble sur l’aiguille droite. Recommencer jusqu’au bout du rang avec les mailles 5 et 4, 7 et 6 puis etc

 

Point de détail : les poignets

Le modèle de 1937 était agrémenté d’un col lavallière et de poignets tricotés au crochet. Il me semble que, pour les poignets du moins, l’idée peut être retenue pour un modèle actuel ou pour remplacer la bande de côtes usée d’un autre pull.

Tricoter simplement un rectangle de la longueur du tour de poignet (ou reprendre les mailles sur le bas des manches) et tricoter des rangs de brides (en prenant dans la maille tout entière du rang précédent) en aller et retour et en augmentant d’une bride à chaque fin de rang.
Cela permet d’avoir un poignet qui va en s’élargissant et une fois terminé et plié en revers, la partie large peut être fixée par un joli bouton comme on le voit sur l’image au-dessus.

Modèle complet

Si l’une d’entre vous est intéressée parle modèle complet, il est disponible en pdf scanné . Je verrai bien ce point tressé et relativement dense utilisé pour un modèle de veste pour enfant; par exemple sur ce type de modèle trouvé sur Ravelry.

 

1937 – un peu d’histoire

Ce magazine est publié en 1937, une année après les grandes grèves de 1936 qui ont amené au pouvoir le Front Populaire.
C’est encore la Troisième République et le président du Conseil est Léon Blum.
Certes, les familles peuvent profiter des premiers congés payés mais le rôle de la femme (qui n’a pas encore le droit de vote, loin s’en faut) est encore terriblement balisé par la société comme le montre un petit article de ce magazine que je ne peux m’empêcher de vous rapporter :

 Le Congrès de « la mère au Foyer »
Le deuxième Congrès International sur « la Mère au Foyer, Ouvrière de Progrès Humain » aura lieu à Paris du 21 au 26 juin 1937.
Le Congrès se propose de préciser un large plan d’action en faveur de la Mère au Foyer.
Il s’efforcera de déterminer les conditions économiques grâce auxquelles la mère ne sera plus contrainte à un travail extérieur qui l’épuise, accentue la dénatalité, fait baisser les moyennes de salaires et encombre le marché du travail.
Il recherchera comment aider la mère à remplir au foyer sa tâche de donneuse de vie, d’éducatrice et d’animatrice. Il recherchera quel dons spéciaux de la nature féminine sont à développer pour que la mère soit, dans l’exercice de sa mission, suivant les desseins providentiels, meilleure ouvrière de progrès.
Il s’annonce comme une des principales manifestations de la série des Congrès Sociaux qui auront lieu durant l’Exposition Universelle de Paris.

  

Dans la série BackLoop retrouvez le précédent article de TivaB sur le magasine Mon ouvrage (1928).

Cette exposition universelle de 1937 est  dans l’immédiat avant-guerre le lieu de l’opposition farouche entre l’URSS socialiste et l’Allemagne nazie. Les deux pavillons monumentaux qui se font face aux extrémités du pont d’Iéna en sont le symbole. L’un est orné d’un aigle au sommet d’une colonne et l’autre sert de piédestal à la statue monumentale représentant la force ouvrière soviétique.

D’autres renseignements sur cette exposition sur ce lien et des photos sur celui-ci.

Print Friendly

 

 

 
TivaB
TivaBLe textile, dans toutes ces définitions, voilà ce qui me plait et ce que j'adore partager. Broderie, patchwork et bien entendu tricot, je les pratique depuis longtemps et je suis fascinée par les incroyables possibilités qu'a ouvert le web pour les échanges. Les machines à coudre très anciennes m'ont amené à collectionner les magazines et documents anciens. On y trouve des pépites que je vous ferai partager.

| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |


Tags: ,

13 commentaires sur "Back Loop 2 : Le petit Echo de la Mode (1937)"

  1. mypaddytile dit :

    C’est passionnant ! Merci :)

    Le point tressé est vraiment très joli, je ne suis pas sure d’avoir bien compris comment faire en lisant, mais il faut que je fasse un essai, ça sera sans doute plus clair.

  2. olivia_via dit :

    Très bel article, merci !!

  3. lillicroche dit :

    Outre les différents points que l’on trouve dans ces magazines anciens, j’adore aussi relever les textes et petites phrases sur l’image de la femme. Cela vaut son pesant de représentations… désuètes. Belle rubrique que cette la maille arrière, Madame TivaB!

  4. Emilie dit :

    Sympa l’article!
    Le point tressé est tres tres joli!

  5. cerisebouquet dit :

    Merci pour cet article très intéressant et je garde en mémoire ce joli point tressé pour l’utiliser un jour ou l’autre.

  6. françoise dit :

    http://les8petites8mains.blogspot.fr/
    bonjour , je vous conseille un petit tour vers ce lien . c’est une passionnée qui parle des vètements à travers les ages . il y a des pages passionnantes sur le tricot mais pas seulement ! et c’est très riche en iconographie . un travail magnifique .

  7. LazyBene dit :

    Ma maman a fait un gilet avec ce point pour ma fille, mais elle l’avait appelé « point de van(n)erie ».
    Très beau point en effet, mais pas simple.

  8. alexandra dit :

    Quel trésor: j’adore ce point tressé! C’est magnifique!
    J’ai un peu plus de mal avec l’idéologie du congrès international de la mère au foyer…

  9. lison dit :

    Bonjour

    Comme ce point me plaisait beaucoup, je l’ai intégré à un cardigan layette…
    le résultat est que cela rend vraiment très bien, mais
    il n’est pas question de regarder la TV en tricotant! et d’autre part (mais ça vient peut être de moi) j’ai du passer en 3.5 alors que toute la partie jersey est tricotée en 3.
    quoiqu’il en soit, je le trouve si joli ce point (que je n’ai pas retrouvé dans d’autres manuels et j’en ai quelques uns!) que je vais surement le reprendre dans un autre ouvrage.

    Merci de partager ce trésor

    Lison

  10. [...] Voyage dans le tricot d’autrefois 1937 Voyage dans le tricot d’autrefois 1928 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Pour ce premier article, TivaB vous propose une présentation du magazine « Mon Ouvrage », datant de 1928. La lecture des vieux magazines est pleine de découvertes et de surprises que je veux vous faire partager. Mais qu'ils sont bizarres ces humains ! Au fil de l'évolution et contrairement aux autres mammifères ils ont perdu leur pelage, leurs civilisations n'ont jamais su quoi inventer pour s'épiler et se raser, mais ils n'ont eu de cesse de s'approprier les poils d'autres espèces ! Vous trouvez ça logique, vous ? Représentatif de la supériorité des hommes sur les animaux ? Alors non seulement, ils leur piquent leurs peaux pour s'envelopper dans des fourrures, mais en plus, il leur arrachent les poils ou les tondent pour filer ce butin, puis le tisser ou le tricoter. Heureusement, ils n'ont pas encore pensé au chat… Les Fils Hier, j’ai commencé à vous raconter la petite histoire de la laine . Le suspens a assez duré et il est temps, comme promis, que je vous parle des 4 dernières étapes de la transformation de la laine. Le défeutrage A la sortie de la carde, les fibres qui composent le ruban de laine ne sont pas parfaitement alignée. En plus, certaines fibres sont encore carrément emmêlées : elles feutrent. Il est donc temps de leur faire un petit « brushing » ! Du mouton à la pelote de laine (2/2) Du mouton à la pelote de laine (1/2) Depuis le temps que je tricote, j’avoue que je ne m’étais jamais vraiment demandée comment à partir du mouton on arrivait à nos jolies pelotes bien rangées dans les rayonnages de notre fournisseur préféré. J’avais bien une vague idée du procédé mais rien de vraiment très concret non plus. J’ai fait quelques recherches sur le Net pour ma culture personnelle et je me suis dit que ça pourrait aussi vous intéresser. Voilà pourquoi je vais vous raconter l’histoire de la transformation de la laine, une histoire en deux parties. Aujourd’hui, je vous présente les 4 premières étapes de la transformation. Je vous garde les 4 dernières pour plus tard ! Sommaire de la page : 1) Introduction 2) Les laines des différents moutons 3) Soins et sélection des bêtes 4) La tonte : on obtient de la laine brute 5) La transformation de la laine brute : LAINE DE MOUTON – tetenlaine Où, quand, comment, pourquoi ? [...]

  11. [...] Voyage dans le tricot d’autrefois 1937 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Après les années 20 du premier épisode, ce numéro vous fera découvrir un superbe point de tricot et l’immédiat avant-guerre. Le magazine Avec ce numéro, nous avançons d’une dizaine d’année. Le magazine « Le petit écho de la mode » en est à sa 59ème année de parution et c’est le journal le plus lu par les femmes. B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque. Et si nous allions jusqu’à la fin du XIXème siècle? Quelques numéros, hélas dans un état « très délicat » nous attendent. Il s’agit du magazine France Mode: un grand journal de 8 pages tout en noir et blanc. Le papier en est extrêmement fragile; il doit être manipulé avec précaution et je le stocke dans des chemises de carton sans acide. Nous utiliserons pour cet article les numéros 48 et 50 parus le 30 novembre et le 14 décembre 1890. Voyage dans le tricot d’autrefois 1890 Voyage dans le tricot d’autrefois 1865 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Restons dans la fin du XIXème siècle et du second Empire au temps des crinolines, des ombrelles et des enfants sages. Le magazine Pour l’article de ce mois, c’est encore un mensuel qui sera utilisé : « Le Conseiller des Dames et des Demoiselles ». B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Le « Journal des demoiselles » est une référence des magazines de la fin XIXème. Allons-y voir de plus près… Le magazine Voyage dans le tricot d’autrefois 1839 Peut-être l’aurez-vous déjà remarqué dans la page de liens ci-contre, Les Petites Mains ne peuvent que soutenir un concept comme Golden Hook , qui lie mode, tradition d’un savoir faire de qualité et relation intergénérationnelle. Ce site, lancé il y a deux ans par Jérémy Emsellem, propose en effet de faire tricoter vos bonnets et écharpes par des grands-mères. Pour ceux qui veulent se lancer eux-mêmes dans le tricotage, les grands-mères de Golden Hook donnent des cours particuliers jusqu’au 23 octobre au BHV Rivoli à Paris. Mais Les Petites Mains , c’est à la fois la tête et les mains ! Aussi, pour vous cultiver en tricotant – ou tricoter en vous cultivant, voici une Petite Histoire du Tricot en plusieurs épisodes. Histoire du tricot (1) – les origines corbeille tricot soldats 1915 Travaillons pour nos soldats, mais travaillons bien et travaillons patiquement Suivent une série de conseils dont je vous donne quelques extraits : (ils sont écrit en bleu, si je donne un avis il sera écrit en noir) Plus la guerre avance plus il faut travailler pour les combattants et les réfugiés… Les deux grands principes d'un bon travail : 1e, adapter toujours les travaux à l'usage qu'on leur destine et 2e, assurer, au prix d'un temps plus long et du soin des détails qui semblent parfois insignifiants, la parfaite exécution des objets destinés aux combattants. (Ce qui est toujours parfaitement valable) Pour y parvenir plus facilement, passons en revue les différents objets qui nous semblent composer l'équipement idéal du combattant au point de vue lainages. Voyage dans le tricot d’autrefois 1937 Voyage dans le tricot d’autrefois 1928 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Pour ce premier article, TivaB vous propose une présentation du magazine « Mon Ouvrage », datant de 1928. La lecture des vieux magazines est pleine de découvertes et de surprises que je veux vous faire partager. Mais qu'ils sont bizarres ces humains ! Au fil de l'évolution et contrairement aux autres mammifères ils ont perdu leur pelage, leurs civilisations n'ont jamais su quoi inventer pour s'épiler et se raser, mais ils n'ont eu de cesse de s'approprier les poils d'autres espèces ! Vous trouvez ça logique, vous ? Représentatif de la supériorité des hommes sur les animaux ? Alors non seulement, ils leur piquent leurs peaux pour s'envelopper dans des fourrures, mais en plus, il leur arrachent les poils ou les tondent pour filer ce butin, puis le tisser ou le tricoter. Heureusement, ils n'ont pas encore pensé au chat… Les Fils Hier, j’ai commencé à vous raconter la petite histoire de la laine . Le suspens a assez duré et il est temps, comme promis, que je vous parle des 4 dernières étapes de la transformation de la laine. Le défeutrage A la sortie de la carde, les fibres qui composent le ruban de laine ne sont pas parfaitement alignée. En plus, certaines fibres sont encore carrément emmêlées : elles feutrent. Il est donc temps de leur faire un petit « brushing » ! Du mouton à la pelote de laine (2/2) Du mouton à la pelote de laine (1/2) Depuis le temps que je tricote, j’avoue que je ne m’étais jamais vraiment demandée comment à partir du mouton on arrivait à nos jolies pelotes bien rangées dans les rayonnages de notre fournisseur préféré. J’avais bien une vague idée du procédé mais rien de vraiment très concret non plus. J’ai fait quelques recherches sur le Net pour ma culture personnelle et je me suis dit que ça pourrait aussi vous intéresser. Voilà pourquoi je vais vous raconter l’histoire de la transformation de la laine, une histoire en deux parties. Aujourd’hui, je vous présente les 4 premières étapes de la transformation. Je vous garde les 4 dernières pour plus tard ! Sommaire de la page : 1) Introduction 2) Les laines des différents moutons 3) Soins et sélection des bêtes 4) La tonte : on obtient de la laine brute 5) La transformation de la laine brute : LAINE DE MOUTON – tetenlaine Où, quand, comment, pourquoi ? [...]

  12. BoomerMoya dit :

    Tjrs interessant ces articles !!! Le tissafe de carres refait fureur, aux US depuis 1an ou 2je pense. A l’occasion de deplacements pro j’ai acheté un kit pour faire des cadres de tissage de differente tailles mais en plastique et tissage plus grossier….mais pas encore testé !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales