Back Loop 4 (1890)

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Back Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque. Et si nous allions jusqu’à la fin du XIXème siècle? Quelques numéros, hélas dans un état « très délicat » nous attendent.

Il s’agit du magazine France Mode: un grand journal de 8 pages tout en noir et blanc. Le papier en est extrêmement fragile; il doit être manipulé avec précaution et je le stocke dans des chemises de carton sans acide.

Le magazine

Nous utiliserons pour cet article les numéros 48 et 50 parus le 30 novembre et le 14 décembre 1890.
Le journal est destiné à la haute société : toilettes de sorties et de bal, riches décorations, travaux manuels destinés à quelques cadeaux ou bonnes œuvres.

                            

Les modèles

Dans ces deux journaux, j’ai repris les dessins de bords en dentelle très simples parce qu’il me semble qu’on peut assez facilement les réutiliser.

D’ailleurs, il n’y a pas de modèles complets les utilisant dans ces revues.
Tricoté en laine un peu épaisse (type sport), il pourra faire une jolie bordure de plaid ou de couverture d’enfant.

En voici la grille :

Elle se lit alternativement d’un côté et de l’autre et au rang 11 on reprend au rang 1. Suivant l’utilisation, cette bordure sera tricotée en même temps que le tricot principal ou alors les mailles reprises sur les bords .

        

Cette bordure beaucoup plus large est montrée ici en laine fine (type chaussette – 2,5): elle conviendrait à une bordure de châle en maille raccourcis dont la partie principale pourrait être en point mousse.

La grille se lit aussi d’un côté puis de l’autre et je n’ai pas redessiné tous les rgs entre 9 et 23  : on reprend toujours le même dessin en augmentant d’une maille à chaque rang.

Un peu d’histoire

Nous venons de passer Noël et ses dizaines de catalogues entassés dans nos boites aux lettres, mais, en 1890, il y avait déjà des catalogues de jouets, plus d’ailleurs pour les étrennes du début d’année que pour la fête de Noël qui était à cette époque encore purement religieuse et non associée à des cadeaux pour les enfants.

On peut aussi se pencher sur les archives du grand magasin dont parle cette publicité car un autre encart nous indiqué qu’il fête ses 106 ans. Un grand magasin aurait donc existé à Paris dès 1784 soit 54 ans avant l’ouverture du célèbre « Bon Marché » d’Aristide Boucicaut .

Et bien, non seulement c’est exact mais encore, le lieu existe toujours et même avec une partie de son architecture préservée en l’état.

 

Je vous invite à lire la page historique de ce lieu sur ce lien , vous y verrez quelques gravures anciennes et vous apprendrez qu’on y a aussi fabriqué …des tricots!

Print Friendly

 

 

 
TivaB
TivaBLe textile, dans toutes ces définitions, voilà ce qui me plait et ce que j'adore partager. Broderie, patchwork et bien entendu tricot, je les pratique depuis longtemps et je suis fascinée par les incroyables possibilités qu'a ouvert le web pour les échanges. Les machines à coudre très anciennes m'ont amené à collectionner les magazines et documents anciens. On y trouve des pépites que je vous ferai partager.

| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |


Tags: ,

9 commentaires sur "Back Loop 4 (1890)"

  1. françoise dit :

    merci pour ces articles-pépites , ils encouragent la créativité et comblent ma curiosité !
    bonne année à toutes et tous , au grand plaisir de vous lire !
    françoise

  2. FB94 dit :

    merci Odile pour tous ces articles passionnaants je suis heureuse de te retrouver ici et sur Ravelry que j’ai découvert il y a quelque temps et dont je suis devenus « accro »

  3. Senlis dit :

    Cette rubrique est à poursuivre absolument!
    Surtout continuez à sauver, transmettre, expliquer,interpréter, décoder ces anciens magazines pour mettre à la portée de tous cet héritage !
    Merci infiniment

  4. Mon Souk Olivia_via dit :

    J’adore cette chronique, merci !

  5. BrigitteMandalie dit :

    Superbe. A quand la suite ?

  6. tricopine dit :

    Superbe rubrique! Malheureusement le dernier lien ne fonctionne pas….

  7. Odile dit :

    Hélas, les liens vers les site extérieurs sont sujets aux changements de leurs auteurs.
    Essayez :
    http://www.tapisrouge.fr/historique.html#historique

  8. [...] Voyage dans le tricot d’autrefois 1890 Voyage dans le tricot d’autrefois 1865 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Restons dans la fin du XIXème siècle et du second Empire au temps des crinolines, des ombrelles et des enfants sages. Le magazine Pour l’article de ce mois, c’est encore un mensuel qui sera utilisé : « Le Conseiller des Dames et des Demoiselles ». B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Le « Journal des demoiselles » est une référence des magazines de la fin XIXème. Allons-y voir de plus près… Le magazine Voyage dans le tricot d’autrefois 1839 Peut-être l’aurez-vous déjà remarqué dans la page de liens ci-contre, Les Petites Mains ne peuvent que soutenir un concept comme Golden Hook , qui lie mode, tradition d’un savoir faire de qualité et relation intergénérationnelle. Ce site, lancé il y a deux ans par Jérémy Emsellem, propose en effet de faire tricoter vos bonnets et écharpes par des grands-mères. Pour ceux qui veulent se lancer eux-mêmes dans le tricotage, les grands-mères de Golden Hook donnent des cours particuliers jusqu’au 23 octobre au BHV Rivoli à Paris. Mais Les Petites Mains , c’est à la fois la tête et les mains ! Aussi, pour vous cultiver en tricotant – ou tricoter en vous cultivant, voici une Petite Histoire du Tricot en plusieurs épisodes. Histoire du tricot (1) – les origines corbeille tricot soldats 1915 Travaillons pour nos soldats, mais travaillons bien et travaillons patiquement Suivent une série de conseils dont je vous donne quelques extraits : (ils sont écrit en bleu, si je donne un avis il sera écrit en noir) Plus la guerre avance plus il faut travailler pour les combattants et les réfugiés… Les deux grands principes d'un bon travail : 1e, adapter toujours les travaux à l'usage qu'on leur destine et 2e, assurer, au prix d'un temps plus long et du soin des détails qui semblent parfois insignifiants, la parfaite exécution des objets destinés aux combattants. (Ce qui est toujours parfaitement valable) Pour y parvenir plus facilement, passons en revue les différents objets qui nous semblent composer l'équipement idéal du combattant au point de vue lainages. Voyage dans le tricot d’autrefois 1937 Voyage dans le tricot d’autrefois 1928 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Pour ce premier article, TivaB vous propose une présentation du magazine « Mon Ouvrage », datant de 1928. La lecture des vieux magazines est pleine de découvertes et de surprises que je veux vous faire partager. Mais qu'ils sont bizarres ces humains ! Au fil de l'évolution et contrairement aux autres mammifères ils ont perdu leur pelage, leurs civilisations n'ont jamais su quoi inventer pour s'épiler et se raser, mais ils n'ont eu de cesse de s'approprier les poils d'autres espèces ! Vous trouvez ça logique, vous ? Représentatif de la supériorité des hommes sur les animaux ? Alors non seulement, ils leur piquent leurs peaux pour s'envelopper dans des fourrures, mais en plus, il leur arrachent les poils ou les tondent pour filer ce butin, puis le tisser ou le tricoter. Heureusement, ils n'ont pas encore pensé au chat… Les Fils Hier, j’ai commencé à vous raconter la petite histoire de la laine . Le suspens a assez duré et il est temps, comme promis, que je vous parle des 4 dernières étapes de la transformation de la laine. Le défeutrage A la sortie de la carde, les fibres qui composent le ruban de laine ne sont pas parfaitement alignée. En plus, certaines fibres sont encore carrément emmêlées : elles feutrent. Il est donc temps de leur faire un petit « brushing » ! Du mouton à la pelote de laine (2/2) Du mouton à la pelote de laine (1/2) Depuis le temps que je tricote, j’avoue que je ne m’étais jamais vraiment demandée comment à partir du mouton on arrivait à nos jolies pelotes bien rangées dans les rayonnages de notre fournisseur préféré. J’avais bien une vague idée du procédé mais rien de vraiment très concret non plus. J’ai fait quelques recherches sur le Net pour ma culture personnelle et je me suis dit que ça pourrait aussi vous intéresser. Voilà pourquoi je vais vous raconter l’histoire de la transformation de la laine, une histoire en deux parties. Aujourd’hui, je vous présente les 4 premières étapes de la transformation. Je vous garde les 4 dernières pour plus tard ! Sommaire de la page : 1) Introduction 2) Les laines des différents moutons 3) Soins et sélection des bêtes 4) La tonte : on obtient de la laine brute 5) La transformation de la laine brute : LAINE DE MOUTON – tetenlaine Où, quand, comment, pourquoi ? [...]

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales