Back Loop 6 (1865)

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Back Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Restons dans la fin du XIXème siècle et du second Empire au temps des crinolines, des ombrelles et des enfants sages.

 Le magazine

Pour l’article de ce mois, c’est encore un mensuel qui sera utilisé :  « Le Conseiller des Dames et des Demoiselles ». Comme celui du mois dernier il s’agit d’un mensuel de format in-quarto destiné à être relié mais le volume que je possède (novembre 1865 à octobre 1866) est encore brut de parution. C’est une pile des cahiers mensuels, de très nombreuses planches de patrons (couture, broderie, travaux manuels) et encore bon nombre de gravures de mode.
Comme souvent, les plus belles (lithographies en couleur) ont disparu, sans doute pour être utilisées en encadrement.

Ce mensuel a été publié de 1847 à1892. Très « parisien  » dans ses sujets, il permettait aux lectrices provinciales d’être à la fois à la mode pour leurs vêtements mais aussi de savoir ce qu’on voyait dans les théâtres, la musique ou la littérature de la capitale.

Le modèle

J’ai choisi pour vous un modèle de couverture au tricot qui se tricote carré par carré ce qui vous permettra d’en faire soit une couverture d’enfant, soit un plaid ou encore une étole.

Le schéma ci-dessus montre 4 carrés cousus ensemble. Chaque carré se tricote en diagonale à partir d’un angle et vous pourrez les faire plus ou moins larges suivant les besoins en multipliant les « rayures » dont je vous donne les explications .

Dans le magazine, aucun détail technique sur la laine à utiliser , il y a seulement la mention d’aiguilles en acier (pas de dimension) pour obtenir un tricot serré comme celui des bas (sic).

La technique

 

J’ai choisi  un exemple beaucoup plus aéré en tricotant ce carré avec une demi pelote de 25g de laine angora.C’est le fil Angora Carezza classic de Adriafil (merci à eux)  avec des aiguilles 5.5;

Composition du fil (70%angora, 10% laine, 20% polyamide).

Le carré est une succession de bandes : point mousse, point jersey endroit ou envers et point dentelle. je n’ai pas repris les bande de l’original en côtes 1/1 pour alléger le dessin mais rien ne vous empêche , si vous souhaitez tricoter un carré plus grand d’intercaler d’autres bandes. Il suffit seulement de respecter la symétrie du carré.

Lien vers les explications en fichier pdf

Au temps du Second Empire

A Paris, cette année-là, on prépare activement l’exposition internationale de 1867. Les grands travaux de Haussmann changent la physionomie de la capitale:  les grands boulevards, la construction des Halles de Baltard, de l’église St Augustin et les grandes gares parisiennes.

On écoute Verdi et Rossini, les opérettes d’Offenbach et grande nouveauté, le télégraphe électrique poursuit son implantation avec la pose du premier câble transatlantique. C’est aussi l’époque de la bourgeoisie triomphante et le tout début de l’évolution de la conscience de classe du monde ouvrier (la première Internationale date de 1864).

Voila de biens jolis enfants, n’est-ce pas? C’est l’époque de la parution des romans de la Comtesse de Ségur et la petite Sophie devait porter de tels costumes . Les textes du magazine citent de très nombreuses étoffes aux noms exotiques mais il faut se souvenir que adultes comme enfants, riches comme pauvres, tous n’avaient alors accès qu’à des matières naturelles :  encore peu de coton (à part les indiennes des châles et toiles), plus souvent des étoffes de laine (drap, coutil, piqué) dont certaines très fines, de cachemire, de soie (taffetas, satin), de lin (batiste) ou de chanvre.

Le magazine est sans publicité – je veux dire, pas d’encarts comme on en trouvera dans les journaux un peu plus tard- cela dit les rédactrices ne se privent pas de citer abondamment,  en plein texte, les noms et adresses des magasins et des couturières qui vendent (y compris par correspondance)  tissus,  toilettes, crinolines  ou accessoires : dentelles, ombrelles, chapeaux, lingerie fine…

Nous ne finirons pas cet article sans vous proposer un lien vers un  livre récemment mis en ligne gratuitement par la BNF sur son site Gallica.

« La Poupée modèle » est un recueil de lithographies avec chacune un petit texte édifiant sur l’éducation des fillettes de l’époque ; Ne vous étonnez pas si une page sur deux est blanche, ce n’est pas un » livre » mais  des gravures reliées.

 


Print Friendly

 

 

 
TivaB
TivaBLe textile, dans toutes ces définitions, voilà ce qui me plait et ce que j'adore partager. Broderie, patchwork et bien entendu tricot, je les pratique depuis longtemps et je suis fascinée par les incroyables possibilités qu'a ouvert le web pour les échanges. Les machines à coudre très anciennes m'ont amené à collectionner les magazines et documents anciens. On y trouve des pépites que je vous ferai partager.

| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |


4 commentaires sur "Back Loop 6 (1865)"

  1. Senlis dit :

    J’aime beaucoup cette série d’articles,
    je te souhaite de nombreuses trouvailles et partages de trésors anciens,
    merci!

  2. Sicilienne dit :

    Merci beaucoup pour ce voyage dans le temps !
    L’idée de recréer avec des fils d’aujourd’hui les modèles d’hier est excellente.
    J’ai lu tous les articles précédents de cette série, et me suis abonnée à « in the loop » pour être certaine de ne pas rater les prochains.
    Bravo.

  3. [...] Voyage dans le tricot d’autrefois 1865 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Restons dans la fin du XIXème siècle et du second Empire au temps des crinolines, des ombrelles et des enfants sages. Le magazine B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque. [...]

  4. [...] Voyage dans le tricot d’autrefois 1865 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Restons dans la fin du XIXème siècle et du second Empire au temps des crinolines, des ombrelles et des enfants sages. Le magazine Pour l’article de ce mois, c’est encore un mensuel qui sera utilisé : « Le Conseiller des Dames et des Demoiselles ». B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Le « Journal des demoiselles » est une référence des magazines de la fin XIXème. Allons-y voir de plus près… Le magazine Voyage dans le tricot d’autrefois 1839 Peut-être l’aurez-vous déjà remarqué dans la page de liens ci-contre, Les Petites Mains ne peuvent que soutenir un concept comme Golden Hook , qui lie mode, tradition d’un savoir faire de qualité et relation intergénérationnelle. Ce site, lancé il y a deux ans par Jérémy Emsellem, propose en effet de faire tricoter vos bonnets et écharpes par des grands-mères. Pour ceux qui veulent se lancer eux-mêmes dans le tricotage, les grands-mères de Golden Hook donnent des cours particuliers jusqu’au 23 octobre au BHV Rivoli à Paris. Mais Les Petites Mains , c’est à la fois la tête et les mains ! Aussi, pour vous cultiver en tricotant – ou tricoter en vous cultivant, voici une Petite Histoire du Tricot en plusieurs épisodes. Histoire du tricot (1) – les origines corbeille tricot soldats 1915 Travaillons pour nos soldats, mais travaillons bien et travaillons patiquement Suivent une série de conseils dont je vous donne quelques extraits : (ils sont écrit en bleu, si je donne un avis il sera écrit en noir) Plus la guerre avance plus il faut travailler pour les combattants et les réfugiés… Les deux grands principes d'un bon travail : 1e, adapter toujours les travaux à l'usage qu'on leur destine et 2e, assurer, au prix d'un temps plus long et du soin des détails qui semblent parfois insignifiants, la parfaite exécution des objets destinés aux combattants. (Ce qui est toujours parfaitement valable) Pour y parvenir plus facilement, passons en revue les différents objets qui nous semblent composer l'équipement idéal du combattant au point de vue lainages. Voyage dans le tricot d’autrefois 1937 Voyage dans le tricot d’autrefois 1928 B ack Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Pour ce premier article, TivaB vous propose une présentation du magazine « Mon Ouvrage », datant de 1928. La lecture des vieux magazines est pleine de découvertes et de surprises que je veux vous faire partager. Mais qu'ils sont bizarres ces humains ! Au fil de l'évolution et contrairement aux autres mammifères ils ont perdu leur pelage, leurs civilisations n'ont jamais su quoi inventer pour s'épiler et se raser, mais ils n'ont eu de cesse de s'approprier les poils d'autres espèces ! Vous trouvez ça logique, vous ? Représentatif de la supériorité des hommes sur les animaux ? Alors non seulement, ils leur piquent leurs peaux pour s'envelopper dans des fourrures, mais en plus, il leur arrachent les poils ou les tondent pour filer ce butin, puis le tisser ou le tricoter. Heureusement, ils n'ont pas encore pensé au chat… Les Fils Hier, j’ai commencé à vous raconter la petite histoire de la laine . Le suspens a assez duré et il est temps, comme promis, que je vous parle des 4 dernières étapes de la transformation de la laine. Le défeutrage A la sortie de la carde, les fibres qui composent le ruban de laine ne sont pas parfaitement alignée. En plus, certaines fibres sont encore carrément emmêlées : elles feutrent. Il est donc temps de leur faire un petit « brushing » ! Du mouton à la pelote de laine (2/2) Du mouton à la pelote de laine (1/2) Depuis le temps que je tricote, j’avoue que je ne m’étais jamais vraiment demandée comment à partir du mouton on arrivait à nos jolies pelotes bien rangées dans les rayonnages de notre fournisseur préféré. J’avais bien une vague idée du procédé mais rien de vraiment très concret non plus. J’ai fait quelques recherches sur le Net pour ma culture personnelle et je me suis dit que ça pourrait aussi vous intéresser. Voilà pourquoi je vais vous raconter l’histoire de la transformation de la laine, une histoire en deux parties. Aujourd’hui, je vous présente les 4 premières étapes de la transformation. Je vous garde les 4 dernières pour plus tard ! Sommaire de la page : 1) Introduction 2) Les laines des différents moutons 3) Soins et sélection des bêtes 4) La tonte : on obtient de la laine brute 5) La transformation de la laine brute : LAINE DE MOUTON – tetenlaine Où, quand, comment, pourquoi ? [...]

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales