Back Loop #8 (1936 et 1953)

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Back Loop vous propose un voyage dans le tricot d’autrefois : rétro, vintage, quels étaient les sujets techniques ou les tendances de l’époque ? Pour cette dernière publication de la saison, ce sera une version « bi-goût » : deux dates et du tricot bicolore.

 

Pour ce magazine d’octobre 1396, je n’ai hélas plus la page de couverture.
Malgré mes recherches, je n’ai pas pu la trouver sur Internet. C’est visiblement une petite revue qui a commencé sa parution l’année précédente et dont les numéros sont mensuels. Il semble qu’ensuite, cette publication ait intégré une autre revue « La mode pratique ».

 

La mode féminine est toujours longiligne, sous le genou et ces dames portent de jolis petits chapeaux dont Maurice Chevalier se fera l’écho dans  « Le chapeau de Zozo » sorti en 1936.

Comme je vous l’ai dit en commençant, cet article a pour sujet les points bicolores et, dans cette revue, c’est celui pour un gilet d’homme . Le modèle est bien trop rétro pour intéresser nos hommes de 2013 mais le point, lui, peut être facilement réutilisé.

 

Tous les échantillons ont été tricotés en laine Mission Falls 136 Merino Superwash 100% laine – aiguilles 3.75 (US 5)

Point tweed 1

Mon exemple vous le montre en deux versions bleu/blanc et blanc/bleu;

Méthode tweed 1

Point tweed 1
Deux laines claire (A) et foncée (B)
Nombre de maille impair

Rang 1 : laine A : tout en m.end.
Rang 2 : laine A : tout en m.end.
Rang 3 : * tricoter 1 m.end. en laine B et glisser sans la tricoter la maille laine A suivante * ; Reprendre à *
Rang 4 : * glisser en la prenant à l’envers la maille A déjà glissée au rg précédent, ramener la laine B sur l’end. du tricot et faire 1m.end. sur la m.end B du rang précédent, ramener la laine B sur l’envers * et Reprendre à *.
Reprendre au Rang 1

Ces explications correspondent à l’échantillon du bas ; pour celui du haut, inverser les couleurs.
C’est un point très stable et structuré qui reste bien vertical.

Une belle veste extraite du magazine mensuel « Cahiers de Elle » – Fémina Pratique (Novembre 1953)

 

Méthode tweed 2

Celui-là était un morceau de papier écrit à la main et intitulé point bicolore « fleur de lys ». Comme je l’ai trouvé dans ce magazine, je présume qu’il date de la même époque.
Point de tweed  dit « fleur de lys »

Deux laines foncée (A) et claire (B)
Pour faciliter le travail nombre de maille multiple de 4 + 3
Si le début de l’ouvrage est en côtes commencer par tricoter deux rangs en m.end. (point mousse) pour débuter le point fantaisie sur l’endroit du travail avec un rang normal.

Rang 1 : laine A : 3m.end. * 1m.glissée avec le fil derrière, 3m.end. *
Rang 2 : laine A : 3m.end. * 1m.glissée avec fil devant, 3m.end *
Rang 3 : laine B : 1m.end  * 1m.glissée avec le fil derrière, 3m.end *
Rang 4 : laine B : 1m.end * 1m.glissée avec le fil devant, 3m.end. *
Reprendre au Rang 1
Attention : le fil glissé est toujours sur l’envers de l’ouvrage et tout est tricoté en m.end ;
Ne pas tendre le fil qui court sur l’envers.
Point structuré, reste bien vertical, envers assez joli pour un ouvrage type écharpe qui doit se voir.

Méthode tweed 3

Une autre version de bicolore qui donne un beau tricot texturé.
Point de tweed  dit « point de caviar »

Deux laines foncée (A) et claire (B)
Rang 1 : laine A : tout en m.end.
Rang 2 : laine A : toue en m.env.
Rang 3 : laine B : * 1 jeté, 1m.end., 1m.glissée* reprendre à *
Rang 4 : laine B : * tricoter la maille et le jeté ensemble en m.env., 1 jeté, 1m.glissée (la même qu’au rang préc.  * Reprendre à *
Reprendre au Rang 1 avec la laine A tout à l’end. en prenant la maille claire et le jeté ensemble et la maille foncée par-derrière ; répétez ces rangs.

Attention, ce point nécessite un blocage parfait ou d’être utilisé comme le modèle pour des vêtements doublés couture car il a tendance à partir en diagonale.

Publicité et réclame

Les laines utilisées pour les exemples en 1936 : Laines du Bon pasteur et de Saint-Epin ont disparues depuis longtemps; tout juste trouve t-on quelques souvenirs publicitaires comme cette plaque de magasin

En 1953, il y a 60 ans donc, la laine préconisée était la laine Georges  Picaud.  Il semble qu’on ne puisse aujourd’hui trouver autre chose que le magasin d’usine Crea laines : http://pelotedelaine.free.fr/

En revanche une publicité qui devrait vous faire froid dans le dos: la célèbre crème Tho-Radia  » garantie au radium! Je vous conseille la lecture du dossier que des pharmaciens qui se sont penchés sur ces anciens produits ont mis en ligne : un dossier spécialement complet.

En lisant ces publicités anciennes, on frémit, on sourit mais quand on ouvre un magazine de 1953 – 60 ans – on a un peu l’impression d’un autre monde : celui de l’arrivée dans les familles des aspirateurs, de  la première machine à laver (des monstres électriques mais dont il fallait tourner la manivelle à la main pour l’essorage!), encore plus simplement, la possibilité d’avoir de l’eau chaude directement au robinet pour la toilette.

Et pour terminer, la dernière et si pratique nouveauté « américaine » (lisez bien le texte de l’annonce!), les mouchoirs jetables.

 

Print Friendly

 

 

 
TivaB
TivaBLe textile, dans toutes ces définitions, voilà ce qui me plait et ce que j'adore partager. Broderie, patchwork et bien entendu tricot, je les pratique depuis longtemps et je suis fascinée par les incroyables possibilités qu'a ouvert le web pour les échanges. Les machines à coudre très anciennes m'ont amené à collectionner les magazines et documents anciens. On y trouve des pépites que je vous ferai partager.

| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |


Tags: , , , , , ,

4 commentaires sur "Back Loop #8 (1936 et 1953)"

  1. estelle dit :

    Merci pour cette plongée très instructive, l’une de mes grands-mères brodait mais il n’y a jamais eu de tricoteuse dans mon entourage donc je ne connaissais pas tout ceci.

    Échantillons jolis, à transposer au crochet quand mes journées feront 48h !

  2. Senlis dit :

    Toujours un régal, ce thème!Et les prolongements qui sont donnés:échantillons,utilisations,analyses,liens…c’est vraiment exhaustif!
    J’ai bien envie d’essayer le premier point pour un col d’hiver…
    Merci!

  3. Elisabeth dit :

    Bonjour et merci pour ces articles qui ravivent un peu la nostalgie ; quand j’en trouve, je suis partagée entre l’attendrissement pour ces laines qui représentent l’autrefois du tricot de nos grand-mères et mères, mais aussi le soulagement de vivre à notre époque où les laines ont fait tant de progrès (entretien, teinture, douceur,…) ; beaucoup de laines anciennes ont disparu mais elles représentent toute une époque ; pour les empêcher de tomber dans l’oubli, il y a la base de données de Ravelry, même si, « discontinued », on ne peut plus se les procurer (on en trouve encore dans les brocantes).
    A propos des laines du Bon Pasteur et de Saint-Epin, Au Bon Pasteur était une marque de P.F.N. (Paris 1878 Poiret Frères et Neveu) laines et tapisseries, cotons et canevas, qui a dû ensuite fusionner avec les Filatures et Teintureries de Saint-Epin.
    Cela ne m’empêche pas d’en tricoter encore, mais je dois avouer qu’elle est un peu rêche.

  4. Facile Cecile dit :

    c’est super toute cette lecture …quel boulot !!
    Merci à toute l’équipe!

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales