Au coeur d’une filature française

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Terrade est une filature familiale implantée depuis 1910 à Felletin , berceau de la tapisserie française, à quelques kilomètres d’Aubusson, au coeur d’une très belle région parfois dénigrée mais à tort, la Creuse ! Lors d’une visite de la filature, j’ai eu la  chance de voir toutes les étapes de la transformation de la laine en écheveau en passant par la teinture, c’est toute l’histoire des fils qui passent à présent entre mes doigts que je vais vous raconter.

Ca vous dirait de m’accompagner à  la filature Terrade ?

DSC_0161DSC_0261 DSC_0234 DSC_0242

Après la tonte des moutons et le lavage de la laine, de grosses balles arrivent à la filature. La laine passe alors dans un loup-batteur qui élimine les pailles et poussières et sépare les fibres. Puis le mélange est arrosé avec un mélange d’eau et d’huile, ce qui permettra à la laine de bien glisser dans la carde. La laine est alors cardée dans cette immense et très impressionnante machine vieille de plus d’un siècle. Les fibres sont démélées, individualisées et parallélisées.

DSC_0249

Le fil qui sort de la carde n’a aucune résistance. C’est le passage sur le continu à filer qui va lui donner sa solidité en le tordant sur lui-même. Puis les bobines sont placées sur le bobinoir où toutes les irrégularités seront reprises.

DSC_0252 DSC_0250

La laine est ensuite placée sur l’assembleuse où l’association de plusieurs fils donnera la grosseur du fil à tricoter. Les laines assemblées seront retordues sur le tordoir puis mises en écheveaux.

DSC_0254DSC_0257 DSC_0259 DSC_0260

Dernière étape pour certains écheveaux avant la sortie de la filature, l’atelier teinture. Principalement chimique à présent, certains clients peuvent demander de la teinture végétale mais celle ci a un coût élevé car elle demande plus de temps et de main d’oeuvre. Les écheveaux sont trempés plusieurs fois dans des bains colorés, puis lavés, rincés, essorés (une vraie salade) et enfin mis à sécher dans un grand séchoir.

DSC_0263DSC_0270 DSC_0271 DSC_0274

Une visite passionnante dans une région à découvrir, la Creuse !

Retrouvez la filature Terrade dans le documentaire « Tissage d’humanité » très intéressant sur la tapisserie d’Aubusson.   Le passage sur la filature Terrade est à 33 minutes environ mais tout le reste est passionnant, si vous aimez les fils, les couleurs, le travail d’artisans,  d’artistes  qui transmettent leur savoir à une nouvelle génération.

A visionner impérativement avant le 24 février, après il faudra vous y rendre en vacances !!

La filature est ouverte au public, retrouvez toutes les informations ici

Print Friendly
Froufrou et capucine
Froufrou et capucineN’ayant pas reçu l’amour du fil comme héritage familial, il a fallu que je me débrouille seule grâce aux blogs, à Ravelry et aux vidéos piochées sur le net mais cette passion pour le tricot, le crochet (la couture aussi …) est devenue dévorante au point de bouleverser ma maison (il y a de la laine partout !), mon quotidien (pas une soirée sans quelques mailles !) et même ma vie professionnelle, passion qui m’a aussi permis de rencontrer mes « voisines » avec lesquelles nous nous retrouvons régulièrement pour échanger, papoter … et manger !! Quel bonheur de tricoter des liens à travers la toile, source de partage et d’émulation !

| http://froufrouetcapu.canalblog.com/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



13 commentaires sur "Au coeur d’une filature française"

  1. Hel.et.zel dit :

    Merci pour ce très beau reportage. Les photos sont magnifiques. Et ces machines vieilles de plus d’un siècle sont un vrai régal pour les yeux. J’ai regardé le reportage hier. Très jolie découverte pour la modernité des tapisseries.

  2. emma dit :

    oh que c’est beau, et instructif!

  3. Ellemme dit :

    Très chouette reportage, j’adorerais visiter cette filature! Il ne me reste plus qu’à vérifier.. la Creuse, je ne sais pas bien à quelle distance c’est de chez moi!! :)

  4. Christell dit :

    Ce reportage est très intéressant et tes photos très belles. Merci pour ce partage.

  5. Inés dit :

    C’est superbe. Merci de partager !

    C’est dans ce coin-là qu’on peut parrainer un troupeau de moutons noirs :
    http://www.histoiredelaines.fr/?page_id=520

    Je l’ai fait récemment. Et j’y vois un prétexte pour aller visiter cette région que je ne connais pas du tout. D’autant plus qu’il y a des stages « arts textiles/art tissé » :
    http://www.histoiredelaines.fr/

  6. Agnès dit :

    La Creuse était et reste encore le berceau du fil de laine (que ce soit pour la tapisserie ou pour le tricot). D’ailleurs, il y a la filature Fonty à Rougnat (également dans la Creuse) qui file bien sur sous nom Fonty mais aussi pour Plassard.
    J’aime beaucoup leurs fils et ils s’impliquent également pour l’environnement. La filature peut être visitée lors des journées de la laine et le magasin d’usine est ouvert tous les mercredis. Attention, c’est assez rustique, donc il faut éviter les talons aiguilles, mais le paysage est magnifique.

    Agnès

    ps: j’adore la Creuse que je visite très très souvent

  7. Ceraldi dit :

    alors moi je n’ai pas pu voir le reportage car je viens juste de faire connaissance avec votre site génial mais c’est marrant car mon nom de jeune fille est Terrade qu’elle coïncidence !!
    bises

    • Elise Elise dit :

      Oh pas de panique, en fait, nous avons obtenu tout spécialement des droits de la production, à suivre très bientôt, ce reportage sera à nouveau disponible ;)

  8. sylvie dit :

    je suis allée l’année dernière en vacances dans la creuse mais malheureusement le filature était fermée…. mais j’y retourne cette année…. toous les espoirs me sont permis….. par contre je crois (peut être que c’est faux….) qu’ils utilisent en majorité des toisons qui viennent de l’étranger; non? si c’est le cas c’est bien dommage vu le nombre de moutons dans la Creuse……

  9. [...] des tutoriels, des bons plans etc… Et dans les premiers reportages publiés il y en a un sur la filature Terrade (située à Felletin), alors pour la creusoise que je suis c’est intéressant (et shame on me [...]

  10. Fifi dit :

    Superbe article, je suis d’ailleurs moi aussi allée visiter cette filature, qui se transmet de père en fils de puis le début du 20ème siècle tout de même ! Il en ressort une atmosphère d’industrie du début du siècle, pour des produits presque faits main, car cette filature peut faire du sur-mesure (si on y met le prix). Encore bravo aux derniers industriels du textile Français !

  11. [...] des tutoriels, des bons plans etc… Et dans les premiers reportages publiés il y en a un sur la filature Terrade (située à Felletin), alors pour la creusoise que je suis c’est intéressant (et shame on me [...]

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales