La Fête de la Laine

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

La dernière fête de la laine a eu lieu à Crest, dans la Drôme, les 11 et 12 février derniers. Pour une drômoise, passionnée de tricot, forcément, ça fait rêver, et ça donne envie d’aller voir.

Première surprise, ça ne sent pas le mouton dans le salon. J’ai déjà eu entre les mains des pelotes qui sentaient beaucoup plus clairement la bête.

Deuxième surprise, il y a un monde fou, autant en ce qui concerne les visiteurs que pour ce qui est des exposants. Et tous les genres et les générations se croisent joyeusement dans les allées.

Troisième surprise, il y a de tout, et rien ne se ressemble, une grande créativité autour des arts de la laine (et de la soie), chacun a sa place.
Résultat : je suis comme un poisson dans l’eau, et personne ne me fera sortir de là de mon propre gré.
Enfin, en réalité si, il a bien fallu, mais j’y retourne au moins en pensée, pour vous donner envie d’y aller, et vous faire part de quelques découvertes.

 

La Fête de la laine à Crest est organisée par l’Association La Toison d’Art. C’est un marché d’artisans créateurs. On y trouve des producteurs de fils, angora, mohair, cachemire, alpaga, merinos, maco mérinos; des artisans coloristes du fil, avec des teintures végétales ou pas, réalisation et vente de tricots faits mains ou à la machine, et des pièces de tissage.

La laine se montre dans tous ses états : filée à la main, feutrée en volume ou à plat, pour faire des accessoires, de la déco ou des vêtements, peinte à la main, teinte artisanalement, tissée sur le métier, la peau lainée retournée pour des accessoires douillets et délicats, la laine brute en nappe, en ballots ou en flocons pour le rembourrage ou le matelassage.

Tricoteuse dans l’âme, je me suis surtout intéressée aux fils, pelotes et écheveaux que j’ai pu trouver. Je n’ai pas eu assez de temps disponible pour vous faire un compte-rendu exhaustif du salon, mais voici le fruit de mes recherches sur les fils à tricoter de production artisanale, des adresses et quelques photos des fils que j’ai ramenés.

 

Teinture artisanale 

La grande découverte et la plus grande variété de fils colorés est sans conteste Catherine Morel de l’Atelier Garance, (Montclar sur Gervanne, 26). Une des rares photos de stand que j’ai pu faire, (même si les couleurs sont faussées par les éclairages du salon).

Elle n’a pas de site internet, ni de catalogue, mais elle envoie sur demande et contre une enveloppe timbrée un nuancier de ses couleurs et des échantillons de chaque variété de fils qu’elle teint tous dans les mêmes nuances. Selon la fibre, la couleur varie légèrement, mais ça permet d’utiliser différents fils avec une unité de teinte, très intéressante.

Son fil 4 ply maco merinos est superbe, doux et élastique. Elle teint aussi un mélange lin-mérinos à l’aspect un peu rustique bien qu’il soit soyeux et bien plus doux qu’il n’y paraît. On trouve aussi sur son stand du mohair bouclé, que je regrette de ne pas avoir pris pour essayer. Une adresse mail pour la contacter : catherinemorel.garance-at-orange.fr

 

 

Fibres à filer et fils teints à la main : Muriel pour Le Jardin des Fibres et Fabienne de Franfrelaine, sur le même stand. Des amoureuses des fibres et des couleurs, passionnées et passionnantes. Elles sélectionnent soigneusement les fibres qu’elles teignent, (et Muriel organise des ateliers de filage aussi, à Villeurbanne) et font partager leur passion. Résultat : je suis repartie avec un fuseau dans un kit de démarrage du filage à la main, et une superbe tresse, à filer quand je me serais fait la main..

 

Elevage d’angora, production de laine à tricoter : Dougora, (Vaunaveys-la-Rochette, 26). Des fils superbes, dont l’irrésistible Mohang, mohair angora et soie, avec des couleurs profondes et lumineuses – j’ai appris en lisant le compte-rendu d’Annette Petavy de sa visite à la fête de la laine, que les fibres étaient teintes séparément puis filées ensemble, ce qui effectivement donne un fil particulier et une couleur riche de nuances.

Quelques couleurs de ce fil et d’autres productions de cet éleveur sont en vente sur le site « Les créations du Bochaine » (mais les photos du site ne rendent pas grâce à la beauté du fil et à ses couleurs), et aussi si vous passez dans le coin (la Drôme) par hasard, en vente directe à la boutique « Brins de Terroir » à Vaunaveys la Rochette, point de vente collectif qui réunit des produits d’agriculteurs et d’artisans de la région.

 

 

Producteurs de laine à tricoter

  • Les bons agneaux, laine mérinos à tricoter, très douce, produite dans le sud de la France et filée en Italie, non teinte.
  • Ardelaine : coopérative de développement local, écologique et solidaire en Ardèche. Laines teintes et naturelles (à partir de 4.30 euro les 100g)
  • Catherine Carpentier : fils mohair et angora, joli nuancier (mais site pas à jour..)

 

Vous pouvez aussi trouver des informations et des adresses d’artisans sur le site de l’A.T.E.L.I.E.R. (Association Textile Européenne de Liaison, d’Innovation, d’Echange et de Recherches) Plusieurs exposants de la Fête de la Laine se retrouvent dans cette association.

Par ailleurs, certains éleveurs font filer leur laine, alpaga, mohair ou angora à la Filature du Valgaudemar. Pas de stand de cette filature sur le salon, mais c’est une référence de plusieurs artisans, je vous donne le lien vers le site, d’autant que la filature propose des fils assez jolis à prix tout à fait raisonnables.

Ah oui, et puis Annette Petavy y était aussi, elle parle joliment de sa visite à la Fête de la Laine ici, et je vois que l’on a craqué sur les mêmes fils..

Alors l’année prochaine en février, prenez note, c’est la Fête de la Laine à Crest! 

Print Friendly
Ellemme
EllemmeJe suis Lucie du blog Ellemme. J’ai toujours été très sensible aux couleurs et aux belles matières, et j’ai vraiment appris à tricoter il y a 10 ans, en Italie. Mais le déclic ne s’est produit qu’après la naissance de ma fille, en voyant des merveilles sur les blogs, à un moment où je me suis rendue compte qu’en fait, je pourrais faire ce que j’admirais ici et là. Et le tricot est devenue une part indissociable de ma vie. Rencontrer -virtuellement ou pas- des personnes qui partagent cette même passion, expérimenter, créer, imaginer les couleurs et les matières, apprendre toujours, s’améliorer, et partager, c’est ce que j’aime faire, sur mon blog, ici, et sur Ravelry.

| http://lsmorin.blogspot.com| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



13 commentaires sur "La Fête de la Laine"

  1. Muriel dit :

    C’est un magnifique article qui rend bien compte de l’ambiance de la fête de la laine à Crest. c’est une manifestation que j’aime beaucoup.
    Je confirme aussi que du coté des exposants c’est vraiment très agréable de rencontrer des gens passionnés et passionnant avec qui nous pouvons discuter.
    merci pour ce bel article
    Muriel du jardin des fibres

  2. Haa ! La Mohang ! je l’ai pour ma part découverte dans les bauges dans un élevage de chèvre angora… on peut aussi en acheter là-bas ou sur le site de la ferme de Morbié (http://www.lafermedemorbie.fr/). Jen ai trois pelotes dont je n’ai encore rien fait, mais rien que pour leur douceur…

  3. Miliezebomb dit :

    Moi aussi c’était ma première fois à Crest cette année, avec ma maman, nous sommes enchantées! http://www.miliezebomb.fr/?p=19690
    Et j’ai pu transformer 2 écheveaux de Mureil du jardin des fibres justement: http://www.miliezebomb.fr/?p=19756 et http://www.miliezebomb.fr/?p=19785.

    C’est sûr l’année prochaine, on y retourne!

  4. annette dit :

    Drômoise aussi, j’aurais tellement voulu y aller. Pas encore cette année… mais l’an prochain, pas question de la manquer, surtout après avoir lu ce joli reportage !

  5. nicolbrod39 dit :

    superbe article pour une passionnée des aiguilles, aussi !
    2 questions
    *cette fête a-t’elle lieu tous les ans à Crest, et à la même époque ?
    *m’autorises-tu à mettre un article avec lien vers toi ? je suis sûre que plusieurs de mes amies seraient intéressées !
    merci et à bientôt, amitiés,

    • Ellemme Ellemme dit :

      Oui, tout à fait, cette fête a lieu chaque année à Crest. Pour plus d’informations, voir le lien vers l’association La Toison d’Art, en début d’article.
      Et bien sûr aucun problème pour mettre un lien vers l’article, il est fait pour être lu et partagé :)

  6. nappe dit :

    originaire de la Drome, voilà un évènement qui me donne en vie d’y retourner !
    Amitié

  7. Bridget dit :

    J’habite très loin de Crest, mais je viens à Buis les Baronnies, donc tout près, tous les ans, mais… en juillet !!! Pfffffff……. quelle idée de faire la fête de la laine en février !!!
    Bises

  8. poupoupidame dit :

    Ton article est très intéressant, c’est une belle découverte !
    En novembre dernier, j’ai visité la filature Fonty dans la Creuse, à l’occasion de la fête de laine également: http://poupoupidame.blogspot.com/2011/11/visite-de-la-filature-fonty.html

  9. vinay Dominique dit :

    bonjour on viens de m’apporter des affichettes pour la fête de la laine a ma galerie je me permet de vous demander
    j’organise pour le cinquieme fois une expo dedier a la mode a ma galerie lez’arts galerie a Etoile
    seriez vous interessé pour exposer pendant le mois d’avril vous pouvez me contacter ou venir me voire ouvert du Mardi au Dimanche de 10H12H 16H18H mon tel 06 31 84 62 27
    vous exposerez avec d’autres créateurs a bientot Dominique

  10. clochette dit :

    Formidable ce compte-rendu , ça donne vraiment envie d’y aller . A noter sur le calendrier pour l’année prochaine . Par hasard , sauriez vous s ‘il existe un document qui répertorie toutes les manifestations autour de la laine en France ? Merci

    • Ellemme dit :

      Non, je suis désolée, je ne sais pas si un tel document existe, je pense qu’il faut chercher par région, les manifestations qui peuvent avoir lieu au cours de l’année..

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales