Tricotons solidaire !

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Les fêtes approchent à grands pas : les lumières, les papiers cadeaux, le froid qui pique, les listes au Père Noël… et si on pensait un peu aux moins chanceux?

Tricot solidaire, ça vous parle ? Je suis certaine que oui, je pense même qu’une bonne partie des lecteurs d’In The Loop a déjà tricoté solidaire.

Tricoter ou crocheter solidaire c’est quoi ? C’est tout simplement allier passe temps (passion ?), utilité et don de soi. Nous passons de longues heures avec nos fils, pour nous, notre famille, nos amis et pourquoi pas élargir le cercle ?

Plusieurs possibilités :

Réaliser quelque chose qui sera revendu au profit d’une association (L’étoile de Martin, Tricoter solidaire , les virades de l’espoir  …)

Participer à une action collective qui générera un bénéfice pour une association ( Mets ton bonnet (en faveur des petits frères des pauvres) , actions pour le Téléthon… )

Ou, enfin, réaliser un accessoire qui sera directement offert (SOS préma pour les bébés prématurés , Tricotons ensemble pour octobre rose  pour les femmes en traitement contre le cancer du sein, pour les plus démunis via le Secours Populaire, la Croix Rouge… renseignez vous auprès de vos antennes locales).

La plupart de ces actions sont renouvelées chaque année, voire plusieurs fois par an.

Attention, il ne s’agit pas de se débarrasser d’un accessoire encombrant (pour cela, il y a des bacs de recyclage) ou de refiler une écharpe trop courte (pour cela vous avez certainement un membre de la famille un peu fatiguant…) mais bien de concevoir quelque chose de particulier, avec soin, de bonne qualité, vous avez bien un reste de pelote que vous chérissez mais qui, avouez-le, restera au placard !

Renseignez-vous bien avant de concevoir un vêtement (je pense tout particulièrement aux petits prématurés), même si c’est l’intention qui compte, il serait dommage que votre initiative se retrouve au rebut !

Bref, réalisez quelque chose en vous investissant, ça sera bon pour celui qui recevra et gratifiant pour vous. En ces temps où l’on nous parle très (trop) souvent d’individualisme, découvrir que l’on peut donner, que beaucoup donnent, et que grâce au fil on renoue des liens Wink ça fait du bien !

Le web est une vraie mine pour trouver des actions, mais localement vous trouverez aussi des clubs qui organisent des actions solidaires ou, pourquoi pas, vous créerez vous même une action solidaire tout comme Vanessa avec l’association Trico’thérapie et qui explique ainsi sa démarche :

« Ce projet de création d’association j’y pense depuis longtemps.
Au début du mois, mon fils s’est fait opéré à Necker, pour une opération très banale, en ambulatoire, il est entré le matin et est ressorti le soir. Je fais partie des mamans-poules, et même si son opération n’a duré qu’une heure, cela m’a paru une éternité et j’ai donc décidé de m’occuper l’esprit en allant “démarcher” l’hôpital pour ce projet d’association. J’y ai reçu un accueil chaleureux !
Alors ce que j’aimerais pour cette association, c’est pouvoir offrir aux enfants des hôpitaux des petites choses pour égayer leur quotidien et pourquoi pas proposer des petits ateliers (doudou en pompon, bracelet …) pour les hospitalisations longues.
Nous avons la chance d’avoir Ravelry et sa bibliothèque « monstrueuse » pour accéder gratuitement à de jolies choses, alors autant en profiter un peu.
Ensuite, en milieu spécialisé, je pense à L’institut Gustave Roussy, je suis en train de monter un dossier car la commission du bénévolat se réunit bientôt et que je dois prendre rendez vous avec la dame responsable, pour proposer des ateliers « ambiance » tricothé et pourquoi pas organiser des opérations (comme cela se fait déjà) comme octobre rose. »

Vous trouverez le témoignage complet de Vanessa sur le forum du groupe Ravelry d’In The Loop : http://www.ravelry.com/discuss/in-the-loop-webzine/2709252/1-25
et toutes les informations concernant son association sur le site qu’elle a créé : Trico’thérapie

Alors, prêt à offrir votre savoir faire, quelques heures de votre temps et quelques pelotes de votre stash ? Hop, il n’y a plus qu’à !

En ce moment, sur le groupe Ravelry d’In The Loop, une discussion a été ouverte à ce sujet, n’hésitez pas à y participer : http://www.ravelry.com/discuss/in-the-loop-webzine/2759809/1-25#8  et partagez vos bons plans ainsi que vos expériences dans les commentaires !

Crédit Image de Une : Izzie Knits

Crédits photos : Tricot Solidaire

Print Friendly

 

 

 
Lisa
LisaIl y a quelques années déjà ma maman m'a appris à crocheter, j'avais 7 ou 8 ans. Puis le crochet est tombé en désuétude, j'ai donc lâché le fil ! Mais c'était sans compter sur la richesse du Web et les serial crocheteuses! Je m'y suis donc remise, et j'ai complété tout ça en apprenant à tricoter grâce au Net. Depuis 4 ans, pas une journée sans une maille (à faire, à défaire ou à refaire), ça complète mes séances de Yoga !

| http://eclats.canalblog.com| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



2 commentaires sur "Tricotons solidaire !"

  1. Odile dit :

    Bravo pour cet article. C’est aussi une façon de faire qui m’est familière.
    Agréable de tricoter de jolies choses qui feront plaisir à des inconnus, bonheur de savoir qu’on leur a été utile et en même temps que ce sera aussi joli qu’un cadeau fait pour une amie.
    La dernière contribution, ces sont les bonnets d’Innocent comme tous les ans ( http://www.ravelry.com/projects/TivaB/bonnets-pour-innocent) mais tout au long de l’année je tricote pour « Tricotez cœur » : http://tricotezcoeur.com/
    par ce qu’elles sont au Salon de l’Aiguille en Fête et qu’il est facile de leur porter le sac des choses fabriquées au cours de l’année.
    Je n’ai pas encore de petits enfants mais tricoter ces jolies choses qu’on voit actuellement, c’est un plaisir et je joins à chaque tricot une étiquette avec un petit coucou pour le bébé qui le recevra et les conseils de lavage pour la maman.
    P.S. Toujours des choses qui se lavent en machine.

  2. Marie dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre article! Je découvre des associations que je ne connaissais pas!
    Comme Odile, je tricote pour l’association TRICOTEZ COEUR.
    Depuis 2010 je suis une fidèle de cette association découverte par hasard lors du salon de l’Aiguille en Fête.
    Moi aussi je profite toujours de mon passage dans ce salon pour y déposer les petits ouvrages que j’ai tricotés tout au long de l’année.
    Quand j’ai commencé je n’étais pas encore grand-mère (je le suis maintenant).
    J’ajoute aussi un petit sachet avec quelques conseils de lavage mais aussi un peu de laine, un bouton de courtoisie. J’essaie que ce soit joli, pratique et raffiné.

    Et c’est vrai, c’est un réel plaisir!

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales