Devenir test knitter

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Vous tricotez beaucoup, vite et bien, vous avez un blog et faites de belles photos de vos réalisations, vous avez des compétences techniques et le goût du risque ? Devenez Test Knitter, un métier d’avenir !

La plupart des modèles proposés par des designers indépendants sur Ravelry  sont  passés par une phase de test.  Avant la publication du modèle, il est envoyé en secret à quelques tricoteuses qui discrètement vont tester le patron, que ce soit pour les différentes tailles d’un pull, pour le point d’un châle dans différentes laines ou juste pour traquer les erreurs de calcul ou autres formulations obscures qu’il faudra réécrire pour la bonne compréhension du plus grand nombre.

Pour devenir Test knitter on peut se proposer spontanément au designer ou attendre que ce dernier, entrant dans une phase de test, annonce qu’il recherche des testeurs soit sur la page du modèle, soit dans un forum dédié le plus souvent au designer. On peut aussi attendre tout simplement que quelqu’un nous le demande un jour.  C’est ainsi que j’ai eu la chance dernièrement de tester deux modèles de pulls un challenge pour moi qui n’en avais jamais tricoté.

 

 

Test du pull Chalkstone de Lilalu modèle disponible prochainement

Le protocole

En général ces tests sont bénévoles et sont un principe de donnant / donnant en effet on vous fournit un modèle gratuitement et en contrepartie, il vous faudra le tricoter et renvoyer vos notes sur le modèles en corrigeant les erreurs.

Les avantages

  • On tricote à l’oeil puisque le modèle à tester vous est fourni gratuitement
  • Vous aurez la chance de présenter et porter en avant première des modèles
  • Parfois la laine est également fournie pour le test, mais dans ce cas là on peut aussi vous demander de renvoyer votre tricot terminé pour « étude » au designer.
  • Certaines blogueuses se sont fait une spécialité de ces tests qu’elles présentent et mettent en valeurs sur leurs blogs : elles jouent ainsi le rôle de précurseur de tendances et font monter la côte de certains modèles rien qu’en les réalisant avec talent en avant-première.

Mais attention derrière l’excitation de tester un modèle avant tout le monde, se cache souvent quelques contraintes qu’il faut prendre en compte avant de se lancer dans ce genre d’aventure.

 

Les inconvénients

  • Le délai dans lequel il faut souvent tricoter le projet et qui met la pression.
  • L’obligation ou presque de terminer un projet qui parfois ne nous convient pas.  Cependant aucun contrat ne lie le testeur et il peut abandonner, mais au risque de ne plus avoir ensuite l’occasion de tester des modèles de ce designer.
  • On ne profite pas de l’expérience de ceux qui ont tricoté le modèle avant nous et parfois on essuie les pots cassés avec des modèles importables, ou décevants.
  • L’exigence de certains designers peut rendre l’expérience compliquée voir pénible, pensez bien à demander avant au designer quelles sont ses attentes pour ce testknit et ce que vous devrez lui fournir ensuite.
  • Si vous aimez modifier et adapter les patrons, certains designers n’y voient pas d’inconvénient, mais d’autres vous demanderont de suivre le patron à la lettre, quitte à tricoter un vêtement qui ne vous va pas.

Test du modèle Beck  de LionessKnits disponible sur Ravelry

L’important reste la relation de confiance qui s’établit entre un testeur et un designer, si vous devenez test knitter pensez à donner des nouvelles et à faire part de toutes vos remarques, même les plus insignifiantes, au designer notez aussi qu’on n’attend pas qu’un test technique, mais également une mise en valeur du modèle, le choix de la laine et des photos est primordial et pourra se faire en concertation avec le designer.

 

Paroles de testeuses anonymes :

J’ai commencé ce test, mais impossible de mémoriser le point, je n’avais aucun plaisir ni aucune envie de tricoter ce modèle, tout était beaucoup trop compliqué pour moi et j’ai du y renoncer au milieu.

J’ai fais un test et je n’ai trouvé absolument aucune erreur dans le modèle, tout était parfait et du coup je me sentais inutile.

J’ai du tricoter un modèle qui n’était pas adapté à ma morphologie pour vérifier le métrage, puis une fois le test fini, je l »ai détricoté en partie pour enfin l’adapter à mes mesures.

Avec le temps, je me permets d’être un peu plus sélective dans les tests que j’effectue. Je ne teste que ce qui me plait, et pour des créateurs que j’aime…

Si vous aussi avez des anecdotes à partager, racontez nous votre expérience de testeur et si vous cherchez des gens pour tester vos modèle n’hésitez pas à laisser un message sur notre forum.

Print Friendly

 

 

 
Caroline
CarolineJ’ai appris seule à tricoter, avec un livre et j’ai longtemps tricoté « tout à l’envers » sans m’en rendre compte (depuis je me suis rééduquée !) Puis il m’a semblé essentiel de montrer mon travail et de le partager au travers de mon blog. Cette expérience d’un univers bienveillant et plein d’entraide avec des lecteurs toujours enthousiastes m’a apporté beaucoup de confiance. Ces derniers temps les rencontres avec d’autres passionnées m’ont données l’envie de créer une véritable communauté. J’aime particulièrement collectionner les laines venues du monde entier dans des matières nobles teintes par des dyers indépendants. Je crée des patrons, et je teint des laines. Je suis une touche à tout, curieuse et éclectique. J’espère continuer à apprendre et à découvrir grâce à vos contributions.

| http://ateliermademoisellec.fr/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



13 commentaires sur "Devenir test knitter"

  1. Chiodelli Claudy dit :

    Bonjour, je découvre cette activité sur cet article
    Passionnee de tricot et crochet, je suis a 57 ans intéressée et surtout disponible.
    Je n’ai pas de blog je peux en faire un s’il le faut ou créer une page Facebook ce qui me semble plus facile
    L’aventure me tente A bientôt

  2. L. coud dit :

    Bonjour,
    Je tricote actuellement un pull pour une designer sur Ravelry. C’est mon 3ème test et j’avoue que ma principale motivation ce n’est pas la gratuité du patron mais surtout que je voulais me tricoter un pull donc çà m’oblige à tricoter dans un temps record et finir mon projet. Pour celle que çà interessent il faut rejoindre le groupe « free pattern testers » et regarder ce qui nous interesse et après on propose notre « service » au designer.

  3. Astrante dit :

    Les attentes des designers lorsqu’ils font intervenir des testeurs sont extrêmement variées d’un designer à l’autre et même d’un test à l’autre, alors renseignez-vous bien avant de proposer votre participation.

    Par exemple, en tant que designer, je n’exige absolument pas que mes testeuses aient un blog, ni soit expertes techniquement. Au contraire, j’aime bien avoir une personne moins expérimentée dans le groupe. Par contre, ce que je trouve primordial est une bonne communication.
    Pour d’autres designers les priorités peuvent être très différentes, car la finalité du test lui-même est souvent très différente. La rétribution des testeurs est aussi très variable et, contrairement à ce que laisse supposer l’article, il peut arriver que le designer signe un contrat avec les testeurs.

    En bref, renseignez-vous avant de vous engager, l’expérience n’en sera que plus agréable pour les deux parties. Je ne peux que conseiller vivement à celles qui ont envie de participer à des tests de ne tester que des choses que vous avez envie de tricoter. Après tout, le tricot doit rester un plaisir !

    • MONTRESOR dit :

      Bonsoir,

      J’aimerais faire partie des personnes qui testent vos modèles. J’ai 46 ans mais je ne tricote qu’à la main depuis que j’ai 10 ans.
      Vous pouvez me contacter par mail si vous souhaitez des renseignements.

      Merci de votre réponse.

      Cordialement.

  4. Vraiment passionnée par le tricot et disponible,il me parait très tentant de rentrer dans l’aventure des testeuses.
    Mon travail au tricot est-il à la hauteur des attentes des designers ? Cela me tente bien de le savoir.
    Alors à bientôt.

  5. gilberte dit :

    J’aimerait devenir testeur de laine, je ne travail pas. Je suis une Femme au foyer et handicapé. J’aime tricoter. Comme je dois faire travailler ordre du médecin, si non je risque la paralysie. Pendant mes vacances (3 semaine) j’ai tricoté, plus 12 écharpes, avec des laines différentes, que j’ai jamais tricoté car je trouvais trop dur, mais j’ai adore sa, je suis prête à recommencer de nouvel expérience.
    Salutions distinguer, Mme Fontaine Gilberte

    Gilberte BP:58 74210 Faverges

  6. Imawale dit :

    Bonjour,
    J’ai déjà participé à plusieurs tests … de chaussettes évidemment, et j’en ai un en cours actuellement… .
    Et, bien entendu j’ai connu cette pratique par Ravelry en rejoignant par hasard le groupe « Free Patterns testers » que j’ai trouvé par le biais d’un forum (SKA).
    Les designers sont très à l’écoute et prêts à modifier des détails d’explications pour une meilleure compréhension ou de rectifier des erreurs dans les modèles. C’est très stimulant comme la participation à des kal.

  7. Maya dit :

    Je suis une adepte aux tests, j’avoue que mon anglais me fait défaut parfois et je ne peux pas toujours dire tout ce que je voudrais dire aux designers mais apparemment ça ne leur pose pas de soucis puisqu’ils me permettent de tester leur modèle. Jusqu’à maintenant je n’ai eu qu’un test raté et en français… la créatrice avait beaucoup de mal à accepter les remarques et surtout n’y répondait pas… j’ai fini par abandonner sa fiche et fait mes calculs pour moi…
    Par contre, un bémol tout de même, certaine créatrice omette de nous offrir la fiche corrigée (perso, pour l’instant, je n’ai jamais refais un patron), je trouve cela bien dommage!
    Un conseil aussi, quand on choisi de tester un modèle, faites attention à avoir vu le modèle porté afin de voir s’il tombe bien.
    (le test raté était aussi en parti dû au fait que la créatrice ne l’avait pas encore passé sur son modèle)

  8. Isa dit :

    L’article tombe à pic, je commence mon deuxième test knit. Dans les deux cas, il s’agit de la même créatrice, Karen Borrel avec laquelle la communication est très agréable, d’où le fait que je me lance sans hésiter dans une nouvelle expérience. Quel plaisir d’être sollicité pour tester un nouveau modèle lorsqu’il vous a tapé dans l’œil ! Lors de la première expérience, je n’ai pas trop osé faire des modifications, alors que je ne tricote jamais exactement le modèle et je me suis dit qu’il aurait fallu que je m’informe avant de m’engager des libertés qu’il était possible de prendre ; ceci-dit, je n’accepterais de tester le modèle si j’avais envie de le transformer de façon importante. Il est impératif de bien réfléchir au délais et de vérifier en fonction de ses activités si l’on peut respecter la dead line, par courtoisie à l’égard de quelqu’un qui vous fait confiance.

  9. systemeb dit :

    je tricote actuellement mon premier test knit et voici mes impressions :
    si c’est plaisant d’avoir un modèle en avant première, le fait qu’il soit gratuit est souvent un fait dérisoire par rapport à l’effort à fournir et à la nécessité de rendre un travail parfait
    il ne faut pas se lancer si on ne sait pas tenir les délais, si on ne sait pas repérer d’éventuelles erreurs, ce n’est certainement pas un gagne pain
    il faut avoir des laines qui correspondent au modèle, assez jolies pour donner envie à d’autres de le tricoter. J’estime que je tricote plus pour mettre en valeur un modèle qui m’a plu que simplement pour moi, cela rajoute une pression.
    Malgré tout cela, je trouve que c’est une belle expérience à faire car on a l’impression de participer à l’élaboration d’un projet et c’est gratifiant
    Et si en prime le créateur ou la cratrice est sympa, c’est génial

  10. annie-france dit :

    je veux bien être testeuse. Merci

  11. [...] Vous tricotez beaucoup, vite et bien, vous avez un blog et faites de belles photos de vos réalisations, vous avez des compétences techniques et le goût du  [...]

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales