Les goûts et les couleurs

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Travailler la couleur n’est pas une chose facile et c’est d’autant plus compliqué quans les laines sont teintes avec de multiples couleurs, comme les laines variées. Après notre Etude de la  laine variée, je vous propose quelques règles et outils simples pour apprendre à maitriser les couleurs dans vos projets.

 

Les règles de base

Les couleurs sont le plus souvent représentées sur un cercle chromatique

En peinture les couleurs primaires sont le magenta, le cyan et le jaune, en les mélangeant deux par deux, elles forment les couleurs secondaires le violet, le vert et le orange, toutes les autres couleurs sont des couleurs tertiaires.  Le noir et le blanc étant respectivement l’absence de couleur et le mélange de toutes les couleurs.


Dans le thème des couleurs, retrouvez notre reportage sur L’association des couleurs par Kaffe Fassett.

Sur ce cercle on peut observer les couleurs froides à gauche (ce sont toutes celles qui tirent vers le bleu) et les couleurs chaudes à droite (celles qui tirent vers le jaune et le rouge).

Pour une utilisation douce de la couleur, on privilégie  le camaïeu ou le dégradé dans une seule nuance, il faut alors choisir des teintes proches ou une même teinte que l’on éclairci graduellement en allant vers le centre du cercle chromatique.

Pour une harmonie bien tranchée on choisira deux couleurs diamétralement opposées sur le cercle, on appelle cela le contraste.

Enfin une option avec trois couleurs (formant un triangle sur le cercle) voir quatre couleurs assorties ou contrastées vous est proposée dans ce cercle chromatique interactif qui vous permet d’essayer de multiples combinaisons en temps réel.

 

Trouvez vos couleurs

Ces considérations générales sont souvent peu évidentes à utiliser dans nos projets tricot. Et puis il faut bien le dire nous avons tous nos petites préférences, cette couleur vers laquelle on revient sans cesse, celle que l’on porte où que l’on aime travailler plus qu’une autre. Apprendre la couleur c’est avant tout exercer son regard et apprendre à mieux connaitre ses goûts.

Pour mieux connaitre mes goûts en matière de couleurs, j’ai d’abord collectionné sur Pinterest toutes les images qui me parlaient et j’ai ainsi pu comprendre vers quelles nuances j’étais le plus attirée et pourquoi.

Apartement therapy

Commencez par classer toutes vos laines – ou vos tissus- par couleurs.  Ce travail de classement est le pré-requis pour comprendre les couleurs qui vous parlent.  Si vous avez vu le film « La jeune fille à la perle » c’est ainsi que Vermeer va comprendre que sa jeune servante a un oeil pour la couleur, en la voyant classer les légumes qu’elle prépare par couleurs. En observant vos couleurs, vous verrez alors celles qui sont très présentes et pour lesquelles vous avez de nombreuses nuances et celles que vous n’avez peut-être pas du tout.

color-collective

 

Ensuite décomposez les images qui vous plaisent par couleurs.  Vous allez ainsi créer une palette avec plusieurs nuances.  Pour vous aider à savoir ce que vous aimez, allez voir les nuanciers du blog Design Seeds ou ceux de  Color Collective.  N’hésitez pas à collectionner vos images préférées, à les afficher sur un mur ou sur votre frigo pour les regarder quotidiennement, si au bout de trois jours elles ne vous parlent plus, c’était juste une envie du moment où un effet de mode.

Inspirez vous de tout ce qui vous entoure, de la nature, de votre quotidien, de  tout ce qui vous touche et attire votre oeil. Regardez  et notez ou photographiez (avec votre oeil ou avec tout autre appareil approchant) tout ce qui vous parle en termes de couleur.

Enfin rien de tel que d’aller faire un tour au musée. D’autres ont pensé avant vous au problème de la couleur et s’inspirer d’autres arts est toujours enrichissant.  A titre personnel j’ai eu la révélation de mon goût pour la couleur et notamment certaines couleurs vives à une expo de Matisse. Car ces couleurs n’ont rien à voir en reproduction et en vrai, elles ont la capacité de transmettre des émotions, et l’intensité de ces couleurs m’a bouleversée.

Si l’on va par là il existe aussi toute une symbolique autour des couleurs, mais plutôt que de l’appliquer sans comprendre, tentez d’abord de travailler votre oeil et vos goûts avant de vous laisser imposer telle ou telle couleur.

Notez enfin que chacun voit les couleurs un peu à sa manière. Qui n’a jamais eu le débat autour d’un bleu/vert que certains voient résolument bleus et d’autres vert ? Bref faites vous confiance, apprenez à vous connaitre  surtout laissez libre court à vos envies si saugrenues soient elles.

La couleur c’est avant tout un jeu !

myiphonewalls

 

Boîte à couleurs !

Maintenant que vous avez fait le point sur vos couleurs et vos goûts il s’agit de mettre en pratique tout cela dans des projets multicolores. Beaucoup de modèles notamment rayés préconisent l’utilisation de deux ou trois couleurs voir plus.  Le jacquard est aussi un classique du tricot coloré dans lequel il faut arriver à trouver l’équilibre et l’harmonie.

Pour faire simple au début évitez d’avoir à harmoniser plus de 3 couleurs. Pour choisir vos couleurs, procédez par élimination en réduisant peu à peu le choix.  Essayez de tester votre choix de couleurs dans différentes lumières. En effet la lumière peut altérer les couleurs. Choisissez une lumière naturelle pour commencer, puis testez également votre choix en lumière artificielle le soir ou la nuit, d’autres nuances pourraient se révéler.

Pour le jacquard j’ai lu qu’il pouvait être utile de regarder ses laines de couleur à travers un kaléidoscope pour se rendre compte de l’effet qu’elles donneront une fois mixées dans un même motif. Le mieux reste encore de réaliser un ou plusieurs échantillons pour se laisser le choix.

Trouvez vos maîtres… et dépassez les !

Si vous n’êtes pas sûrs de vous, le mieux est de trouver des modèles. Cherchez sur Ravelry  les projets qui vous plaisent et observez que certaines personnes sont très cohérentes dans leur travail de la couleur.

Je suis totalement fascinée par les projets incroyablement colorés et complexes de Jettshin,  absolument séduite par les teintes minérales de Sabinaknits  ainsi que par les gris et roses délicats de SusanneS-vV.  Mais il y en a tant d’autres, cherchez et n’hésitez pas à ajouter tous ceux qui vous inspirent en amis pour suivre leur actualité.

 

Quelques modèles hauts en couleurs

Il est grand temps de passer aux travaux pratiques ! Voici une petite sélection de modèles colorés pour vous inpirer à essayer la couleur sur tous les tons. Cliquez sur l’image pour ouvrir la page Ravelry du Modèle.

 

 

   

 

 

Print Friendly

 

 

 
Caroline
CarolineJ’ai appris seule à tricoter, avec un livre et j’ai longtemps tricoté « tout à l’envers » sans m’en rendre compte (depuis je me suis rééduquée !) Puis il m’a semblé essentiel de montrer mon travail et de le partager au travers de mon blog. Cette expérience d’un univers bienveillant et plein d’entraide avec des lecteurs toujours enthousiastes m’a apporté beaucoup de confiance. Ces derniers temps les rencontres avec d’autres passionnées m’ont données l’envie de créer une véritable communauté. J’aime particulièrement collectionner les laines venues du monde entier dans des matières nobles teintes par des dyers indépendants. Je crée des patrons, et je teint des laines. Je suis une touche à tout, curieuse et éclectique. J’espère continuer à apprendre et à découvrir grâce à vos contributions.

| http://ateliermademoisellec.fr/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



17 commentaires sur "Les goûts et les couleurs"

  1. MartineR MartineR dit :

    Merci beaucoup pour cet article et les liens, bravo

  2. Angélique dit :

    Mille merci pour cet article et surtout pour le cercle chromatique interactif qui va beaucoup m’aider !

  3. Via Molevana dit :

    toujours très intéressants, vos articles ! Merci !

  4. gelinotte dit :

    ah le bonnet Peerie Flooers !!

  5. mypaddytile dit :

    Génial le color scheme designer ! Direct dans mes favoris, et pas que pour le tricot !

    Je m’attachais beaucoup au modèle, et pas assez aux couleurs, cet article va me permettre de mieux penser mes modèles avant de me lancer. Merci !

  6. Rivana Hostein dit :

    Merci beaucoup pour ce article!! Il y avait des semaines que je cherchais comment combiner les couleurs avec les laines. maintenant j’ai plein d’idées!!! ;-) chuis contente!
    Merci encore

  7. Isa(petitsdoigts) dit :

    Ah, encore un chouette article ! Les couleurs cela fait souvent tourner la tête…

    Ce que tu écrit de Matisse m’a fait penser à ce qu’en a dit le génial historien de l’art Daniel Arasse dans la série d’émissions « Histoire de peintures » qu’il a faite il y a quelques années sur France culture et qui est rediffusée ces jours-ci. Dans le premier épisode, il ne parle pas encore de l’histoire de la peinture mais évoque ses tableaux préférés. Il y a une façon honnête, touchante, intelligente d’en parler qui devrait te plaire et vous avez Matisse en commun. Si cela te dit de l’écouter, c’est là :
    http://www.franceculture.fr/emission-un-autre-jour-est-possible-une-histoire-de-la-peinture-edward-hopper-2012-10-15

    Et puis adorerait aussi sans doute le petit livre de l’historien Michel Pastoureau, « Bleu, histoire d’une couleur » (il en a aussi fait un sur la couleur noire, et le prochain sur le vert, sortira en février) On y découvre que notre façon de voir les couleurs (le cercle chromatique, nos couleurs chaudes et froides sont très récentes et que dans l’Antiquité, au Moyen âge les perceptions étaient différentes ; on y apprend aussi plein de choses sur l’histoire de la teinture.

    Désolée, c’est un peu long comme com.

  8. Astrakan dit :

    Merci beaucoup pour cet article qui rejoint une de mes préoccupations du moment. Je trouve intelligent de mêler la théorie et l’aspect sensoriel des couleurs.
    La synesthésie La synesthésie (du grec syn, avec (union), et aesthesis, sensation) est un phénomène neurologique par lequel deux ou plusieurs sens sont associés. Ainsi, cela correspond à une situation où un stimulus éveille un sens qui d’ordinaire ne le concerne pas . Une couleur éveillant une réaction sonore ou l’inverse par exemple. Les couleurs et l’harmonie entre elles bercent l’âme comme un beau morceau de musique. Tricoter des laines douces ou sèches, avec de belles couleurs c’est sans doute netrer dans une vibration intérieure riche.
    Dans les photos que tu proposes, celle qui me parle le plus c’est aranami.
    bises

  9. Chantal dit :

    Merci pour cet article passionnant.
    Les articles précédents l’étaient aussi et j’y puise beaucoup d’idées.
    Je suis une fidèle lectrice de ce webzine et je dis bravo à vous toutes qui le réalisez.

  10. MaillaMart MaillaMart dit :

    La couleur me passionne depuis toujours…
    Bravo pour cet article bien synthétisé et merci.

  11. Tiphanie dit :

    Je crois bien que j’aime toutes les couleurs, je trouve cet article très intéressant !
    Les liens sur les nuanciers sont magnifiques, je ne me lasse pas de découvrir les associations de couleurs présentées !
    BRAVO !
    Je pense revenir lire cet article bientôt, quand je choisirai la laine pour « earth and sky » de Stephen West !
    MERCI !

  12. WikiFab dit :

    Je suis très intéressée par les rapports que nous avons avec les couleurs. Je vais mettre en pratique vos excellents conseils.
    Grand merci pour vos articles très enrichissants. Meilleurs Voeux pour 2013 et surtout Bonne Continuation.

  13. Marie-L dit :

    Je suis une fan des textures et des couleurs (et des textures qui font varier la couleur!)… Bon article! Pourriez-vous me dire quel est la laine utilisee pour le projet de Aranami dont vous avez mis une photo dans l’article mais avec un lien qui mène au patron et non au projet illustré? La couleur est superbe!!!

  14. Ellsand Ellsand dit :

    Merci pour cet article très intéressant et qui m’interpelle, car je suis toujours dans une réflexion sur la couleur. J’ai déjà fait le point sur ce que j’aimais et ce qui m’allait (les couleurs froides et douces + le noir). Je me suis aussi rendu compte que mes préférence allaient naturellement aux couleurs des paysages de mon environnement : les bleus/verts/gris/sable/crème de la mer, du ciel, de la plage et des falaises… Tricoter avec des teintes qui se marient à « mon » paysage me procurent bien-être et apaisement. Est-ce que ça arrive à d’autres personnes ?

  15. prairies dit :

    Merci pour cet article. Je suis en ce moment à la recherche de méthode/outil pour trouver les bonnes combinaisons de couleurs ; je me rends que je prends peu de risques et que je finis toujours par aller vers mes couleurs de prédilection ou bien des teintes neutres ou naturelles. Est- ce quelqu’un a testé Adobe kuler ou Color scheme désigner ?

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales