Tricoter pour les tout-petits

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Il faut savoir penser pratique, certaines fois, surtout en matière de tricot pour les enfants. Je n’ai pas fait d’étude sociologique mais je m’appuie sur mon expérience de mère de trois enfants. Je peux aussi ajouter tous les enfants qui ont croisé ma route et tous les ouvrages que j’ai réalisé pour ceux qui m’entourent. La liste est longue. Aujourd’hui, concentrons nous sur le cas des 0-24 mois.

© thesewercat

Le vestiaire de bébé

  • La première chose à se rappeler c’est qu’un enfant, peu importe son âge, est un individu ayant un don inouï pour se salir.

En général, assez régulièrement avec des ingrédients qui nécessitent un certain savoir-faire pour effacer la trace du méfait. Il ne faut donc pas oublier que le lavage sera nécessaire régulièrement et si possible à la machine à laver. Il faut en tenir compte dans le choix de la laine. Certes, le gilet en alpaga ou cachemire est tentant à condition qu’il soit compatible avec un lavage régulier. Une mère de famille avec de jeunes enfants a rarement le temps ou l’énergie de laver à la main le linge. C’est une vérité simple et connue de toute femme et homme ayant traversé la période des deux premières années de l’enfance. Cette proportion à se tâcher doit aussi être prise en compte dans le choix des couleurs pour l’ouvrage. Un enfant qui ne marche pas mais rampe ne portera que peu un magnifique pull blanc…. Même si le modèle est beau et vraiment idéal dans ce coloris.

  • Autre constatation : un bébé bave énormément.

Si bien que la layette doit impérativement être faite avec une laine qui ne dégage pas une odeur forte dès qu’elle est humide. A certaines périodes de sa vie, bébé a le don de transformer toute encolure en une zone humide plus rapidement que vous le changez. Là-aussi il faudra prendre une laine compatible avec le machouillage intempestif et le crachouillage de rigueur.

  • Il vit essentiellement sur le dos jusqu’à ce qu’il marche, compter après la taille un an.

C’est la position recommandée par les pédiatres pour le couchage en toute sécurité. Inutile dès lors, de craquer pour les modèles avec des petits boutons dans le dos. C’est très inconfortable pour dormir, essayez donc, vous comprendrez mieux. N’oubliez pas non plus, qu’une fois plus ardi, il va vivre l’étape du retournement tout seul. Cela nécessite une garde-robe qui en prend compte. Les rubans seront à bannir comme type d’attache ou de lien. Il devra pouvoir bouger.

  • Habiller bébé en toute rapidité.

Il faut penser au moment du choix du modèle au côté pratique. Les bébés n’aiment pas vraiment, au début, être manipulé pendant trop longtemps pour l’habillage. La maman va très vite, elle aussi sélectionner les vêtements qui lui sont faciles dans la manipulation du nourrisson. Il faut penser à une encolure bien ouverte pour permettre à la tête de passer facilement, tout en faisant en sorte qu’elle ne baille pas ensuite. Il existe des tas de modèles avec pattes de boutonnage ou encolure dite américaine. Les boutons ne doivent pas être trop nombreux voir demander concentration pour entrer dans la boutonnière. Evitez de les prendre saillants pour ne pas blesser l’enfant et cousez les vraiment bien pour empêcher tout arrachage. Bébé est petit mais à une poigne d’enfer.

  • Quelle taille choisir ?

Nombre de cadeaux réalisés pour la naissance d’un bébé le sont en taille un mois voir naissance. Si vous projetez un tel ouvrage, renseignez vous avant. Il faut savoir que les ouvrages naissance sont vraiment pour des tous petits bébés, c’est-à-dire, un nourrisson sous les trois kilos et faisant moins de 50 cm. Autrement dit, les deux premières semaines voir moins ou pas du tout. Le « un mois » est, quelque fois, la taille qui convient pour un nouveau-né. Il ne le portera pas très longtemps non plus. Si vous tricotez pour votre premier bébé, fiez vous à ce que la sage-femme vous dira lors des dernières échographies. Si vous tricotez pour une amie ou de la famille, demandez à la future maman quelle taille l’intéresse le plus. Ne pensez pas qu’en âge, il n’est pas rare de voir des bébés de six mois portant encore du trois mois tandis que d’autres seront déjà dans du 12 mois. Bref, sortez le mètre de couturière et estimez la taille de bébé. Enfin, même si les catalogues printemps – été sont ceux proposés en ce moment, visualisez à quelle saison le vêtement que vous avez choisi sera porté. Inutile de faire un top à bretelle qui ne sera mis qu’à Noël.

La couverture de bébé.

Voilà, un projet tricot ou crochet supposé simple et passe partout. Erreur ! Là aussi, il faut penser pratique et sécurité. Que voulez-vous vraiment faire ? Est-ce une couverture pour décorer la chambre de bébé ou la couverture qui va l’accompagner partout ? Il est important de choisir l’une ou l’autre avant de la réaliser.

Si elle n’est que décorative, il faut connaître le thème choisi pour sa chambre et ensuite libre à vous de prendre le modèle et la laine qui vous fait envie.

Pour la deuxième, celle qui suivra bébé comme son nombre, elle va être mise à rude épreuve et ne peut se révéler fragile. Une couverture de cette sorte va connaître le pire et le meilleur. Elle doit être confortable, chaude, lessivable et de couleurs assez passe partout pour ne pas paraître tout le temps sale. Elle va immanquablement tomber par terre de nombreuses fois, elle va être mise en bouche (domaine d’exploration de bébé), elle sera roulée en boule… Evitez les modèles demandant obligatoirement un blocage après chaque lavage, le temps est l’ennemi d’une maman. Les couvertures dentelle sont des tas de frustrations pour bébé qui va s’y emmêler les doigts et un bébé entravé et un bébé mécontent, bref, il pleure. Elle sèchera les larmes, elle épongera au mieux les petites régurgitations, elle verra bien pire. La laine choisie doit tenir compte de tous ces critères si vous ne voulez pas qu’elle finisse dans un coin, loin de son propriétaire.

Inutile de dire que si vous envisagez de tricoter ou crocheter un petit jouet, les mêmes recommandations sont à prendre en compte en y incluant en plus la sécurité (boutons très bien cousus voir remplacés par des broderies…).

Une fois de plus, réfléchissez avant de craquer !

Merci à The sewer Cat pour la photo de Une  Modèle Livingston © thesewercat

Print Friendly

 

 

 
Emmanuelle
EmmanuelleJe me suis remise au tricot pour la naissance de mon aînée, il y a plus de 15 ans, déjà. De fil en laine, j'ai aussi repris le crochet et je lorgne de plus en plus vers la couture comme un nirvana ultra dimensionnel. Je suis une tricoteuse têtue qui ne lâche pas l'affaire pour quelques mailles récalcitrantes ou des degrés de difficulté trop ambitieux. Je veux me faire plaisir en tricotant ou crochetant des modèles qui m'ont séduite. Alors, je m'adapte et j'apprends bien souvent seule dans mon coin. Je vis à la campagne et je me sens souvent isolée avec ma passion de la laine. Pour y remédier, j'ai créé, il y a trois ou quatre ans un petit blog où je parle des moments de pause que je m'accorde. Puis j'ai mis mon pied dans Ravelry et un orteil dans Facebook et c'est devenu infernal avec ma connexion digne du temps des courriers par chouette....

| http://mapetitepause.over-blog.com| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



32 commentaires sur "Tricoter pour les tout-petits"

  1. AnnePhiSo dit :

    Super article !
    J’ai ete confrontée a ce problème l’été dernier avec la naissance de ma filleule. D’un coté j’ai opté pour des petits gilets basiques mais pratiques en merinos. D’un autre, la grand-mére a choisi des gilets compliqués en alpaga. Crash test de la maman : mes gilets en merinos sont 1000 fois mieux !
    Et la couverture de bebe avec alternance mousse et jersey pour casser la monotonie reste le cadeau ideal pour un nouveau né :)
    Encore bravo pour l’artcile !

  2. Aziliz dit :

    Voilà un article intéressant et une écriture dynamique ! Quel est le modèle de la couverture en photo ?

  3. Christine73 dit :

    Article très intéressant. Points fort : l’accent mis sur les boutons et le danger qu’ils représentent pour un bébé. quand je vois certains modèles de chaussons avec des boutons ou petites décorations (coquillages, fleurs crochetées etc.), ça me fait peur, car à un moment, le bébé commence à se mettre les pieds dans la bouche ! Quant aux boutons dans le dos… Quand je pense qu’autrefois, on faisait des brassières qui se fermaient dans le dos juste par superposition des deux « moitiés » ou à l’aide de la fameuse épingle à nourrice (de sécurité). On était plus logique qu’aujourd’hui !

    Autre point fort de cet article : attention à la tête des bébés qui est grosse (et ceci reste vrai jusqu’à 3 ans), on voit certaines encolures qui ne conviennent pas du tout car pas assez échancrées. Donc préférez le boutonnage sur l’épaule ou une autre méthode de fermeture.

    Personnellement, j’aime bien pour une naissance offrir un petit cardigan ; c’est l’article auquel personne ne pense et qui est souvent utile, que ce soit en été ou en hiver. Et je n’offre jamais une taille naissance ou 3 mois, car tout le monde fait pareil et la maman croule sous la garde-robe « naissance », alors que quelques mois plus tard, elle n’a plus rien ! Je privilégie le 6 voire le 12 mois.

    • Emmanuelle Emmanuelle dit :

      Je suis comme toi, quand je connais peu la future maman, je tricote du 6 mois, 9 mois ou un an, surtout pour un premier enfant. Les jeunes futures mamans ont tendance à pas mal acheter pour les trois premiers mois et c’est souvent ces tailles la qui sont offertes à la naissance. Elles sont heureuses de trouver ces cadeaux un peu plus tard !

  4. LazyBene dit :

    Super article, dans lequel je me reconnais tout à fait (entre mes 2 petits et les neveu et nièce)
    Perso, j’utilise surtout des cotons pour la layette, car mes bébés sont 2 bouillottes ambulantes…
    Je n’ai pas encore osé la couverture, mais votre article va grandement m’aider pour enfin me lancer.
    Merci :)

    • Emmanuelle Emmanuelle dit :

      C’est vrai qu’avec les super combinaisons, les sacs kangourous et autre les bébés sont souvent trop chaudement habillés.
      Tu dois tenter la couverture cela fait de jolis souvenirs.

  5. Zikuzik dit :

    Merci pour ce super article!! C’est vrai qu’on a que trop souvent, et moi la première, tendance à tricoter un projet pour les tout-petits en choississant un modèle cro-mignon et une magnifque laine sans pensant au coté pratique de l’affaire… Grosse erreur!
    J’ai récemment tricoter un petit pull avec une laine qui pue quand elle est mouillée, vraiment pas terrible pour un petit bout qui fait ses dents…
    Article que je garde précieusement sous le coude comme une piqure de rappel avant chaque projet tricot :-)

  6. laure dit :

    merci pour ce chouette article!
    moi aussi je privilégie généralement les gilets, c’est tellement plus simple pour la maman que de devoir enfiler un pull par la tête de bébé!
    je n’avais pas pensé au problème des dentelles pour la couverture, en effet vu comme ça je pense qu’il vaut mieux éviter…
    Juste une question : comment savoir comment la laine va réagir aux crachouillis de bébé ? Moi je choisis généralement de la laine mérinos car elle n’a pas de poils, mais comment savoir si c’est un bon choix côté odeurs ? Merci !

  7. cathe dit :

    Pour ma part j’offre souvent une couverture crochetée d’une couleur choisie par les parents, je sais qu’elle va être utile pendant plusieurs mois…

  8. Odile dit :

    Pour la couverture hexagone toute nouvellement finie pour une petite Coline née il y a 4 jours, j’ai choisie de la laine à chaussette lavable en machine et du rembourrage polyester non allergisant.
    Comme c’était mon KAL « boulet » car commencé à l’automne dernier, il est en ligne sur Ravelry : http://www.ravelry.com/projects/TivaB/hexagone-couverture.
    Je ne voulais pas faire de vêtement cette petite ayant déjà grand-mères et même arrière grand-mères tricoteuses!

    • Emmanuelle Emmanuelle dit :

      Effectivement c’est une bonne idée pour un choix de laine pour réaliser une couverture pour bébé. Je vais y penser pour la prochaine fois que je ferai ce type de cadeau.
      En plus pour les tricoteuses débutantes, les laines chaussettes permettent de donner l’impression de motifs tricotés, l’effet est bluffant et valorisant.

  9. très intéressant cet article ! à mettre entre les mains de toutes les futures mamans.
    J’ai eu mon premier bébé l’été dernier, m’étais fait plaisir à tricoter des petits modèles tous mignons … que je n’ai jamais mis ou presque : j’avais pourtant essayé de penser à l’aspect pratique et avait choisi des cache-coeur, mais ça faisait des sur-épaisseurs de partout, le petit gilet en mérinos était super mais trop petit au bout d’une semaine (bébé tout petit pourtant … mais née juste avant les grandes chaleurs)

    • Emmanuelle Emmanuelle dit :

      J’ai connu la même déconvenue pour mon aînée…. Je me suis dit que cet article pourrait être intéressant au moins pour renseigner sur les vraies tailles des bébés….

  10. beacar dit :

    Très interressant ce nouvel article!!Je tricote régulièrenet pour les tout petits et j’avoue être tentée par les belles matières …ton article remet le pratique en tête de mes priorités!!

    • Emmanuelle Emmanuelle dit :

      C’est vrai que choisir de belles matières fait vraiment plaisir mais n’est pas le plus simple pour l’entretien. Mais c’est un choix qui peut se faire pour une occasion particulière : la tenue de sortie de la maternité ou le premier petit bonnet…

  11. k dit :

    merci pour cet article! ça évite de consacrer du temps à un cadeau qui ne sera pas utile.

  12. Nathy dit :

    En lisant ton article, je me suis rendue compte qu’il y avait certaines recommandations que j’avais intégrée « naturellement » dans mes choix au moment de tricoter de la layette – comme le choix d’une laine qui passe en machine – et d’autres auxquelles il faut que je prête plus attention – le choix des couleurs.
    Et tu confirmes mon choix pour le prochain bébé: une couverture qu’il gardera longtemps… mais je n’ai toujours pas trouvé le modèle ;)

    • Emmanuelle Emmanuelle dit :

      Effectivement, ce n’est pas le plus simple de trouver le modèle… Pour celle que j’envisage de faire dans le mois qui vient, j’ai choisi le crochet et le modèle « Bercé par les vagues » de Froufrou et Capucine.

  13. Senlis dit :

    J’aime les articles (Emmanuelle est une valeur sûre de bon sens…)qui me confortent comme n’étant pas un martien dans l’univers tricot & internet.
    Combien d’articles m’ont laissée pantoise:réalisation d’un somptueux modèle bébé taille 3 mois ,dans un écheveau de laine luxueuse et visiblement bloqué…à réserver comme cadeau aux initiées et pour un usage très limité…(les contraintes sont parfaitement développées dans l’article).
    Très pratiques comme cadeaux et souvent craquants, sans gros problèmes de taille ou de bavouillis (sauf cas déjà signalé des pieds en bouche…)le petit bonnet ou capuchon ou béret et les chaussons.
    Mon dernier cadeau bébé tricoté :un poncho à capuche en point mousse,j’ai accroché un gland à la pointe de la capuche et voilà un petit lutin(je m’y étais prise trop tard pour la couverture…)
    Pour le quotidien, les vêtements tricotés que j’ai le plus souvent mis à mes enfants étaient les combis:le bas tient au haut, pas de ventrou à l’air, pas de question existentielle sur l’assortiment de la tenue.Il fallait quand même bien choisir le système d’ouverture pour le changement des couches,certains étant plus pratiques que d’autres.
    Les marques de laines ont souvent une gamme layette adaptée aux tout petits:entretien facile et pas de peluchage…il faut tout de même ruser pour trouver autre chose que du pastel…
    Mais ce qu’on garde vraiment, c’est la couverture…pas trop petite, elle peut servir un bon moment ,elle continue son office pour s’y blottir sur le canapé ,l’enfant (et les parents!) a le temps de s’y attacher…et je préfère demander à la future maman les couleurs qu’elle souhaite pour ne pas tomber à côté…
    J’ai sélectionné un modèle gratuit de couverture de chez Bernat en forme d’étoile …mais il n’y a pas de bébé à l’horizon dans mon entourage…!

    • Emmanuelle Emmanuelle dit :

      Merci Senlis je suis très flattée et rougissante.
      J’avais peur de faire un peu « mémé du tricot » mais je vois que nous sommes nombreuses à penser que le tricot pour bébé et avant tout à réaliser en pensant facilité d’utilisation.
      J’espère qu’un bébé va bientôt s’annoncer dans ton entourage pour réaliser cette couverture en forme d’étoile.

  14. [...] ce qu’il faut savoir pour tricoter pour bébé… Alors, votre prochain ouvrage  Source: http://intheloop.fr/tendances/tricoter-pour-les-tout-petits/ VN:F [1.9.18_1163]veuillez patienter…Rating: 0.0/10 (0 votes cast)VN:F [1.9.18_1163]Rating: 0 [...]

  15. oh chouette ! cet article tombe à point nommé !!! vraiment vous etes top !!! je me demandais justement quelle type de laine etait le must !

  16. Filochette dit :

    Je viens juste de découvrir cet article. Je note toutes les recommandations, certaines m’auraient été bien utiles quand je me suis mise au tricot pour ma fille ainée :
    - le super joli pull avec une ouverture trop petite pour la tête (mis une seule fois pour faire une photo puis recycler pour les poupons),
    - la « mini » couverture qui n’a servi que dans le cosi,
    - etc,
    Mais maintenant plus aucune erreur, grâce à ton article j’ai toutes les clés en main.
    Merci.
    PS : j’avais quand qq réussites !

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales