Tu tricotes ou tu bouquines ?

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.


Je fais les deux ! Mieux : je mixe les deux. Tricot et littérature font bon ménage. A voir les patrons et magazines inspirés d’écrivains ou de romans, il faut croire que les doigts de fée des tricoteuses sont aussi assidus à manier les aiguilles qu’à tourner les pages… En cherchant un peu sur Ravelry, j’ai cru repérer deux grandes tendances dans le tricot littéraire.

Note : Pour connaitre les sources citées dans cet article, cliquez sur les images.




 


 


 


 

 


 


 


 

 

 Chapitre 1 : L’héritage du XIXème siècle

Ah, les héroïnes romantiques, les demoiselles victoriennes, les ingénues de Jane Austen parcourant la campagne en longues robes virevoltantes et châles réconfortants ! Si votre coeur bat pour ces silhouettes délicieusement surannées et si, telle Emma Bovary vous rêvez d’un peu plus de romanesque dans votre vie (et sur vos aiguilles), vous n’avez que l’embarras du choix : il existe une foule de patrons individuels dédiés à la reine Jane Austen, comme par exemple ce tout nouveau (tout beau !) Pride and Prejudice collection  (un cardigan, des mitaines et un bonnet) créés par Christelle Nihoul.

Mais si vous avez une faim dévorante de Jane Austen, que vous pensez Jane, que vous respirez Jane, que vous vivez Jane, il y a carrément le magazine Jane Austen knits d’Interweave.

A l’intérieur : des ouvrages délicats, des photos à l’atmosphère « austenienne » soignées, des projets simples et difficiles,  facilement portables… ou pas.

Chapitre 2 : Sur les traces du Merveilleux

Vous êtes du genre à dissimuler vos ailes sous vos lainages ? votre baguette magique dans votre manche ? Vos crocs acérés derrière votre cape ? Bref, vous êtes branchée fantastique, contes de fées, heroic fantasy ? Pas d’inquiétude, là encore vos livres de chevet peuvent atterrir  sur vos aiguilles enchantées ! Vous serez peut-être tentée par le gothique et raffiné Dracula  modèle imaginé par Susanna IC pour le  Victorian Writers  Knitting Club de 2011. Ou par les mitaines de Bella  créées par Marielle Henault visiblement fan de Twillight.

 

Les vampires vous effraient trop ? Vous préférez Alice au pays des Merveilles ? Louisa Harding lui a consacré un livre complet : Queen of hearts. Et si vous avez adoré les aventures du petit sorcier à lunettes, vous serez ravie de découvrir que, comme Jane Austen, il a droit lui aussi à son magazine toujours chez Interweave, The unofficial Harry Potter knits :

 

Et on parle ça et là d’une version consacrée au Seigneur des anneaux de Tolkien…

Conclusion

A priori, quand on aime (comme moi) le tricot et la littérature, on ne peut être que réjoui par ces magazines dédiés. De là à se jeter aveuglément dessus, il y a un pas que je ne franchirai pas forcément. J’ai deux Jane Austen knits, l’un m’a vraiment intéressée et inspirée, l’autre moins. J’ai le Harry Potter knits depuis peu et il me semble pas mal du tout.

Leurs points forts : de belles photos, une excellente mise en scène (tout est fait pour qu’on trouve l’atmosphère que l’on est venu y chercher), des articles de fond (en anglais) assez bien documentés sur des sujets en relation avec le thème du magazine (les races de moutons donnant  de la laine à l’époque de Jane Austen, par exemple, ou la confection des vêtements fin 18ème début 19ème), des patrons variés et détaillés.

Leurs limites : c’est quand même une belle opération marketing ! D’ailleurs, on ne peut pas ignorer que les oeuvres littéraires qui inspirent les magazines ont largement été adaptées au cinéma et que, finalement, ce sont  ces versions filmées qui sous-tendent les-dits magazines… Constat doux-amer pour un lecteur passionné. Mais restons optimistes : films et tricots peuvent aussi être une porte d’entrée vers la source, le roman initial. Autre limite, plus concrète et « tricotesque », cette fois : si certains projets « inspirés de » sont tout à fait portables au quotidien, comme ces petits « wrist warmers » : , je ne suis pas sûre de pouvoir me balader avec ce chapeau sur la tête pour aller faire mon marché

Je ne suis pas sûre non plus de vouloir sortir avec la toque de Dumbledore. Sauf s’il s’agit d’aller à une fête costumée ! Bref, inspiration littéraire c’est bien, inspiration littéraire portable, c’est encore mieux !

Épilogue

Amoureux des livres et du tricot, choisissez vos projets comme vous composez votre bibliothèque ! Et pour faire un clin d’œil à vos œuvres favorites : si vous inventiez vous-même un petit modèle ? Oh rien de compliqué, juste de quoi satisfaire vos deux passions. Des exemples ? Je n’ai rien d’une designer et mon niveau en tricot ne me permet pas de faire des merveilles, mais je suis toute contente de mon bracelet/marque-page à la gloire d’Heathcliff, ou de mes mitaines-hommage à Henry James et à son roman Les Ailes de la colombe :

Ce n’est pas grand chose, c’est sûr, mais associer ces deux univers que j’adore – les livres et la laine – m’a ravie.

Un peu comme un rat ( de bibliothèque) qui se roulerait avec délice au milieu des pelotes  !

Print Friendly

 

 

 
Ellsand
EllsandHello ! Je vis sur la côte au nord de la France, juste en face de l'Angleterre. Ce que j'aime ? Les livres, la mer, les jardins, les chouettes, écrire et dessiner... et tricoter !

| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |


23 commentaires sur "Tu tricotes ou tu bouquines ?"

  1. Gwen dit :

    Super cet article; je vais me pencher plus avant sur le magazine de Jane Austen! :-)

  2. Digitale dit :

    Et sans oublier celui la sur lequel je lorgne depuis un petit temps
    :literary knits.

    • Ellsand Ellsand dit :

      Je ne connaissais pas, mais je vais aller voir ça de plus près, merci !

    • Senlis dit :

      Est-ce « Lit Knits » ou un autre livre?
      J’ai trouvé magnifique, l’idée d’associer des oeuvres emblématiques de la littérature jeunesse à des patrons de tricot qui semblent très travaillés…Je n’ai pas eu le livre en mains pour pouvoir en dire plus…
      Je ne connaissais pas du tout les autres publications, merci pour cet article!

  3. Koalachocolat dit :

    J’avais remarqué cette tendance, c’est vrais que pouvoir continuer à vivre au sein d’un univers qu’on a aimé en lisant un roman grâce à son tricot est forcément agréable.
    Merci, en tout cas pour cet article car on voit qu’il y a plein de possibilité dans ce domaine et même si, comme tu le dis, ce n’est pas forcément portable et qu’on sent bien la stratégie marketing, moi je ne demande qu’à me faire avoir!!

  4. SylM dit :

    Bravo pour cet article ! Très intéressant. Merci

  5. Cynalune dit :

    Un nouveau patron inspiré d’un livre vient de sortir, mais celui-ci sort vraiment des sentiers battus romanesque/fantastique puisqu’il s’agit de l’excellent Flatland :
    http://www.ravelry.com/patterns/library/flatland
    Je ne peux que recommander le livre, et les chaussettes y font réellement référence par leur géométrie.
    Pour vous donner une idée du livre :
    http://www.gutenberg.org/ebooks/97

  6. Emmanuelle dit :

    Merci pour cet article, j’en profite pour signaler que le lien vers ton profil Ravelry ne fonctionne pas (sur mon ordi ?)

  7. Emmanuelle dit :

    J’ai succombé aussi au charme des tricots dédiés à Jane Austen via Interweave pour le premier numéro. Je le contemple, le regarde et garde précieusement pour le jour où mon anglais tricot sera au point… Quant au magazine dédié à Harry Potter, j’ai eu la chance de le feuilleter et je veux le gilet de la couverture dès que je tricoterai en anglais !
    La version française me donne bien envie aussi surtout les mitaines….
    Voilà une tendance qui me plait car elle allie mes deux passions.
    Bravo pour cet article !

  8. Chacoq dit :

    OH oui, merci pour cet article passionnant. j’adore lire et tricoter, et je suis également fan des soeurs Brontë !

  9. Az dit :

    J’ai tous les JAK, sauf le n°1 qui n’est plus disponible qu’en téléchargement sur Knitting Daily, et je les trouve fabuleux. Ma fille de 15 ans me les pique dès que les reçois. Je trouve les châles et mitaines très contemporains, les bourses, réticules, bonnets sont moins évidents, et les vêtements….disons pour moi un sur deux, mais c’est subjectif. Cela dit, je suis une austenienne totalement accro, et je trouve l’idée de revisiter la mode régence très intéressante. Les articles sont très chouettes aussi, et donnent un éclairage intéressant sur le contexte de l’époque.

  10. TivaB dit :

    Belle source d’idées cet article.
    Recommandation pour celles qui voudraient acheter un livre ( et non un simple magazine) chez Interweave.
    Leur frais de port sont parfois démentiels et il est plus rentable de commander leurs livres en passant par amazon ( livres en anglais ). C.est ce que je fais pour les lives de patchwork dont ils sont aussi une très bonne source.

  11. Mari dit :

    j’adore lire et tricoter mais je n’aurais pas pensé à associer les 2!
    Ton article me donne envie de creuser l’idée, merci!

  12. mathilde dit :

    merci pour cet article très intéressant.
    J’ai une petite question, je souhaitais acheter la revue sur harry potter (en téléchargement), mais le site refuse de me l’envoyer car je n’habite pas aux usa … comment avez vous fait pour l’avoir
    merci

  13. TivaB dit :

    Alors sur le site Interweave il y a un truc à savoir : dans l’adresse postale nécessaire même pour un simple téléchargement il faut indiquer en clair ( en plus du code postal) le nom de ton département .
    Et si tu n’y arrives pas, écrit au site , la modératrice le fera pour toi. C’est ce que j’ai du faire la dernière fois.

  14. Génial! Je rêve de pouvoir un jour réaliser un ouvrage from « jane austen » mais pour l’instant mes « compétences » en tricot se limitent au point jersey… :)

  15. Elisabeth dit :

    Ah, j’ai cru que tu allais parler de tricoter tout en écoutant des livres audio !!

  16. Merci pour cet article, tu m’ouvres de belles perspectives… je vais voir ton blog. A tout bientôt.

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales