Etude de la laine variée

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives. Les commentaires et le forum ont été désactivés.

Nous nous sommes toutes retrouvées un jour ou l’autre devant le dilemme de la laine aux couleurs très variées (ou variegated en anglais), en se demandant comment on pourrait bien la mettre en valeur.

La laine variée nous parle couleurs, elle nous attire parce qu’en général présentée en écheveaux, les couleurs et les teintes se révèlent être parfois à la limite de l’oeuvre d’un peintre.

Ici, un écheveau de HedgeHog Sock

Ici, un écheveau de Hedgehog Fibers Sock

 

La rédaction d’Intheloop a donc voulu réaliser des tests de point de tricot, afin de mieux voir ce qui se passe quand on tricote une laine variée, et la comparer à une laine « semi solid », ce qui signifie en français une laine quasiment unie, avec quelques variations ton sur ton.

Tout d’abord, nous allons étudier les différents points, puis nous essayerons d’en tirer des conclusions sur les modèles qui peuvent mettre en valeur la laine variée.

Le point mousse

 On peut remarquer ici que la variation de couleurs se prête très bien au point mousse : on observe les changements de couleurs, et on voit encore assez bien le point. Evidemment, les couleurs se mélangent un peu, mais le rendu est très agréable.

 

Le jersey

 Ici, bien que l’on puisse voir correctement le point de jersey, la couleur commence légèrement à prendre plus d’importance visuelle sur la laine variée que sur la laine semi solide, qui elle, garde en prépondérance visuelle le point plus que les couleurs.

 

Le point de riz

 Le point de riz reste bien visible, et les variations de couleurs sont un peu moins franches. C’est à dire que certaines couleurs ressortent par « pointe ». Mais globalement, le rendu reste relativement fidèle.

 

Les torsades

Ici, on commence à toucher les limites de la laine variée : la torsade se devine à peine, car la couleur variée a plus d’importance visuelle que le relief crée par la torsade. En revanche, sur la laine semi solide, on peut discerner plus franchement la torsade. Mais les légères variations ton sur ton suffisent à brouiller légèrement le message visuel. Si on avait fait cette torsade en laine totalement unie, elle serait encore mieux ressortie.

 

La dentelle

La dentelle est toujours risquée, mais la complexité de certaines laines ton sur ton s’accorde très bien aux points compliqués

Si la laine ne présente que de petites touches de couleur, mais garde un fond uni, on peut lire le motif et jouer avec l’effet différent sur la dentelle et le jersey.

 

Dans cette version le côté rayé amené par l’utilisation de deux laines variées et les couleurs vives rendent très difficile la lecture du motif de dentelle.

 

Une dentelle  complexe peut aussi casser l’effet varié de la laine et  la rendre plus homogène.

 

Etude de modèles

Voici divers projets piochés sur Ravelry. Leur point commun : ils utilisent tous de la laine qui a une forte variation de couleur.

Le point mousse

Bonnet « Rikke » : Réalisé en point mousse, ce patron gratuit a le don de mettre en valeur les laines variées, pour un résultat original, coloré, et qui réussit à vraiment mettre en valeur les différences de couleur.

Le Trillian peut aussi se révéler être un bon modèle !

 

Les rayures

Ici, il peut s’agir du modèle Cladonia par exemple, de l’Andrea,  ou d’une paire de chaussettes comme ce modèle, celui-ci ou encore celui-là. On pourra aussi jouer sur les rayures avec 2 laines qui varient, comme pour l’écharpe Noro Striped Scarf de Jared. Ou encore le Spectra.

 

Le jersey

Le jersey reste une option pleine de charme, avec par exemple un cardigan pour bébé, une paire de chaussettes où l’on jouera sur la complémentarité de 2 couleurs ayant des points communs, ou une echarpe, sans oublier les laines « auto rayantes », qui font de jolies rayures naturellement.

 

Les points variés

Sisi c’est possible ! Que ce soit un point spécial, comme le point blé, de riz, brisé ou non, avec des mailles glissées, ou des torsades, le résultat peut être sublime. Les projets sont nombreux : ici, et là, ou encore la, ici aussi, et enfin là.

 

Conclusions

Si la laine variée peut être magnifique, il est opportun de se demander ce qui pourra la mettre le plus en valeur possible. Aucun point n’est interdit, mais certaines techniques mettront probablement plus en valeur les couleurs que d’autres. En revanche, il sera moins evident de mettre en valeur un point dentelle compliqué, parce que les variations de couleur vont rentrer directement en conflit visuel avec le point.

On pourra jouer avec le point mousse, et pourquoi pas aussi le jersey, on pourra aussi jouer les rayures, en alternant un ou 2 rangs de laine variée avec 1 ou 2 rangs de laine unie, pour que les changements de couleurs soient mis en valeur.

Et vous, la laine variée, vous l’aimez ? vous la tricotez ? comment ?

 

 

Print Friendly
Caroline
CarolineJ’ai appris seule à tricoter, avec un livre et j’ai longtemps tricoté « tout à l’envers » sans m’en rendre compte (depuis je me suis rééduquée !) Puis il m’a semblé essentiel de montrer mon travail et de le partager au travers de mon blog. Cette expérience d’un univers bienveillant et plein d’entraide avec des lecteurs toujours enthousiastes m’a apporté beaucoup de confiance. Ces derniers temps les rencontres avec d’autres passionnées m’ont données l’envie de créer une véritable communauté. J’aime particulièrement collectionner les laines venues du monde entier dans des matières nobles teintes par des dyers indépendants. Je crée des patrons, et je teint des laines. Je suis une touche à tout, curieuse et éclectique. J’espère continuer à apprendre et à découvrir grâce à vos contributions.

| http://ateliermademoisellec.fr/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



Elise
ElisePartager la connaissance a toujours fait partie de ce qui me motive, m’anime, et ça, depuis les tout débuts d’internet. Plus j’échange, j’apprend et je transmet, plus je me sens épanouie. Et en plus, on rencontre plein de personnes géniales ! Je suis principalement en charge du site, d’un point de vue technique, design et maintenance donc si vous remarquez un bug, pensez à m’en parler ! Mon dada se centre sur la pédagogie autour des arts de la laine, la découverte de nouvelles techniques surprenantes, et la traduction de patrons anglais. J’espère pouvoir rencontrer encore plus de passionné(e)s, apprendre avec vous, et partager ma passion.

| http://madewithlove.fr/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



30 commentaires sur "Etude de la laine variée"

  1. oui j aine la laine variéeje lais tricoter en jersey avec un point fantaisie

  2. aprilios dit :

    Article très utile, merci!
    Serait-il possible d’avoir la référence des laines? Notamment la laine « brique » du test. Merci et bonne continuation!

  3. Ed dit :

    En effet, j’adore la laine varié et le tricot dentelle mais il y a antagonisme… d’où dilemme : j’achète des laines magnifiques, je choisis des modèles fantastiques et les résultat est dirons nous mitigé… Alors que faire de mes stocks de laine ?

  4. maminie dit :

    j’aime beaucoup la laine variée, surtout pour le point mousse, j’ai tricoté 2 « Different lines » superbes d’après mon entourage et aussi pour des tricots enfants, cela donne des vêtements originaux, par contre pour des grands modèles j’aime pas, j’ai défait 2 pulls, et j’utiliserais la laines pour des châles sans dentelle

  5. Amy-san dit :

    si je pouvais, j’acheterais tous les écheveaux de laine variée. Mais j’ai trop peur de els utiliser, notemment sur des projets ou on assemble différentes parties…
    Je me contenterais de magnifiques photos!

  6. annette dit :

    Très bon article, bien utile ! Est-ce que la forme du tricot ne joue pas aussi ? J’ai fait un châle en laine variée, les rayures étaient de plus en plus étroites au fur et à mesure que la largeur du châle augmentait… Au final, ça allait mais je ne suis pas sûre que cette forme très triangulaire soit vraiment adaptée…
    Sur un pull enfant, est-ce qu’on peut avoir le même « problème » avec les manches, qui ont des augmentations ? Alors, il faudrait aussi éviter la laine autorayante ?

  7. Alison dit :

    Les photos des chaussettes sont tout simplement sublimes! D’où viennent-elles? Elles donnent envie!

  8. Je n’ai jamais essayé mais cela donne envie quand on regarde les superbes chaussettes réalisées avec

  9. Lucie dit :

    J’ai découvert cette laine il y a deux semaines et j’ai fait une robe pour un bébé avec. C’est original à travailler et le résultat peut être surprenant !

  10. karen dit :

    tiens je la connais la fille avec son bonnet rouge ;o)

    très bel article. j’ai envie de tricoter des chaussettes maintenant ;o)

  11. Muriel dit :

    Super article . j’aime beaucoup utiliser et teindre ce type de laine et on me demande souvent que faire avec. Je pourrais maintenant dire que la réponse est ici !
    C’est vrai qu’il faut bien choisir son modèle pour mettre la laine en valeur et aussi accepter une part de surprise sur l’effet final

  12. Odile dit :

    Merci pour ces essais!
    Je viens de terminer un grand pull (modern lodge pullover) avec la Katia Azteca. Tricoté en rond et en jersey, cela rend très bien.
    Je suis aussi une adepte des laines variées ou autorayées pour les chausssettes. La plupart du temps: regia, opal ou drops.

  13. Isa dit :

    Une fois de plus un article très bien conçu qui permet de bien visualiser les différences.

    J’aime bien les laines variées mais avec modération car certaines des associations sont un peu too much pour moi, parmi les noro par exemple, il y a du meilleur comme du pire dans les dégradés proposés. Ceci dit, les photos ne rendent pas toujours justice à ces laines qui apparaissent vite très flashies, à la limite du fluo – je les trouve très difficiles à prendre en photo.

    Je trouve que ce sont des laines qui nécessitent la plus grande simplicité pour être mise en valeur, faites pour des accessoires (car elles sont alors des touches colorées sur une tenue dont elles vont mettre en valeur la sobriété) sur des pièces plus grandes, ce n’est pas évident ; il me semble qu’un pull aux finitions hyper simples c’est le maximum qu’elles peuvent supporter, à moins qu’elles soient utilisées par touches (rayures, motifs jacquard ou une partie du vêtement).
    Comme ce chouette cardigan :
    http://www.ravelry.com/projects/camounjazz/little-birds

    Les chaussettes rayées sont souvent super fun (toutes celles que tu as sélectionnées sont craquantes, deux d’entre elles étaient dans mes favoris et me donnent envie de devenir Dona) mais, selon moi, à réserver aux soirées ou matinées canapé si on a passé 21 ans…
    Et la dentelle me semble à proscrire si la laine est trop variée.

    J’ai trouvé que ce sont des laines qui sont très appropriées pour le crochet, une bonne alternative au changements de fil. Je suis fan de ces réalisations par exemple :
    http://www.ravelry.com/projects/-chookgirl-/sunny-spread
    http://www.ravelry.com/projects/fiveoaks66/sunny-spread

  14. Elisabeth dit :

    Bonjour,
    Sujet difficile ! On est tentée par les belles couleurs des écheveaux, mais pas facile d’imaginer ce que ça va donner.
    J’adore la variegated et je l’utilise beaucoup pour les chaussettes, ça fait des rayures ou des traînées de couleurs qui réveillent ; mais selon la périodicité des couleurs, on obtient des dessins différents, et même dans une même chaussette, ça peut changer en fonction du nombre de mailles (par exemple le pied qui a moins de mailles que le mollet). La couleur « dure » soit 1 ou plusieurs mètres, soit quelques centimètres ou quelques décimètres, ce qui donne un dessin différent, et tant qu’on n’a pas dévidé l’écheveau, on n’a pas une idée précise. Je ne fais que du jersey avec cette laine ; pour les tricots dentelle ou motifs (torsades, points structurés, etc…), je préfère la laine unie. Il ne faut pas que la couleur tue le motif.

  15. Voilà un article (super intéressant) qui tombe à pic pour moi : je viens de me lancer (enfin) dans la réalisation de châles dentelles. Et pour l’un d’entre eux (http://www.ravelry.com/patterns/library/forest-canopy-shawl), j’ai choisi de la Noro.
    C’est vrai que les laines fortement contrastées sont sublîmes mais « cachent » l’effet dentelle.
    Dans mon cas, je continue avec la Noro pour mon 1er projet car j’aime la touche « bohème » qu’elle donne.
    Mais à refaire, j’opterais plutôt pour un châle en jersey avec laine « variegated » et bordure dentelle unie.
    Merci pour cet article.

  16. emilie dit :

    wow, quel bel article, merci pour tous ces conseils !

  17. Rosalia dit :

    Vraiment util et d’interêt. J’aime beaucoup cet tipe de laine, mais je seulement aime le constrast ton sur ton eet les rayures raffinées.
    Plusieurs couleurs font difficile d’aprecier le travail. Autrement sont fatigants, ne pas relax!
    Mes felicitations par votre site.

  18. b.pascaline dit :

    merci.
    car je n ose me lancer mais avec le reportage je pense que ça va le faire.
    merci

  19. MaFrançoise dit :

    grand merci pour vos conseils utiles sur la laine « variée » , je viens de découvrir ce site très intéressant
    Bravo
    Françoise

  20. Gers dit :

    Je n’ai jamais utilisé ce type de laine! Mais je trouve ces réalisations sublimes. Cela me donne envie. Surtout pour les chaussettes!
    Merci pour cet article.

  21. Marie dit :

    Merci pour cet article riche en … tout. Je suis impressionnée par tant d’expérience. Est-ce que quelqu’un pourrait me renseigner sur la soie, mûrier pas mûrier, tencel ou non, etc ? Je suis perdue lorsqu’il faut choisir des laines à acheter sur la toile. Merci pour ce site dont je deviens accro je crois ! Bravo à toute votre belle énergie.

  22. Rieg dit :

    Superbe reportage illustré sur cette qualité de laine… Maintenant ce qui m’a donné envie de réaliser c’est le Trillian…
    Comment avec les explications pour le réaliser? et où trouver cette qualité de laine?

    Merci pour vos répones….

  23. Anne dit :

    Merci beaucoup pour cette somme d’info !J’ai clarifié de nombreuses questions grâce à cet article.Et je rêve de tricoter le shawl à gauche dans la partie qui concerne les points dentelle. Peux-tu me dire son nom ?
    Merci encore

  24. lenalena lenalena dit :

    J’ai utilisé de la laine  » à rayures  » pour mes 1eres chaussettes : l’effet est très réussi. C’est une laine à chaussettes multicolore de Lamy (les couleurs sont très hollandaises !).
    http://www.ravelry.com/projects/Labelhelene/chaussettes-hollandaises—dutch-socks

  25. Ellsand Ellsand dit :

    Je n’aime pas trop la variegated sur du jersey en général (l’effet tigré !), j’aime mieux l’effet « fondu » des couleurs sur du point mousse.

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales