Les yarn clubs

Cookie logo
À travers le monde entier, il existe de nombreux « clubs » s’adressant aux tricoteuses ou crocheteuses avides de surprises et d’exclusivités. Vous en avez peut-être déjà croisé en surfant sur les sites de vos marques favorites… on peut citer la Yarnbox, version laineuse des fameuses box qu’on voit partout, le Cookie A Sock Club pour les mordues de chaussettes et de petits gâteaux, le SweetGeorgia Yarns Sock Club qui se passe d’explications, le Knit Love Club (qui n’a pas eu lieu en 2013, mais la créatrice envisage de le relancer…) et bien d’autres.
Selon les clubs, vous recevez chaque mois (tous les 2 mois pour certains) un ou plusieurs écheveaux de laine d’un coloris « surprise », bien souvent exclusivement teinté pour le club, parfois disponible à la vente quelques mois plus tard, accompagné parfois d’un ou deux patrons (exclusifs eux aussi), voire de recettes…
Plucky logo
On s’inscrit en général sur le site de la « marque » ou du « dyer », les paiements se font souvent sur Paypal, parfois sur d’autres serveurs sécurisés. Selon les clubs, on paye au mois, tous les 2 mois ou directement pour l’année, cela dépend de la durée pour laquelle vous vous inscrivez!
Pour les inscriptions, attention aux dates! Bien souvent, elles ne sont pas indiquées à l’avance, il s’agit de surveiller les sites de vos marques ou « dyers » favoris…
Selon les clubs, l’inscription se fait pour 1, 2 ou 3 mois, parfois 6 mois, souvent un an. Les envois s’arrêtent à la fin de votre « abonnement », sans reconduction tacite. Si l’on veut prolonger le plaisir, il faut s’inscrire à nouveau. Pas de mauvaise surprise, donc : on ne règle que pendant la durée prévue.
Les tarifs varient selon les clubs (attention aux frais de port pour les clubs à l’étranger!), mais ce n’est en général pas plus cher que si vous achetiez chaque écheveau à l’unité. Et, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, le plaisir de la surprise n’a pas de prix!
Tanis Fiber Arts
Certains vous proposent de choisir votre type de laine, comme la Yarnbox, d’autres ont un type particulier comme fil conducteur, comme le Cookie A sock club qui, comme son nom l’indique, propose exclusivement de la laine pour chaussettes.
Ces clubs peuvent être proposés par des « grandes marques » (Madelinetosh, Socktopus, Sweetgeorgia,…), ou par des dyers indépendants. Ces derniers sont présents essentiellement sur Etsy, comme celui de Sunrise Fiber Co. par exemple.
Il y a souvent des petits bonus : anneaux marqueurs, sac à projet, KAL… Mais le meilleur reste le frisson de la surprise!
Cette année, j’ai souscrit au Cookie A Sock Club. Les paquets arrivent à l’heure, parfois même à la fin du mois précédent la date « officielle ». Attention cependant, comme ces clubs sont souvent proposés depuis l’étranger, la douane peut retarder la réception du colis tant attendu!
Le contenu d'un des colis du club
À chaque fois, les patrons sont mis à jour dans ma bibliothèque Ravelry, il suffit de télécharger en cliquant sur « update ». Un message sur notre compte Ravelry nous informe de ces mises à jour.
Parmi les marques de cette année, il y a eu Indigodragonfly, Dream In Color, SweetGeorgia et Miss Babs. Les couleurs ont également bien varié : un vert « semi-solid » (avec beaucoup de nuances, mais assez subtiles), un parme, un rouge-orangé et un bleu encre pour le moment.
À chaque fois, le frisson de la découverte est bien là, et je n’ai pas été déçue depuis le début de l’année ! C’est, à coup sûr, une expérience que je renouvellerai, j’ai d’ailleurs commencé à économiser exprès…
Et vous, vous laisserez-vous tenter ?

Témoignage d’une clubbeuse anonyme
J’ai été dans de nombreux clubs, et j’ai toujours eu de bonnes expériences.  Même si ces clubs m’ont parfois délivré des couleurs qui n’étaient pas dans ma zone de confort, soit je me surprenais à les aimer malgré tout, sinon le marché pour la revente d’écheveaux de club est très actif et on trouve toujours quelqu’un qui souhaite acheter ces écheveaux produits en quantité limitée. J’ai aussi partagé un club avec une amie de Ravelry qui vivait en Allemagne.  Nous avions des goûts complémentaires, j’aime les neutres et elle les couleurs plus vives. Ainsi quand on recevait nos deux écheveaux par mois on se les partageait en renvoyant à l’autre ceux qui étaient dans sa gamme de couleur, nous avons surtout partagé le coût, ce qui s’est révélé très avantageux, car au final on tricote rarement tout ce que l’on reçoit d’un club, mais ce que l’on aime c’est la surprise et l’exclusivité !

Témoignage d’une non-clubbeuse anonyme
Chez moi j’ai une quantité de fil à tricoter abondante, et les clubs ont beau m’attirer (genre « Ulysse et le chant des sirènes »), je ne cède pas à la tentation. J’ai trouvé une solution bien plus satisfaisante pour moi: je tricote en regardant des podcasts vidéo, américains pour la plupart. Les podcasts vidéo me rappellent les blogs, mais en format vidéo.
Pour en revenir aux clubs, l’avantage principal des podcasts, c’est que les émissions contiennent très souvent une rubrique « enabling », « stash attack », « stash enhancement » etc. Les présentateurs y montrent ce qu’ils viennent de recevoir cette semaine dans le cadre des clubs auxquels ils sont abonnés! J’adore, parce que j’ai la surprise avec eux, mais pas les écheveaux dans mon placard, donc je fais des économies (si, si, c’est logique!). Je suis abonnée via iTunes à une petite douzaine de podcasts vidéo mis à jour  chaque semaine ou toutes les deux semaines. Je ne vais pas vous les mentionner tous ici, sauf peut-être celui de Diane, « Knitabulls » (http://knitabullspodcast.blogspot.be) parce que c’est un cas spécial. Sa maison dans le Colorado est pleine de laine sous toutes ses formes, la plupart des créations de designers indépendants et elle est la reine des clubs.  Elle file, elle tisse, elle tricote et partage ses nouvelles acquisitions en précisant parfois « I know, don’t judge me », quand la rubrique « enabling » est plus longue que d’habitude. Si vous voulez essayer de regarder des podcasts vidéo, je recommande le site « Knitting Podcast » (http://knittingpodcast.blogspot.be) qui tient à jour une liste exhaustive de ces programmes. J’aimerais bien voir quelque chose d’équivalent en France, pourvu que quelqu’un se lance! En attendant, c’est également un très bon moyen d’entretenir son anglais, un régal pour les yeux et ça fait rêver.

Print Friendly

 

 

 
justeunc
justeuncJe tricote depuis seulement 3 ou 4 ans, mais depuis cette découverte, impossible de me faire lâcher mes en-cours! Un jour sans tricot est un jour perdu, telle est ma devise. Mon péché mignon? Les chaussettes! Toute ma famille et tous mes amis en ont au moins une paire, faite maison! Mais je n'avouerai jamais combien j'en ai à moi...

| http://justeunc.canalblog.com| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



20 commentaires sur "Les yarn clubs"

  1. [...] À travers le monde entier, il existe de nombreux clubs s'adressant aux tricoteuses ou crocheteuses avides de surprises et d'exclusivités. Vous en avez  [...]

  2. Julie dit :

    Hey mais ça existe en France, chez (Vi)laines, une bien belle collection et un super club !!! dommage que ce ne soit pas relayé sur in the loop !
    http://www.etsy.com/shop/Vilaines

  3. Filochette dit :

    Si je comprends bien, c’est un peu comme les paniers-paysans : le tarif détermine la fréquence et la quantité mais le contenu est une surprise. C’est bien ça ?
    Si oui, je trouve ça très chouette et je me laisserais bien tenter moi !

    • justeunc justeunc dit :

      Exactement! Moi j’adore, d’ailleurs j’ai prévu de tester les paniers-paysans bientôt! ;-)

      • Ellsand Ellsand dit :

        je te le conseille fortement : ça fait plus de 3 ans qu’on le fait et ça nous permet de manger plus de légumes, plus varié, meilleur, bio, local et pas trop cher. En plus on a découvert de nouvelles recettes, et chaque semaine c’est la petite surprise sympa !

  4. Sandrine dit :

    C’est effectivement très tentant, mais je trouve les prix un peu chers pour ma bourse (même si je suis certaine que la qualité est au rendez-vous!)…

  5. dit :

    Super instructif cet article…Merci! Je me demandais justement depuis pas mal de temps en quoi consistait tous ces clubs. C’est un peu le même principe que « little box » mais que pour la laine, le rêve!!! Ça me tente, mais il y en a tellement, dur dur de choisir pour être sûre de la qualité…etc… est ce que certaines d’entre vous en recommanderait en particulier?

  6. Limue dit :

    Eh bien voilà une découverte ! je ne connaissais pas…. je vais creuser l’info en essayant de rester raisonnable….
    et ça, c’est pas gagné !!

  7. Ellsand Ellsand dit :

    C’est vrai que c’est tentant, les clubs (notamment ceux des (Vi)laines !) mais je résiste : j’ai trop de laine en stash, je tricote trop lentement, et même si l’effet de surprise est toujours quelque chose d’apprécié, je n’ai pas envie de me retrouver avec des couleurs qui ne me correspondent pas et de devoir passer du temps à les revendre ou à les échanger.
    A la limite, je pourrais craquer un jour pour un club qui laisserait un choix dans les types de couleurs, du style : « ce mois-ci vous avez le choix entre une couleur neutre, une teinte chaude, une teinte froide… »
    Mais je comprends tout à fait l’attrait du colis-surprise ! ;)

    • justeunc justeunc dit :

      Au risque de jouer l’avocat du diable, la Yarnbox te permet ce type d’option (choix de la famille de teintes), et la Magnolia Society aussi, je crois. Mais sans doute plein d’autres également! ;-)

      • Ellsand Ellsand dit :

        Ah d’accord ! Si un jour mes dyers favoris le font aussi je me laisserai peut-être tenter. Merci !

        • Filochette dit :

          J’ai jeté un coup d’œil sur la yarnbox, tu peux choisir entre tricot ou crochet, puis la grosseur de la laine, et enfin entre couleur vive, couleur pastel ou couleur surprise. Je pense m’inscrire mais d’ici quelques mois seulement (le temps de mettre qq deniers de côté).

  8. Nathalie dit :

    BOnjour,

    Pourriez-vous nous donner un petit panel de ce qui existe en France et/ou en Belgique. Parce que l’anglais et moi c’est pas trop ça. Merci d’avance

    • Marion dit :

      Il y en a très peu des clubs francophones européens.
      A ce jour, je ne connais que celui des (Vi)laines et celui de Fibres d’art, mais j’ai l’impression que Fibres d’art a fermé dernièrement.
      Hors d’Europe, je crois que Biscotte&cie en a fait à un moment. J’ignore si elle continue.

      S’il y a d’autres clubs francophones européens, l’info m’intéresse ! :)

  9. julie dit :

    c’est exactement ce que je recherchais! Plus en français mais bon…ça m’obligera à travailler mon anglais! Merci pour cet article!

  10. Louise dit :

    Chez Biscotte vous trouverez des clubs bilingues : français et anglais ;-) !!

    Le Club de Noël est présentement ouvert aux inscriptions,

    Bienvenue à tous et à toutes…

    Louise AKA Biscotte

  11. Prairies dit :

    Merci pour la découverte de ce monde : en effet je me demandais ce qu’était ce genre de club !
    Il est vrai qu’il vaut mieux être à l’aise avec l’anglais pour profiter au mieux de tous les intérêts du club (chat et forums, présentation de son ouvrage…) et je suis pas au top à ce niveau là.
    Je vais quand même me laisser tenter mais par lequel ?? le choix est dur… Quelqu’un a une expérience du Magnolia Society Yarn Club de Madelinetosch ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales