Patron US gratuit : Everyday Linen Raglan du site The Purl Bee

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives.

The Purl Bee est le journal créatif très coloré de Purl Soho, une boutique de laine située à New-York.
Au moins une fois par semaine un tutoriel est disponible : un projet tricot, parfois crochet, parfois couture voire broderie… Et tous les patrons sont gratuits !
La présentation est impeccable, les photos sont claires et donnent envie de tout lâcher pour s’y mettre ! C’est ce que j’ai fait, en tricotant un petit pull tout simple au premier abord.

Le patron Everyday Linen Raglan

En tant que grande débutante (moins de 2 ans d’expérience au tricot), j’ai encore beaucoup de techniques à apprendre et je compte m’améliorer à chaque tricot.

Everyday linen Raglan, modèle gratui The Purl Bee
Le petit pull « Everyday Linen Raglan » m’avait tapé dans l’œil dès mes premières visites sur le site The Purl Bee. Son détail en triangle au niveau de l’encolure, le dos « liquette » plus long que l’avant, et en arrondi (cache-fesses !), de jolis détails qui en font un pull raffiné mais portable au quotidien. Les images de l’article laissent entrevoir quelques subtilités tout au long du projet.

La laine et l’échantillon

Modèle de tricot gratuit The Purl Bee, Everyday Linen Raglan, Laine Euroflax de Louet et Kaleido de la Droguerie

Laine Kaleido de la Droguerie (gauche) et Euroflax de Louet (droite)

Le modèle original est tricoté en 3,5 avec la laine Euroflax Originals de Louet, 100% lin. Un écheveau de 100 grammes a une longueur de 270 yards et un échantillon de 12 mailles pour 5 centimètres pour des aiguilles 3,5.
Ne pouvant pas trouver cette laine facilement (c’est-à-dire sans la commander à l’international avec les frais de port qui vont bien), j’ai décidé de la substituer par de la Kaleido de la Droguerie, un mélange 80% bambou et 20% lin, avec laquelle j’obtenais un échantillon semblable.

Pull everyday Linen Raglan, modèle gratuit The Purl Bee, ourlet

La taille

Il n’y a que deux tailles disponibles pour ce modèle : du S/M et du M/L. Je dirais que le S/M correspond à un 38/40 et le M/L à un 42/44, sachant que ce pull se porte « loose ».

Le matériel

Il faut 2 jeux d’aiguilles circulaires 3,5, oui, oui… Elles vous seront nécessaires au début pour former l’ourlet du pull et à la fin pour l’encolure.
Des aiguilles doubles pointes sont recommandées, je n’en avais pas, j’ai réussi à me débrouiller avec mes 2 jeux de circulaires et une aiguille standard.

Les techniques

Du basique…

  • Mailles à l’endroit, mailles à l’envers, jusque là rien de bien sorcier. Concernant les diminutions m1R (make one right) et m1L (make one left), le site propose des tutoriaux.
  • Savoir tricoter en rond : le pull se tricote intégralement de cette façon.
  • Connaître la technique du magic loop (pour les manches), selon la taille de votre câble. Une bonne occasion de s’y mettre pour ceux et celles qui n’ont jamais tenté l’aventure magic loop.

 

modèle de pull Everyday Linen Raglan de The Purl Bee, détail de l'encolure

Plus avancées…

  • Le « Provisional Cast On », à savoir : monter les mailles grâce à une chaînette au crochet, pour pouvoir les reprendre par la suite. Je ne connaissais pas du tout cette technique ! L’article l’expliquant est limpide et même si c’est assez long car le nombre de mailles à monter est conséquent, ce n’est pas bien difficile. Utiliser du fil de couleur contrastante, pas une toute petite chute pour ne pas se retrouver en rade, compter 6 mètres.
  •  Ourler la bordure (« Hem the Bottom ») permet d’avoir une finition propre dans le bas du pull en tricotant à 3 aiguilles les mailles du montage au crochet (une fois replacées sur une aiguille circulaire) avec celles de notre dernier rang. Un véritable ourlet, comme en couture, élastique et régulier. J’en suis encore toute fière !
  • Les rangs raccourcis pour former l’arrondi dans le dos sont pour moi le gros point noir de ce patron. Honnêtement, je n’ai pas vraiment assimilé leur technique « Wrap and Turn », pourtant j’ai relu plusieurs fois les explications. J’ai donc improvisé, un mélange de leur procédé et de ce que j’avais déjà croisé dans un autre catalogue. Au final, je suis retombée sur mes pieds avec le bon nombre de mailles mais c’est un pur hasard. Je pense que mon extension est plus longue que le modèle d’origine !
  • Rattacher les manches au corps n’a pas été aisé car il faut éviter d’étendre les mailles qui se trouvent au niveau des aisselles. Dans mon cas, une fois mon tricot terminé, j’ai resserré le tout par quelques points.
  • Comme pour l’ourlet de notre pull, une technique est proposée pour finir proprement l’encolure. Il s’agit de tricoter 2 rangs de point mousse avant d’enchaîner les quelques rangs de jersey et de terminer à 3 aiguilles. Une aiguille avec les mailles « en cours », une aiguille avec les mailles relevées du point mousse et une aiguille pour les tricoter.

Spécifiques au modèle

  • La démarcation du raglan est signifiée par des mailles envers, les réductions se réalisent grâce à des mailles ssk et k2tog.
  • La forme triangulaire sur l’avant est également un jeu de mailles à l’endroit et à l’envers. Il est possible de tricoter le pull sans cette fantaisie en continuant simplement en maille endroit.

 

Impressions finales

The Purl Bee et Purl Soho
Comme expliqué plus haut, The Purl Bee est le blog de la boutique Purl Soho. Lors de l’ouverture de la boutique en 2002, leur but était de créer un lieu de partage et de créativité dans un quartier agréable. Le département tissu complète l’offre de laine depuis quelques années.
Le blog présente toutes sortes de projets mettant en avant du matériel en vente dans leur boutique ou sur leur site internet purlsoho.com.

Pull Everyday Linen Raglan de The Purl Bee, modèle gratuit, vu devant et dos

modèle de pull Everyday Linen Raglan de The Purl Bee, détail accroche soutien gorge

Ce que j’ai aimé

  • Apprendre des nouvelles techniques, avoir l’impression de progresser grâce à des détails qui donnent un aspect très pro à ce tricot.
  • Aucune couture à faire ! Le bonheur, tout s’enchaîne, s’enroule et quand on a terminé, de tourner autour de nos aiguilles circulaires, le pull est (presque) prêt à être porté.
  • On se laisse guider ligne par ligne par le patron, tout est détaillé, le nombre de mailles en début de rang, le nombre de mailles en fin de rang, on peut tout contrôler à tout moment. Pour une débutante comme moi, c’est le pied.
  • Un projet aux aiguilles 3,5, ça n’avance pas forcément très vite, par contre le rendu est vraiment « comme dans un magasin ».
  • J’ai pu tester mes nouvelles aiguilles Hiya Hiya Bamboo à câble super court pour les manches, et ça m’a évité le magic loop !

Ce qui m’a déplu

  • La partie des rangs raccourcis ; la prochaine fois je regarderai une vidéo complémentaire sur KnitSpirit. Pour cet article, je voulais vraiment me baser uniquement sur les informations mises à disposition par le site The Purl Bee.
  • Il n’y a pas de diminutions pour marquer la taille, ce n’est pas illogique car c’est une forme décontractée et non près du corps.
  • L’encolure est assez lâche, même une fois bloquée. C’est un détail qui me plait (c’est très féminin) et me déplait (pas très pratique). J’ai remédié au syndrome de l’épaule dégarnie en cousant des pressions sur un petit ruban afin d’arrimer mon pull aux bretelles du soutien-gorge. C’est efficace.
  • Mon choix de laine n’était peut être pas idéal, en effet mon pull est assez lourd et si on ne le bloque pas à plat, il peut s’étendre. Par contre, niveau douceur c’est le bonheur.
  • Beaucoup de jersey (en même temps, ça se voyait…).

Pour rajouter un peu de fun à ce modèle, j’ai décidé de coudre à la machine un hibou en appliqué. Ce n’était pas sur le modèle d’origine, mais ce pull me donnait l’effet d’une toile blanche (bleue!) sur laquelle on peut laisser aller son imagination.

 

Est-ce que je referai ce modèle ?

modèle de pull Everyday Linen Raglan de The Purl Bee, appliqué en forme de hibou

Pourquoi pas ! Mais peut-être sans le triangle sur l’avant. La forme générale me convient, si je me lance une seconde fois dans ce modèle, j’improviserai également quelques diminutions au niveau de la taille et je rajouterai peut-être une fantaisie ajourée au milieu du dos.

Plus difficile que…

Mon gilet en Kid Seta (modèle gratuit de Cascade Yarns) qui était long mais très barbant.

Plus facile que…

Le Snow White d’Ysolda dont le patron est pourtant exceptionnellement bien expliqué. Je ne peux dire exactement pourquoi, j’ai vraiment galéré sur le patron d’Ysolda, peut-être parce que c’était mon premier patron en anglais.

Liens

Blog The Purl Bee
Purl Soho Shop - leur Ravelry

La Droguerie (J’ai utilisé la laine Kaleido Rêves d’Antilles pour mon modèle)

Louet (la laine Euroflax 100% lin du modèle original, la seule boutique que j’ai trouvée qui distribue cette laine est Elle Tricote à Strasbourg) – leur Ravelry

Mini dico

m1L = augmentation intercalaire simple par l’avant
m1R = augmentation intercalaire simple par l’arrière
ssk = point US difficile à traduire, ressemble à un surjet ; il s’agit d’une diminution de gauche symétrique, qui s’approche visuellement de 2 mailles tricotées ensemble. Il s’agit de glisser 1 maille à l’endroit, puis une seconde et de les tricoter ensemble par l’avant.
k2tog = tout simplement 2 mailles tricotées ensemble.

Print Friendly

 

 

 
Anne
AnneCouture ou tricot ? Pas facile de choisir ! La couture est mon premier amour, mais depuis que je suis tombée dans un sac de pelotes duveteuses, voilà tout juste 2 ans, j’ai du mal à m’installer devant ma machine à coudre alors que je peux me lover dans mon canapé, enroulée dans un plaid, à tricoter en rond un pull. J’aime la diversité : les formes, les couleurs, les matières et les techniques. Dans la mesure du possible, j’essaye de choisir des projets qui me feront progresser, mais je ne suis jamais à l’abri d’un coup de cœur.

| http://ouipatrons.com| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



16 commentaires sur "Patron US gratuit : Everyday Linen Raglan du site The Purl Bee"

  1. Limue dit :

    Ton article tombe à pique ! j’ai ce pull en projet pour très bientôt. Il me reste à finir un encours, puis à trouver la laine…. un grand merci donc.
    Reste que j’ai un peu peur concernant la technique de l’ourlet. Est-elle bien expliquée ?
    autre question : je fais une taille 40 (soit M) et je ne veux pas être à l’étroit, quelle taille dois-je tricoter ? S/M ou M/L ?
    Merci d’avance

    • Anne Anne dit :

      Bonjour,
      Je n’ai eu aucun souci à comprendre les explications de l’ourlet, à les lire ça peut paraître étrange, mais une fois en action, c’est très limpide et c’est vraiment hyper propre comme finition.
      Concernant la taille, cela dépend de ta manière de tricoter, moi je tricote assez lâche et je pense que le S/M aurait pu m’aller, alors que je fais un 42 en haut, il aurait été plus ajusté. Si tu veux voir des photos du pull porté, c’est sur mon blog, ça te donnera peut être une idée pour choisir ta taille!
      Bon tricot.

  2. Limue dit :

    P.S. : j’adore ta chouette !!! idée à copier à l’occasion… même mon grand ado (19 ans) à flashé et m’a demandé de lui faire le même pull !!! je n’en suis pas encore revenue !!!

    • Anne Anne dit :

      Tant mieux si tu as qqun d’enthousiaste à la maison, si tu fais cette technique, je te conseille d’utiliser un film stabilisateur hydrosoluble (collant ou pas) sur l’envers, pour que les griffes de la machine à coudre ne se prennent pas dans le tricot. Ensuite, un coup en machine à laver (ou dans une bassine d’eau tiède) et le film se dissout…
      On en trouve dans le rayon du matériel de broderie machine je crois.

  3. Emy dit :

    Quel bel article, vraiment bien détaillé ! Il me donne envie de tricoter ce modèle, même si je ne suis pas une grande fan ds pulls tricotés en 3,5.
    Et dans ce bleu il est superbe !

  4. jolimoidemai dit :

    Superbe réalisation qui m’a permis de découvrir ce site : magnifique ! Bravo et merci

  5. jolimoidemai dit :

    Au fait, il est où votre blog ?? :-)

  6. Senlis dit :

    La couleur et les finitions sont superbes:quelle belle réalisation!

  7. Carole L. dit :

    Bonjour, votre article est une pure merveille… qui donne envie de s’y mettre dans l’instant. Merci pour toutes ces données et toutes ses explications sans oublier votre sentiment. Quel sens du détail, tout est écrit pour nous aider à faire notre choix… Alors bravo pour cet article et encore une fois merci !
    Carole L.

  8. supermai dit :

    Merci pour l’article ! :)

  9. Sandrine dit :

    Super, cet article!

  10. Cathsan dit :

    j’ai tricoté ce pull en coton Natura de DMC et en extrapolant jusqu’à la taille XXL et je suis très contente du résultat.
    Les explications sont trés claires et trés simples à suivre.

  11. sandy71 dit :

    J’aime beaucoup ce pull mais les explications en anglais je n’y comprends rien, dommage. Auriez-vous les explications en français svp et en grande taille (comme Cathsan en XXL). Merci beaucoup pour votre article.

    • Anne Anne dit :

      Bonjour,
      En fait ce patron n’existe qu’en anglais et aucune version française n’est prévue… Désolée, c’est le site d’origine qui ne propose les patrons que dans cette langue.
      Cependant, pourquoi ne pas tenter de tricoter malgré la différence de langue? il existe pas mal d’articles (sur ce site d’ailleurs) sur comment se lancer dans les patrons anglais.

  12. sandy71 dit :

    Et le votre une pure merveille (j’aime beaucoup la couleur et la forme), j’ai complétement craqué en fait ! j’espère pouvoir faire aussi bien, qui sait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales