Choisir sa machine à tricoter

Intheloop a définitivement fermé !
Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives.

Avez-vous déjà pensé, rien qu’une seule fois, à acheter une machine à tricoter ? Si oui, alors cet article est fait pour vous. Comment la choisir et comment ne pas se faire avoir ? Lisez attentivement les conseils qui suivent et cela devrait se dérouler sans problèmes.

Comment choisir sa machine à tricoter ?

L’achat d’une machine à tricoter s’étudie sérieusement en amont. Non seulement à cause de son prix, qu’il va falloir rentabiliser mais également de la prise en main qu’il va falloir travailler. Il faut également s’assurer que la machine convoitée répond à vos attentes : souhaitez-vous tricoter des fils fins ou plus gros ? tricoter en rond ? faire du simple jersey ou des points plus complexes ? Faites la liste de vos besoins avant de trouver la bonne machine car chacune a ses capacités et ses lacunes.

Sachez également qu’il n’existe plus qu’un seul modèle de machine à tricoter neuve, dont le prix est plutôt prohibitif (aux alentours des 450€), il y a donc de fortes chances pour que vous deviez acheter votre machine d’occasion. Ici aussi les pièges sont nombreux (pièces manquantes, machine à « restaurer » car rouillée…). Voici quelques critères déterminants pour vous permettre de faire un premier tri parmi la profusion de modèles existants.

Machine mécanique/machine électronique :

La machine à tricoter mécanique va exécuter les points de tricot grâce à une sélection qui se fait manuellement donc sur le chariot (photo de gauche) alors que la machine électronique va les exécuter en lisant une carte perforée. La machine électronique présente l’avantage de ne pas pouvoir, ou presque, faire d’erreur dans la réalisation du point. Toutefois, la prise en main peut s’avérer plus complexe qu’avec une machine manuelle. Elle sera également plus chère à l’achat.

Simple fonture/double fonture :  la fonture est la grille dans laquelle viennent se loger les aiguilles. C’est également sur la fonture que circule le chariot pour actionner les mailles.

La machine simple fonture (à gauche) ne compte qu’un seul rang d’aiguilles. Ce type de machine tricote exclusivement du jersey (pas de point mousse ou de côtes), les mailles étant toujours dans le même sens. Il est toutefois possible de tricoter des points fantaisie tels que des points ajourés ou du jacquard.

La machine double fonture (à droite) possède deux rangées d’aiguilles positionnées face à face. Ce type de machine permet de tricoter des côtes mais également de tricoter en circulaire ou demi-circulaire. Elle permet également plus de points fantaisie. L’inconvénient est qu’elle est plus difficile à prendre en main pour une novice.

simple fonture / double fonture

La jauge : La jauge détermine le type de fil qui va pouvoir être employé par votre machine. Celui-ci est déterminé par l’écartement entre les aiguilles. Il faut compter les deux tiers de la jauge pour pouvoir déterminer le type de fil à employer : jauge 9 -> fil maximum aiguilles 6.

Sur la photo ci-dessous, un fil qui se tricote en 3,5/4 a été monté sur quelques aiguilles. Vous remarquerez qu’à gauche il est sensiblement trop épais pour pouvoir être employé alors qu’à droite, cela fonctionnera mais le tricot sera légèrement lâche.

Le brevet : Il existe des machines japonaises, suisses et françaises. L’intérêt est de choisir une machine dont les pièces seront compatibles avec d’autres ce qui permet d’en trouver plus facilement.

Les machines françaises sont les suivantes : Singer, Superba et Phildar. Les machines suisses sont principalement représentées par la marque Passap (les autres sont quasiment introuvables).  Les machines japonaises sont de marque Brother (ou Erka), Toyota, Empisal ou Silver Reed (la seule neuve actuellement). Ces machines ont pour la plupart une jauge 5 (taille d’aiguilles maxi 3.5).

A côté de ces machines compatibles entre elles, il existe une seconde catégorie de machines : les machines à grosse jauge. Elles permettent de tricoter des fils jusqu’à la taille d’aiguille 6 et sont plus simples à prendre en main. Il s’agit de la BigPhil, Maximaille ou Passap Vario qui permet de tricoter des fils fins ou plus épais, en ne montant qu’une maille sur deux (voir sur la photo ci-dessus).

L’encombrement :

Certaines machines à tricoter, comme la mienne, se rangent dans une valise qui est prévue à cet effet et qui possède un emplacement pour chaque accessoire. Elle est à la taille de la machine et ne prend donc que peu de place une fois repliée. D’autre en revanche, vous seront délivrées dans leur carton d’origine, qui aura pris un petit coup de vieux voire sans emballage. Il faut alors trouver une place pour les accessoires en étant certaine de ne rien perdre.

Ma machine est une EMPISAL KNITMASTER simple fonture à sélection de points manuelle. Elle est parfaite pour une débutante. Le nombre de points réalisable est déjà impressionnant. Je possède une carte pour chaque point qui m’indique quel bouton actionner sur le chariot à chaque rang. Certes, elle ne fait pas certains points basiques comme le point mousse (qui n’est faisable que par une seule machine) ou les côtes (il faut alors remailler manuellement ou tricoter ses côtes à la main puis les monter sur la machine) mais ces points sont remplaçables par d’autres.

Bref, vous l’aurez compris, les critères sont nombreux et il est rare de pouvoir trouver une machine qui réponde à toutes vos attentes. De nombreuses tricoteuses machine en possèdent d’ailleurs plusieurs. Le mieux est encore, à mon avis, de vous procurer une machine simple d’utilisation (simple fonture et d’une marque répandue comme Empisal) pour vous familiariser avec une première machine et faire des modèles simples pour ensuite, si cela vous plait vraiment, investir dans une machine plus complexe.

 Acheter sa machine d’occasion.

Le meilleur moyen pour trouver une machine d’occasion est de consulter les sites de petites annonces tels que leboncoin.fr qui en regorge. Une fois la machine convoitée trouvée (pour une simple fonture sans électronique, le prix devrait se situer aux alentours des 80 à 100€, en bon état), prenez rendez-vous avec le vendeur afin de vérifier son état sur place. Voici quelques points à vérifier :

  • aucune aiguille ne manque (voire quelques aiguilles de rechange sont fournies);
  • le chariot glisse parfaitement sur les aiguilles sans devoir forcer (mettre pour cela les aiguilles en position de travail c’est à dire les avancer d’un ou deux centimètres, de manière à ce qu’elles soient entraînées lors du passage du chariot);
  • les accessoires sont fournis au complet (ensemble pêcheur (1) qui sert à créer la tension du fil, compte rangs (2), poids ou peigne en fonction de son type de fonctionnement (3), poinçons de transfert (extrêmement utiles, pour les torsades par exemple, 4), les brides de fixation ou serre-joint qui servent à maintenir la machine sur la table (5), crochet remailleur (6), peigne sélecteur de mailles(7)).

Attention, toutes les machines ne sont pas livrées d’origine avec les mêmes accessoires, afin de savoir quels accessoires sont d’origine, je vous invite à consulter cette liste.

 

Une fois ces vérifications effectuées et la machine ramenée à la maison, il ne vous reste plus qu’à l’installer et monter vos premières mailles pour votre échantillon (comment ça pas d’échantillon ?).

 Pour creuser le sujet

Deux sites qui détaillent bien le fonctionnement des machines et permettent de retrouver des documentations :
Deux forums, l’un est sur Tricotin, l’autre sur Bergère de France avec une partie réservée à la machine Big Phil :
Print Friendly
audrey59
audrey59Ma grand-mère était tricoteuse de profession et ma mère couturière. J'ai donc toujours été baignée dans cette ambiance du fait-main. D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours créé. J'ai d'abord commencé par coudre et le tricot est venu plus tard, mais depuis c'est une réelle passion. Je tricote partout et, depuis, les trajets quotidiens en train pour aller travailler me semblent moins longs !

| http://adelisbis.canalblog.com/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



45 commentaires sur "Choisir sa machine à tricoter"

  1. Odile dit :

    Je ne suis pas encore décidée à passer dans le camp des machines à tricoter mais vraiment, bravo pour cet article technique et très détaillé. Entre autres les précautions concernant les accessoires lorsqu’on achète une machine d’occasion sur internet. Je le vois couramment pour les anciennes machines à coudre, les vendeurs font n’importe quoi ( de façon intentionnelle ou non) et l’acheteur se retrouve devant un achat inutilisable faute d’une petite pièce manquante.

  2. dominique dit :

    merci pour tous ces conseils, très utile pour un achat.

  3. By Night dit :

    Merci pour ce super article! j’ai récupéré la Passat de ma grand-mère. apparement, il s’agit du tout premier modèle et elle est vraiment basique. Malheureusement, le chariot est vraiment difficile à actionner et malgré quelques scéances de dépoussiérage et huilage, je n’ai encore rien pu en faire… mais je ne m’avoue pas vaincue ;-)

    • Gobé dit :

      Bonjour,
      Je me permet de vous répondre car j’ai eu le même problème avec une ancienne machine achetée sur le bon coin, une empisal knittmaster 323. Le charriot bloquait, j’ai regardé plusieurs forums et finalement j’a itrouvé une boutique qui répare les machine à tricoter près de chez moi. Comme indiqué sur plusieurs forum, c’était bien la barre de mousse à changer. Il faut aussi parafiner la laine sinon le charriot continuera à coincer.
      Bonne continuation.

    • Gobé dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre article, j’ai grâce en partie à vos conseils acheter sur le bon coin une emoisal knitmaster 323 que je commence à apricoiser. Je comptait me lancer dans les cartes perforées puisque la machine est dotée d’un sélécteur à carte. Seulement le manuel et bien obscur. Avez vous une méthode, des conseils pour commencer ?
      Merci d’avance et bonne continuation

  4. orange dit :

    Un jour je vais peut-être récupérer celle de ma maman. Cette machine ne tricote que des fils fins et peut tricoter du jacquard / fair isle. Elle est pas trop mal.
    Merci pour vos conseils

  5. Alice dit :

    Très intéressant cet article.
    Je suis une débutante en tricot, mais j’ai déjà pensé à en acheter une. Peut être un jour.

  6. nathalie dit :

    Bonjour

    Merci pour cet article très intéressant. Je suis à la recherche d’une machine à tricoter les bas. Je sais que ça a existé, dans certaines régions elles étaient fournies par des entreprises de bonneterie à des travailleuses à domicile, mais je ne sais où chercher.
    Peut-être auriez-vous une piste ?

  7. claudie dit :

    Il me semble que ce forum très actif manque à la liste :

    http://passion-tricot.forumgratuit.org/

  8. Stephanie dit :

    Nathalie, peut-être voir sur ebay pour les machines à tricoter les chaussettes et faire une recherche sur google

    • nathalie dit :

      Merci Stephanie

      Je regarde régulièrement sur ebay et sur leboncoin.
      Je crois que ça n’existe qu’en machine professionnelle en fait.

      • faty dit :

        bonsoir je viens de voir votre message sur l’appareil qui fait des chaussettes..allez sur google et mettez tricotin mecanique j’espere que vous y trouverez votre bonnheur b soirée

  9. Senlis dit :

    Un article que je n’osais espérer …
    Ma grand-mère aussi était tricoteuse professionnelle et possédait une machine , ainsi que ma mère, mais elles les ont revendues alors que j’étais trop jeune pour avoir le droit de m’en servir….Je souhaite depuis longtemps m’en procurer une et ces informations sont vraiment les bienvenues.
    Grand merci!

    • Lucette dit :

      J’ai 2 machines à tricoter Passap et Phildar anciennes mais bien entretenues en état de marche. qui me viennent de ma mère, tricoteuse passionnée.
      Je pense les revendre. Je donnerai avec un stock important de pelotes de laine de marque (Phildar, pingouin, bergère de France…
      Ces machines sont actuellement visibles sur Toulon.
      Me contacter par mail si vous êtes intéressée
      cordialement

      • PONCET dit :

        Bonjour Lucette,
        Si votre machine à tricoter Passap n’est pas vendue, je serais intéressée. J’ai eu une Passap que j’ai dû revendre quand j’ai déménagé… et j’en recherche une, j’aimerai rester sur la marque que je connaissais.
        J’habite Perpignan, je peux me déplacer, après contact par téléphone pour plus de détails.
        Bien cordialement.

  10. Marie-Christiane dit :

    Bonsoir,
    J’ai une machine Erka depuis de nombreuses années ; avec même le module « robot ». Je l’ai beaucoup utilisée quand les enfants étaient plus jeunes. Mais elle est comme moi, elle vieillit et je ne trouve plus de pièces de rechange (ou alors je ne sais pas m’y prendre !). Du coup je ne l’utilise pratiquement plus.

  11. audrey59 audrey59 dit :

    Merci à toutes et tous pour vos commentaires, cela me fait vraiment plaisir !

    Nathalie : je n’ai aucune idée malheureusement sur la manière de se procurer ce genre de machine.

    Marie-Christiane : parfois, la meilleure piste pour se procurer les pièces de rechange reste de trouver la même machine d’occasion… Les pièces en elle-mêmes sont effectivement rares.

  12. maorie dit :

    Très intéressant cet article ! Alors moi j’ai 2 machines dont une qui est tombée de 2 étages dans la maison peu de temps après notre emménagement … Bref c’était un achat d’occasion dans un magasin , j’ai tricoté un pull pour homme en cotes anglaises en bleu marine depuis plus rien . Conseil commencer par un tricot avec de la laine claire , vous y verrez mieux ! Je n’ai pas renouvelé l’expérience , j’ai trouvé que les finitions étaient trop fastidieuses en comparaison d’un tricot à la main . Et puis on est devant une table comme devant un bureau , c’est moins délassant que bien assise dans un fauteuil ou un canapé et les aiguilles dans les mains …
    Merci encore pour cet article qui me permettra peut être de me débarrasser de mon matériel dans de bonnes conditions .

    • burgos dit :

      bonjour maorie
      je viens de lire votre message mentionnant que vous aviez deux machines à tricoter. auriez-vous, par hasard, une erka t8 car je recherche des accessoires de cette machine ainsi que la notice d’utilisation??
      merci de votre réponse
      bien cordialement
      françoise

  13. b.pascaline dit :

    bonjour.
    moi aussi j’ai une erka qui a beaucoup servi pour mes enfants,mais je ne tricote plus a la machine depuis mon operation de l épaule.elle est en parfait état et avec plein d accessoires; chariot intarsia,perforeuse pour fiche,
    fiche vierge ,et fiches standard perforéés. si ça interesse je suis a votre dispo.vous pouvez me contacter sur mon site:b.pascaline
    et j ‘ai aussi une big fil……

  14. Marisette dit :

    Bonjour,
    Un grand merci pour toutes ces précisions.
    Pour tricoter les côtes avec une machine manuelle à simple fonture (brother pour moi) je monte une maille sur deux , avec une tension plus faible. AInsi les mailles jersey apparaissent et la maille non tricotée entre 2 mailles jersey se rétracte et ressemble à une maille envers.

  15. Pascale dit :

    J’ai une machine à tricoter depuis de nombreuses années. Je m’en suis beaucoup servie. C’est une toute autre activité que le tricot main, rien à voir, plus technique mais passionnante aussi, surtout pour la durée de réalisation d’un pull ! C’est une machine double frontures qui permet de tricoter des chaussettes . Elle est aussi équipée d’un logiciel qui permet de faire du jacquard …….le problème réside dans le peu de temps que j’ai à lui consacrer mais je me suis promis de la sortir de l’oubli en 2013…pari tenu ?

  16. Les Machines dit :

    Un bel article qui met à jour un aspect qui me passionne et qui en intrigue plus d’une : la machine !

    Certains pense que tricoter à la machine cela se fait tout seul et que le tricot qui en résulte n’est pas « vivant », c’est à mon avis faux bien sûr. Tricoter à la machine c’est finalement tricoter à la main (surtout avec les mécaniques) mais avec un outil plus complexe et rapide que des aiguilles.

    Finalement tricoter à la machine est tout à fait complémentaire du tricot main, personnellement j’ai faire tout ce qui est répétitif au kilomètre à la machine pour me consacrer ensuite à se que je préfère à la main.

    Pour celles qui hésitent encore ou qui ne connaissent pas, le mieux est d’aller essayer chez quelqu’un qui a une bonne machine bien maîtrisée.
    Pour les personnes de la région lyonnaise vous pouvez passer nous voir à l’atelier « Les Machines », un atelier associatif et collaboratif.

    Je pourrai vous faire découvrir nos machines à tricoter, des Passap exclusivement (simple ou double fonture à vous de voir nous avons les deux) toutes entretenues et en bon état de fonctionnement. Si cela vous plaît vous pourrez même en louer une sur place à l’heure afin de pouvoir créer sur machine à tricoter avec un technicien disponible prêt de vous pour vous aider.

    Un peu de pub ? Et oui j’ose, mais pour la cause des machines je suis prête à tout ! Pour en savoir plus :
    Les Machines

    • Elise dit :

      J’ai lu un article sur votre société dans un magazine! J’ai trouvé ça super. Bonne idée!

      Eise

    • PONCET dit :

      Des Passap ….
      Vous n’en vendrez pas une ? ou vous saurez où en trouver une ?
      Il y a quinze ans, j’ai revendue la mienne quand j’ai dû déménager.
      je recherche la même marque, double fonture, car j’avais apprécié son fonctionnement…
      et je n’habite pas Lyon, mais Perpignan !
      Bien cordialement.

  17. Stéphanie dit :

    Article très intéressant quand on se lance dans l’achat d’une machine à tricoter, sans avoir la moindre expérience.
    Je souhaiterais savoir ce que vous pensez du modèle Empisal-knitmaster modèle 321/323 que je voudrais offrir à ma mère, experte en tricot à la main et assez branchée technique, pour qu’elle puisse passer à la vitesse supérieure.

    Merci de vos remarques.

    • Nourik dit :

      bonjour
      c’est une très bonne machine, mais pour ma part elle présente un inconvénient qui ma fait passer à singer
      Empisal et Erka on toutes les deux des chariots sur les fontures arrières et avant qui sont réunies par un « coupleur » de chariot
      aussi, une fois que l’on a fait les côtes, il faut démonter l’accoupleur et mettre l’avant chariot du chariot de la fonture arrière
      franchement c’est fastidieux quand on sait qu’il faut faire cette manip à chaque morceau de vêtement
      aussi, un autre inconvénient, c’est que l’on ne peut pas faire de côtes et du jersey sur le même morceau, j’entends par exemple des côtes sur le côté et du jersey au milieu.
      en revanche, c’est une machine très solide, seul point faible les barres de mousses que l’on peut changer ou bien réparer soi même.
      dommage que les fabricants de machines à tricoter au lieu de se faire de la concurrence n’est pas fusionnés
      parce que la singer est plus judicieuse d’emploi, mais moins résistante, (les aiguilles s’oxydent, beaucoup de partie en plastiques qui deviennent cassantes)
      la qualité d’Empisal et la fonctionnalité de Singer ça aurait fait une machine super performante
      voila ce que mon expérience m’a appris
      cordialement

  18. christophe dit :

    Merci audrey pour ce tuto tres interessant et bien complet.
    je compte faire un cadeau à ma môman.
    je pourrait avoir toutes les infos en la questionnant elle ou sa mère(donc ma grand mere, qui possède plusieurs machines)
    mais vu que c’est une surprise,je doit me renseigner tout seul.
    et ton tuto m’a deja mis sur la bonne voie.
    un gros merci à toi.

  19. Nourik dit :

    Bonjour
    oui très intéressant comme sujet
    personnellement j’ai commencé sur une Empisal 321 il y a maintenant plus de 40 ans – j’ai utilisé la 323 puis une Erka double fonture, pour passer à la singer équipé d’un moteur car avec l’âge les épaules souffrent
    tout serait parfait si j’arrivais à trouver une courroie pour mon memo matic,
    j’en ai acheté 6 – tous ont la courroie cassée, il parfait que c’est normal vu leur nombre d’années
    seulement voila, ou en acheter au moins une.
    j’ai fait le tour des vendeurs de pièces détachées
    le dernier en liste Glasman vient de me rembourser « pièce introuvable »
    j’ai même contacté les fabricants de courroie
    je me refuse à croire que je ne pourrais plus utiliser cette petite merveille de memo matic
    rien ne l’a remplacé au niveau de la reproduction d’un dessin, dessin fait soit même.
    voila si quelqu’un peu m’aider j’en serai ravie, comblée
    j’ai essayé de réparer cette courroie, mais rien ne tient vraiment
    merci d’avance

  20. Chantal dit :

    Bonjour à toutes et merci pour vos conseils
    Moi je recherche une personne qui a une machine et qui voudrait bien me former à ses heures perdues
    J’habite sur Nantes, alors merci d’avance à toutes les Nantaises qui voudront bien me répondre

  21. Manou dit :

    Bonjour, je viens de posséder une machine à tricoter simple fonture depuis 15 jours. J’ai commencé à appréhender la bête par l’enfilage et le point jersey. Je pense que c’est ok. N’étant pas très douée j’aurai beqsoins des conseils d’une experte pour avancer pas à pas. Je compte sur la collaboration bienveillante d’une passionnée.
    Bien cordialement,
    Manou

  22. GEhin dit :

    Bonjour.Je cherche désespérément le déco pour passap duomatic verts S .La carte tourne mais il y a un problème :impossible de maintenir le bouton sur programme 4.J’en achèterais donc un autre et des cartes perforées.Merci de me répondre.Me Géhin

    • Brigitte dit :

      Bonjour,
      Avez vous trouvé le deco pour votre Passap ?
      J’en ai una vendre qui n’a absolument jamais servi avec les cartes perforées de 1 a 20.
      Si vous êtes intéressée, contactez moi.

  23. LE PETIT Sonia dit :

    Bonsoir

    J’ai lu votre page, très intéressante. Vous dîtes qu’une seule machine fait le point mousse, et c’est ce que je recherche. Auriez-vous la référence de cette machine ?
    Merci par avance.

  24. Audrey dit :

    Bonjour Sonia, merci. je n’ai plus la référence en tête mais je me renseigne et je vous tiendrais au courant :) bonne journée, Audrey

  25. martine magne dit :

    bonjour, félicitation et merci pour votre article que j’ai lu avec attention car en effet j’ai retenu sur le bon coin une machine à tricoter singer avec moteur , simple fonture.
    je ne suis pas aussi enthousiaste, j’ai peur de ne pas savoir l’utiliser, et je pense que je devrai aller voir une machine en action avant de me décider. merci encore
    martine .M

  26. Cong Chua dit :

    Salut
    Je suis superbe « bonne » en couture , en retouche , en transformation,je tricote bien à la main mais je n’ai pas encore fait de tricot à la machine . J’aimerai bien commencer
    pourriez me donner les informations sur les show room pour aller voir des machines à tricoter . Ca doit etre intéressant de voir comment fonctionner une machine avant de l’acheter .
    Pour les personnes qui habitent dans la région parisienne , si on monte un club de tricot pour nous entraider
    Si le coeur vous dit , envoyer un email
    je peux même vous organiser un séjour à Saigon pour faire un stage de cuisine vietnamienne et vous emmener dans les marchés pour acheter la laine pas cher . Làbas , il fait chaud mais on peut trouver de la laine de qualité et à très bas prix . Allez sur ma page face book pour voir la maison où vous serez logé
    et visualiser mon tricot
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=714181631932948&set=a.689736657710779.1073741828.100000233541365&type=3&theater
    Je vous dis Merry Christmas and Happy New Year
    Công Chua

  27. [...] Choisir sa machine à tricoter Avez-vous déjà pensé, rien qu’une seule fois, à acheter une machine à tricoter ? jacquard avec singer double fonture et mt624 Le chariot mousse et ajoureur Le chariot mousse et ajoureur permet de réaliser : 1. Le passage de toutes les côtes en jersey. 2. La machine double fonture (DF) comment faire une mitaine torsadée à la machine à tricoter double fonture home • iPhone & iPad app • android app • contact • blog • facebook • twitter to experience pearltrees activate javascript. [...]

  28. Amelou71 dit :

    Bonjour j ai acheter une machine double fonture sk280 mais je suis débutante j ai quelque lacune avec le jacquard vous pouvez aider???

  29. marie.r dit :

    merci à toutes pour vos avis et point de vue qui ont retenu toute mon attention. J’ai acheté il y a quelques années une machine simple fonture d’occasion que je n’ai jamais réussi à faire fonctionner. Je l’ai donnée lors de mon déménagement. Aujourd’hui, j’envisager d’en acquérir une autre mais cette fois je compte me former au fonctionnement avant mon achat afin de ne pas répéter mon erreur.

  30. Jack5959 dit :

    Il y aussi en grosse jauge et double fontures
    -chez Brother: les 230, 260 et 270. sur ebay.
    Les mécaniques (230 sans cartes, la 260 avec cartes)
    L’électronique (270)
    -chez Erka: 35 (jumelle de la Brother 260)… rare

    Allez voir le forum très actif:
    http://passion-tricot.forumgratuit.org/
    et le site:
    http://passiontricot.logipatch.com/index.htm

    J’ai la Brother 260 grosse jauge et la erka 40(jumelle de brother 860 fine jauge): que du bonheur pour quelqu’un qui savait juste tricoter un bonnet à la main!
    J’ai fait à la machine: bonnets, chaussettes, shrugs, gilets, pulls…

  31. Jack5959 dit :

    Bonsoir,
    Oups, le temps de relayer cette page sur le forum passion tricot, et j’avais envoyé mon message sans faire exprès…
    Les machines demandent un temps d’apprentissage incontournable. On doit les apprivoiser en suivant leur notice… Mais quelle joie car on progresse rapidement, avec l’aide et l’encouragement des forums Tricotin.com (petite rbrique tricot machine) et surtout celle de l’incontournable forum passion-tricot…
    Cordialement

  32. kera dit :

    Bonjour,

    Je suis Yannick de la société Kéra Marketing, société spécialisée en Netlinking (création de liens pointant vers votre site afin d’améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherches)

    Je pense que votre site peut être optimisé et gagner des positions.

    Gratuitement je vous propose un rapport de positionnement et répondre aux questions :

    • Quelles expressions choisir pour mon site, quelles sont les plus recherchées?

    • Où mon site est-il positionné dans les moteurs de recherches?

    • Quel trafic puis je espérer, sur quelles positions?

    • Où sont mes concurrents, quelles stratégies ont-ils ?

    Je vous propose de faire un test avec nous. Je vous propose de travailler sur 2 mots clés de votre choix, à 60euros le mot clé pour un mois.
    Vous ne réglez que 1 mot clé. Le second, vous le réglez à la fin de la prestation si et seulement si il y a eu progression sur ces mots clés dans le classement google.fr.
    Ainsi vous ne prenez aucun risque et surtout vous pourrez constater la qualité de notre travail. Bien entendu un rapport de soumission vous sera transmis pour que vous voyez le travail effectué.

    Nous travaillons en WIN WIN, vous êtes gagnant, nous sommes gagnant…
    Nous évoluons ensemble !!!

    Nos méthodes ont été étudiées pour obtenir un positionnement et une visibilité durable :

    Soumissions manuelles de vos sites sur annuaires qualifiées (100% d’acceptation, rédaction de textes optimisés à usage unique…), mais aussi communiqué de presse,
    création et/ou entretien de blog avec rédaction d’articles originaux et d’actualités toutes les semaines (avec création de liens internes, diffusion sur les réseaux sociaux)…
    Le tout fait par nos soins en interne, aucun automatismes ou robots.

    Aujourd’hui, le qualitatif remplace le quantitatif… Oublier les méthodes douteuses, vous offrant des milliers de liens en peu de temps (vous y laisserez des plumes…).

    Tout le monde utilise les même techniques pour se référencer, différenciez vous par la qualité de vos liens, de vos contenus et votre régularité dans leurs créations.
    Poussez les moteurs de recherches à passer le plus de fois sur votre site en publiant des articles optimisés…

    Votre site survivra aux mises à jour Google, gagnera en popularité, et vous imposera sur les requêtes relatives à votre activité.

    Bien cordilalement,

    Yannick

    Responsable Netlinking

    http://www.kera-marketing.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales