Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2)

Intheloop a définitivement fermé ! Le site reste en ligne pour vous permettre d'accéder aux archives.

Maintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot in English, il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches, attraper vos aiguilles et vous lancer ! Pas de panique, voici un petit guide qui devrait vous aider à ne pas trop trébucher !

Avant toute chose, un point important. Je suis traductrice professionnelle, je passe mes journées à traduire et pourtant je vais dire une chose qui vous surprendra peut-être et ferait sans doute hurler quelques-uns de mes collègues s’ils tombaient sur cet article : NE TRADUISEZ PAS LE MODÈLE AVANT DE TRICOTER !

Ceci n’est pas une blague, j’ai plusieurs bonnes raisons de vous donner ce conseil, les voici.

  1. Traduire c’est long. Lorsque je traduis des modèles pour les publier sur mon blog, je passe en moyenne une heure sur la traduction et pas mal de temps sur la relecture. Et je traduis très vite parce que j’ai l’habitude. Je dois bien avouer que je fais les choses de façon professionnelle, pour que mes lecteurs n’aient pas de problème avec la traduction, mais réfléchissez-y deux minutes : avez-vous vraiment envie de perdre deux heures ou plus de tricot sur une traduction ?
  2. Traduire consiste à réécrire sur papier le modèle, et à ensuite utiliser ce document pour votre tricot. Très bien. Et si vous vous trompez dans votre traduction, vous faites quoi ? Il y a de fortes chances pour que vous mettiez un bout de temps à vous rendre compte que quelque chose « cloche », il faudra ensuite reprendre la traduction française, essayer de trouver l’erreur, revenir vers l’original anglais pour vérifier que l’erreur vient de vous et non du modèle… Pour résumer : encore une énorme perte de temps.
  3. L’anglais des modèles de tricot ne nécessite pas que vous parliez couramment cette langue, une fois que vous aurez dompté les principales abréviations, vous pourrez tricoter des modèles très différents sans même ouvrir votre dictionnaire. À quoi bon traduire ?
  4. Si vraiment il y a un passage qui coince, rien ne vous empêche de faire une petite traduction de ce passage-là pour vérifier si c’est plus clair pour vous en français. Ce que je déconseille absolument c’est de traduire le modèle entier

Maintenant que nous avons posé ces bases, allons-y !

 

Un peu de vocabulaire :
« double-point needles » (abrégé « dpn ») : aiguilles doubles pointes
« circular needle » : aiguille circulaire
« set » : jeu d’aiguilles (pour les doubles pointes)
« straight needle » : aiguille droite
« crochet hook » : crochet
« stitch marker » : anneau marqueur (parfois aussi appelé « marker »)
« yarn needle » ou « tapestry needle » : aiguille à coudre (qui sera utilisée pour les coutures ou rentrer les fils)
« scrap yarn » ou « waste yarn » : littéralement « reste de fil », ce fil (généralement une fin de pelote), qui sera utilisé pour un montage provisoire. Parfois il est précisé « contrasting color scrap yarn » (fil de couleur contrastante).

1e étape : Apprivoiser la bête


Choisissez votre modèle, imprimez-le, et prenez quelques minutes pour faire connaissance avec lui. Un modèle rédigé en anglais obéit, et c’est bien normal, à un certain nombre de règles de présentation et de composition.
Les indications situées en début de modèle correspondent au matériel, aux tailles, et aux points employés.
En avant !

Size : la taille.

Elle est indiquée en utilisant les symboles internationaux (XS, S, M, L, XL, etc.). Le X veut dire « extra » (très), le S « small » (petit), le M « medium » (moyen) et le L « large » (grand).
Pour des pulls ou gilets, on donnera généralement le tour de poitrine (« chest/bust circumference »), ainsi que les dimensions finales (« size of finished garment ») et la longueur (« length »).

 

Les unités de mesure :

Les dimensions pour les tailles et les différentes mesures au cours du travail sont souvent données en pouces (« inches »). Le métrage nécessaire pour le tricot est généralement indiqué en yards. Si les équivalents en mètres ne sont pas donnés dans le modèle, vous trouverez des convertisseurs en ligne, ici par exemple.

Le matériel nécessairematerials ») :

Dans cette rubrique, le créateur indique tout ce qui est nécessaire pour réaliser le modèle.

Commençons par le FIL. Dans la mesure où il s’agit d’un modèle étranger, il est tout à fait possible que ce soit un fil dont vous n’avez jamais entendu parler. Pas de panique ! Les indications données sont généralement suffisantes pour vous permettre de trouver un fil équivalent (ou d’acheter ce fil en ligne).
Si on prend par exemple une indication comme celle-ci (tirée du modèle Borough sur knitty, disponibles en français ici) :

Blue Sky Alpacas Worsted Hand Dyes [50% Alpaca/50% Merino Wool; 100 yd/91 m per 100g skein]; Chocolate; 2 skeins

En rouge le nom du fil. Il y a dedans une information très importante, le mot « worsted » qui nous indique l’épaisseur du fil. Pour plus d’informations sur les différentes épaisseurs de fil, vous pouvez lire ce « décryptage » par Élise !

En bleu la composition. Alpaga et mérinos, très doux a priori ! ;-)

En vert le métrage, indiqué ici en yards et en mètres. On apprend donc que pour un écheveau (« skein ») on aura 91 mètres de fil.

En orange la couleur utilisée pour réaliser le modèle présenté sur les photos : « chocolat ».

En violet la quantité de fil nécessaire : 2 écheveaux, soit 182 mètres.

Après avoir lu cette ligne, je sais donc que si je veux utiliser un fil différent de celui indiqué, je vais avoir besoin d’un fil assez épais, et de 180 mètres environ.


Une autre information très importante pour m’aider à choisir mon fil est l’ÉCHANTILLONgauge » ou « tension »).
Il est généralement donné sous la forme :
x sts / x rounds = 4 inches (10 cm)
c’est-à-dire :
x mailles / x rangs = 10 cm (sous-entendu « un carré de 10 cm sur 10 cm)
Il s’agit de la forme la plus complète, on peut aussi avoir un échantillon pour « 1 inch » (un pouce : 2,5 cm) ou juste un nombre de mailles pour 1 ou 4 pouces.
Petite remarque : Quand un échantillon est indiqué sur un modèle en anglais il est fiable et c’est une véritable base, les créateurs ne jurent que par les échantillons, donc prenez l’habitude d’en faire un, c’est loin d’être une perte de temps !

Les AIGUILLESneedles ») et le reste du matériel (« notions ») :

Les tailles des aiguilles et crochets sont généralement indiquées en tailles US et européennes :
1 set US #8/5mm double-point needles
Donc : 1 jeu d’aiguilles doubles pointes de 5 mm
Si la taille européenne n’est pas donnée, vous trouverez ici un guide des tailles US, anglaises et européennes.

 

Les informations complémentaires sur le modèlepattern notes » ou « notes »)

Quand Dona dit que les modèles anglais, nous « prennent par la main », elle n’a pas tort ! Dans cette rubrique, tous les points et techniques utilisés dans le modèle sont non seulement cités mais expliqués, et il n’est pas rare (dans les modèles d’Interweave notamment) qu’il y ait une liste de schémas explicatifs en fin de modèle pour plus d’informations.
Il est également possible que la rubrique s’appelle « abbreviations », et elle comprendra dans ce cas toutes les abréviations utilisées dans le modèle à la place d’un point.
Dans certains modèles, on trouvera « stitch pattern », dans ce cas il s’agit de l’explication d’un point récurrent, qui sera expliqué à cet endroit du modèle afin de ne pas avoir à réécrire la forme développée chaque fois que le point apparaît dans le modèle.
Vous l’aurez compris, la première partie du modèle est en quelque sorte la « trousse à outils » qui va vous permettre de réaliser le modèle dans les meilleures conditions possibles, pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes. N’oubliez pas de la lire !

Maintenant que vous êtes « équipés », passons aux choses sérieuses avec le « corps » du modèle ! À suivre lors d’un prochain article :)

 

Photo « Keep Calm » provenant d’Etsy.

Print Friendly

 

 

 
Lydia
Lydia« Traductrice le jour, tricoteuse la nuit et catastrophe ambulante en permanence... » Moi qui passe ma journée dans les dictionnaires il m'est assez difficile de me « définir », mais je crois que ces quelques mots sont un bon début. C'est à ma grand-mère bien plus qu'à ma mère que je dois mon amour du fil, et aujourd'hui ma grande fierté est de voir les femmes de ma famille ou mes amies (re)venir vers le tricot après avoir reçu l'un de mes ouvrages. Faire avec ses mains est l'une des plus belles choses qui soient, mais je suis aussi très heureuse de mettre mes neurones au service de la communauté In the loop ! ;-)

| http://misstlog.blogspot.fr/| Mon profil Ravelry | Tous mes articles |



50 commentaires sur "Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2)"

  1. ROUTIER Virginie dit :

    Merci pour cet article à garder précieusement car les plus jolis modèles sont souvent en anglais … Je vais enfin pouvoir m’y mettre alors ! et prendre le temps d’apprendre à comprendre.

  2. paula dit :

    Ya pas à dire… Ya plus de raison de ne pas s y mettre!!!
    Merci pour toutes ces astuces et bravo au webzine!

  3. maillamart dit :

    Bravo, c’est bien dit et c’est exactement ce que j’applique alors que je suis nulle en anglais ! Un petit coup de google traduction pour les passages délicats, et pour tout dire : maintenant je préfère de loin les modèles en anglais !!!

    • monique dit :

      bonjour,

      pourriez vous m’aider pour certains termes SVP ?
      genre : TW – TWL – TWR –
      Auriez vous la gentillesse de me traduire le modèle d’un béret que j’ai acheté en anglais et je vous offrirai en retour ce modèle !
      Merci de votre réponse !

  4. merci pour cette trés bonne idée, qui consiste à nous aider à décrypter les modeles ecrits en anglais….:o)

  5. Trop bien cet article je crois que je vais craquer, allez vite je termine mes encours

  6. piloo dit :

    merci pour ces explications je n’ai plus d’excuses pour ne pas tricoter des modèles anglais !

  7. karen. dit :

    super article !
    j’espere que ça en motivera plus d’une a se lancer et franchir le pas.

    en photo c’est plutôt un/une « hank » – le/la « skein » étant une pelote du commerce (Partner de Phildar par ex)- et la « ball » est une pelote ronde (type Felted Tweed par ex) et celle que tu transformes avec ton « swift » est un/une « yarn cake » ;o)
    mais ça change pas grand chose puisque beaucoup font la confusion ;o)

    • Lydia Lydia dit :

      Merci Karen, pour toutes ces précisions, c’est très intéressant ! Et en effet, pour ma part j’ai pratiquement toujours vu « skein » dans les modèles en anglais (et pourtant j’en ai eu un certain nombre entre les mains), c’est pour cela que nous avons mis ce terme-là dans le glossaire. Bonne journée !

  8. Odile dit :

    Merci pour ces explications très claires.
    Peut-être aussi préciser la possiblilité pour certains modèles publiés en ligne de trouver par la suite une page concernant le éventuelles mises à jour ou corrections de petits changements après que le modèle ait été tricoté par de nombreuses lectrices.

  9. Isa dit :

    C’est top pour celles qui n’ont pas encore tenté le coup du tricot en anglais. J’ai une question qui n’a rien à voir : quelles sont les circulaires que l’on peut voir parmi les photos ? Où peut-on en trouver ?
    Et une question en rapport avec la traduction : comment traduire yoke ? J’ai compris ce que cela signifie (je tricote souvent en anglais) mais n’ai pas trouvé de mot au point de douter qu’il y ait d’équivalent en français.

    • Elise Elise dit :

      il s’agit des hiyahiya de mini diamètre de 23 cm, spécialement conçues pour des tricot en rond sans magic loop. Celles ci m’ont été offertes par Knitting in France : http://knitting-in-france.net/shop/article_312/Circulaire-23cm—4.50mm.html?shop_param=cid%3D29%26aid%3D312%26

    • Lydia Lydia dit :

      Hello Isa, merci pour ton commentaire. Pour ce qui est de « yoke » la traduction en français est « empiècement » :) Bonne journée !

    • Elise Elise dit :

      yoke pour moi signifie encolure, mais d’un point de vue terminologique, cela signifie empiècement je crois. Il existe aussi une version « collerette » dans le loisir.

      • Isa dit :

        Merci Elise pour tes deux réponses. Oui, empiècement, j’avais trouvé cela aussi mais La partie d’un pull ou d’un gilet ainsi désigné ne correspond pas à ce que l’on appelle en français un empiècement. J’ai l’impression que en français nous n’avons pas de mot pour désigner cette partie des pulls/gilets. Peut-être peut-on utiliser le terme raglan(s) ? Mais tous les yokes des modèles anglais sont-ils fait en raglan ? Peut-être pas.

        • Lydia Lydia dit :

          En fait, tel que je le comprends c’est « empiècement » mais dans le sens « partie du vêtement qui fait la jointure avec d’autres ». Ce n’est pas la même chose que le raglan, parce qu’il y a bel et bien plusieurs types de « yoke », le raglan n’en est qu’un parmi d’autres. Mais cette question est vraiment très intéressante :)

  10. Mili Mali Malou dit :

    Hou là là j’ai hâte de lire la suite pour sauter sur ces si beaux english patterns !
    Merci merci pour toutes ces explications, In the loop devient une bible du tricot et cela me ravit…

  11. Lydia Lydia dit :

    Merci à toutes pour vos commentaires, j’espère que la 2e partie de l’article vous plaira tout autant :)

  12. b.pascaline dit :

    merci.
    j’ai peur de me lancer en anglais,mais avec tes explications ça a l’air tout simple.
    merci encore

  13. Zanzounette dit :

    Hé bien voilà un article à mettre entre toutes les mains des hésitantes ! Je vais le diffuser auprès de mes copines qui, sous prétexte que je maîtrise le tricot en anglais, me demandent de traduire. Mais, en effet, je ne traduis pas ! C’est beaucoup plus simple.
    J’ai commencé en lisant le « knitter’s almanach » d’E. Zimmerman avec mon anglais scolaire datant de 25 ans, je comprenais bien mieux les explications que le texte avant. Tous les tricots commencent par « Cast-on »? Ca doit vouloir dire « monter des mailles », et ainsi de suite. Mais là j’anticipe sur le prochain article, en attendant je retourne à mes yo et k2tog.

  14. hélène58 dit :

    super article – ce qui est incroyable c’est que je viens de démarrer un pattern grace aux articles de mademoiselle C knit cat’s concernant le henslowe et qui « nous piquait » gentiment en nous disant de nous lancer eh bien merci à elle et à vous toutes – c’est fait je me trouvais pourtant bien nulle « avant » bon je rame encore mais je sens que je m’améliore et avec votre aide mon avenir tricotesque va être génial ! MERCCCCIIII

  15. mamifoise dit :

    Merci pour les explications qui sont précieuses quand on tombe sur un modèle traduit anglais français
    Amicalement
    Mamifoise

  16. Lorence dit :

    Tes explications sont tellement claires que le prochain ouvrage sur mes aiguilles sera à partir d’un modèle en anglais, merci.

  17. Charlène dit :

    Encore un chouette article.
    J’ai aussi un diplôme de traduction (bien que je ne sois pas traductrice professionnelle car j’ai repris d’autres études) et je trouve aussi que ça serait une pure perte de temps de tout remettre par écrit, je préfère tout lire correctement pour voir si je comprends toutes les abréviations et techniques et puis je fais de la traduction « à vue » au fur et à mesure.

    Merci à Karen pour avoir expliquer les différents termes concernant les pelotes, les écheveaux, etc… Je ne connaissais que « skein ».

  18. je ne pratique pas couramment l’anglais, mais je ne tricote plus que des modèles en anglais… le vocabulaire vient vite, la construction est souvent moins alambiquée qu’en français, et ce sont souvent pour les pulls des modèles SANS couture, ce qui est loin d’être négligeable ;-)
    bon tricot!

  19. Agnès dit :

    Génial cet article !

  20. Peggy dit :

    Je vais faire cet article à Tricolyne car les modèles Rowan sont un peu plus compliqué pour elle !
    http://tricolyne.blogspot.fr/

  21. Marie Josée dit :

    Un gros merci pour cette article et maintenant plus de raison pour tricoter en anglais et vous avez raison quand vous dite qu’ils nous prennent par la main.

  22. maorie dit :

    Bravo pour cet excellent article !

  23. on devrait classer ton article d’utilité publique !!!!
    merci

  24. Gégette dit :

    Bonjour,
    je me suis mise au trcot anglais il y a presque deux ans, et c’est vrai qu’une fois qu’on a compris les abréviations c’est super facile, même bien plus qu’en français !!! mais quand je doit faire la traduction pour les copines, c’est une vraie galère!

  25. Sylvie BG dit :

    Bonjour,
    En effet, nul besoin de tout traduire ! Il vaut mieux tricoter, je trouve… ;-)
    Pour ma part, mes english patterns sont accompagnés de mon lexique (trouvé sur le net). Et c’est tout !
    Les principaux termes sont bien vite retenus et au fil du temps, le lexique sert de moins en moins.
    Bravo et merci pour toutes les précisions données dans cet article !
    Amicalement,
    Sylvie

  26. Mamie86 dit :

    Merci pour ces explications.Je vais enfin oser tricoter un modèle en anglais.Cordialement,Mamie86

  27. Rosemary dit :

    Merci Lydia pour ce site très
    pédagogique : je suis une tricoteuse débutante et je me régale à découvrir cet univers du fil grâce à une communauté de blogeuses-tricoteuses très active.
    Je m’apprête à tricoter un modèle de snood trouvé sur Ravelry et je lis cette série
    d’articles avec beaucoup d’intérêt.

  28. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) M aintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot <i>in English </i>, il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches, attraper vos aiguilles et vous lancer ! Plumes tissu [...]

  29. [...] des pulls homme (2) Tous les sites répertoriés par Mode Laine sont dans cette rubrique… Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) M aintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot <i>in English </i>, [...]

  30. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) | in the loop – Le webzine des arts de la laine Sac en crochet chic… Je sais que le process de fabrication des sacs façon Darel a largement été diffusé sur la toile, mais comme je n’ai pas trouvé exactement ce qui me convenait (surtout dans le traitement des poignées ) et que les copines n’arrêtent pas de me demander comment faire, voici une fois pour toutes les explications, à ma façon Le joint russe Au risque de vous décevoir non non non, il ne s’agit pas d’une nouvelle super préparation de cannabis macéré dans la vodka et roulé dans des blinis (pas de stupéfiants pour bibi, il faut que je garde les idées claires pour l’attaque du Norvégien.) Pour les fils épais ou qui n’ont pas assez de gonflant pour “rattraper” la surépaisseur, il suffit d’enlever un ou deux brins sur l’extrémité du fil que vous rentrez. Et hop, pour ainsi dire ni vu ni connu. Moi je dis la Russie c’est un grand pays, d’ailleurs avec des hivers pareils quelle tricoteuse ne s’y sentirait pas chez elle ? Aux fanas du feutrage: savez-vous que pour éviter de se casser la binette sur la neige et la glace, les russes fabriquent depuis des temps immémoriaux des <i>varinki </i>, c’est-à-dire de simples bottes en laine bouillie ? Imparable, parait-il: chaud, imperméable et anti-glisse. Bienvenue chez Coats Steiner Tricot [...]

  31. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) New lace – old traditions <b>C </b><b>haque catégorie contient des fiches explicatives, imprimables et téléchargeables en PDF, il suffit de cliquer sur les icones suivant </b> <p style="text-align:right;color:#A8A8A8">Lire la suite</p> [...]

  32. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) New lace – old traditions wool and the gang™ — watch the videos Fiche Technique N° 28 [...]

  33. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) | in the loop – Le webzine des arts de la laine Découvrez la technique simple et pratique pour remplacer la laine indiqué dans votre patron par une autre laine de votre choix. Je vous avouerai que je ne fais quasiment jamais un tricot avec la laine préconisée dans le patron… [...]

  34. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) M aintenant que vous avez « fait connaissance » avec votre modèle et que vous êtes préparés à tricoter « directement » en anglais, attaquons donc le corps de notre modèle (« directions » en anglais). L’anglais du tricot est composé d’abréviations qui forment un « code ». Une fois que vous l’aurez déchiffré et compris, c’est un jeu d’enfant ! Commençons par les bases : K knit tricoter à l’endroit P purl tricoter à l’envers [...]

  35. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) M aintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot in English , il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches, attraper vos aiguilles et vous lancer ! Pas de panique, voici un petit guide qui devrait vous aider à ne pas trop trébucher ! [...]

  36. valentinedays dit :

    Bonjour Lydia

    Je suis bien embêtée, je viens d’investir dans un modèle chez Ravelry sauf qu’il est en Anglais! Mais il est assez difficile à traduire, j’ai pourtant suivi vos conseils mais le modèle en lui même est compliqué je pense.

    Pourriez-vous m’aider?

    Merci à vous
    Val

  37. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) M aintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot in English , il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches, attraper vos aiguilles et vous lancer ! Pas de panique, voici un petit guide qui devrait vous aider à ne pas trop trébucher ! Avant toute chose, un point important. Je suis traductrice professionnelle, je passe mes journées à traduire et pourtant je vais dire une chose qui vous surprendra peut-être et ferait sans doute hurler quelques-uns de mes collègues s’ils tombaient sur cet article : NE TRADUISEZ PAS LE MODÈLE AVANT DE TRICOTER ! Ceci n’est pas une blague, j’ai plusieurs bonnes raisons de vous donner ce conseil, les voici. [...]

  38. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) M aintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot in English , il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches, attraper vos aiguilles et vous lancer ! M aintenant que vous avez « fait connaissance » avec votre modèle et que vous êtes préparés à tricoter « directement » en anglais, attaquons donc le corps de notre modèle (« directions » en anglais). L’anglais du tricot est composé d’abréviations qui forment un « code ». [...]

  39. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) Mémos tricot et crochet français / anglais Nous inaugurons une nouvelle catégorie sur Intheloop : la section « Boite à Outils », qui sera nous l’espérons, aggrandie au fur et à mesure. Opaline vous a concocté de jolies fiches pense-bête pour les tricoteuses et les crocheteuses. Vous ne vous souvenez jamais de la correspondance entre les numéros d’aiguilles US et les numéros impériaux (mm) ? Réparer une maille lâche Il nous arrive à tous d’avoir un tricot qui n’est pas très régulier. Parce que l’on a subitement relâché la tension, parce qu’un chat a tiré sur une maille avec ses griffes, ou parce qu’on avait trop bu de champagne la veille, le trou dans un tricot n’est pas une fatalité ! Cette petite vidéo vous explique comment réparer les dégâts. Merci à Dona de m’avoir enseigné cette astuce. Si vous avez des astuces qui sauvent un tricot, faites-nous en part, proposez-nous une petite vidéo, ou un tutoriel en photo, nous publierons volontiers celles-ci lors d’un prochain article. Pondu par Flo le 27 novembre 2012 L’hiver est déjà là, les températures sont en baisse et les gros manteaux sont de sortie. L’occasion de commencer ses travaux de tricot pour rester au chaud. Voici quelques vidéos, tutos et bouquins pour vous lancer dans le monde de la maille ! Le tricot est revenu à la mode depuis quelques années : tricoter sa petite écharpe, son petit pull ou son plaid n’est plus ringard ! Tricot : tutos vidéos, tutos photos, idées et livres spécialisés ! // knitPro web app Techniques fils et aiguilles – Magicmaman.com Le grand Lexique du tricot : tout ce qu'il faut savoir ! – Les Bergers Cathares TUTOS, TRUCS ET ASTUCES L'équipe de Tricotin.com vous présente, grâce au boulot fantastique d'Aline76, l'un des fils de discussion de ce forum les plus didactiques et intéressants. Prenez le temps de regarder et visiter tous les liens et infos fournis. C'est une véritable mine d'or !!! Picasa Albums Web – Татьяна Résultats de la recherche Grenouilles et papillons La Compagnie des Laines – Virton Nuage de tags Accessoires Ateliers Bougies et Parfums Maison Café-Tricot commandes Divers Fils à tricoter… Horaires Ito Jamieson & Smith Les Fêtes de fin d'année librairie Malabrigo Nouveautés Presse/télé Rowan Réalisations SMC Soldes…Bonnes Affaires… Tag Tutos – Page 11/11 – La Compagnie des Laines – Virton Dimanche 13 mars 7 13 /03 /Mars 15:10 Ma petite-fille Eléna vient de fêter ses 8 mois et à cette occasion, je lui ai fait cette charmante veste cache-cœur au point mousse. Nombre de pelotes : 3 pelotes pour le 6 mois, 4 pelotes pour le 12 mois et le 18 mois, 5 pelotes pour le 2 ans. Fournitures : 1 gros bouton pour le devant, 1 petit bouton pour l'intérieur. Échantillon : 17 m. x 22 rgs (pour un carré de 10 cm). Aiguilles : n° 5. Veste cache-coeur pour jeune enfant par Katia – Le blog d'Hélène et de ses élèves COUTURE Knitting sylphide PATRONS ENFANTS [+] modeles côtes DESIGNER butler download mes passions poupée Inspiration happy scarf jewelry 1 infinite Jewlery threaded wrapped jersey 1 photo sarah042 report crafts anyone video water DIY candle just do it paper beauty/fashion diys spread supplies friendship Arts & Crafts :) design crafts friendship heart +Hogar bridge pallet jewelry vinaigrette epoxy Friendship Bracelets google abcdefghijklmnopqrstuvwxyz12345 patterns wallet Echarpes/tours de cou effet Yaourts recette nouvelle patrons cardigan tricot modèles goyaverose learned Tissus imprimés saint tutos en vrac femme petit Clothes sweetheart dress ptitchipie973 bienvenue casserole Clothes sweet little couture housse carnets Sewing & Textile mendocino recycled couture bijoux piscine speedybruno gratuits Tricot home • iPhone & iPad app • android app • contact • blog • facebook • twitter to experience pearltrees activate javascript. [...]

  40. [...] niveau en maths! Mais là, encore, c’était sans compter sur l’aide de Julie et de ces sites [...]

  41. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) | in the loop – Le webzine des arts de la laine M aintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot in English , il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches, attraper vos aiguilles et vous lancer ! Pas de panique, voici un petit guide qui devrait vous aider à ne pas trop trébucher ! Avant toute chose, un point important. Je suis traductrice professionnelle, je passe mes journées à traduire et pourtant je vais dire une chose qui vous surprendra peut-être et ferait sans doute hurler quelques-uns de mes collègues s’ils tombaient sur cet article : NE TRADUISEZ PAS LE MODÈLE AVANT DE TRICOTER ! Chaussons [...]

  42. [...] Tricoter des modèles en anglais, pas à pas (1/2) Maintenant que Dona vous a convaincus de l’intérêt du tricot in English, il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches, attraper vos aiguilles et vous lancer ! Pas de panique, voici un petit guide qui devrait vous aider à ne pas trop trébucher ! Avant toute chose, un point important. Je suis traductrice professionnelle, je passe mes journées à traduire et pourtant je vais dire une chose qui vous surprendra peut-être et ferait sans doute hurler quelques-uns de mes collègues s’ils tombaient sur cet article : NE TRADUISEZ PAS LE MODÈLE AVANT DE TRICOTER ! Ceci n’est pas une blague, j’ai plusieurs bonnes raisons de vous donner ce conseil, les voici. [+] loisirs créatifs home • iPhone & iPad app • android app • contact • blog • facebook • twitter to experience pearltrees activate javascript. [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2012 - 2014 Intheloop.fr   ||   Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0 FR)   ||   Mentions légales