Construire vous-même un abri pour vos petites bêtes à plumes n’est pas très compliqué qu’il n’y paraît. Vous n’aurez pas besoin de construire une grande volière pour une seule perruche ou un couple par exemple sauf si vous possédez des espèces d’oiseaux différentes. Dans ce cas, on vous conseille de vous rendre sur le site « nos volières » pour une réalisation grandeur nature. Nos volières est un site spécialement dédié aux oiseaux où vous pourrez en effet trouver des plans de volière de grande taille. Mais pour l’heure, voici tout ce que vous devriez savoir pour fabriquer une volière pour oiseaux en respectant la condition de vie de vos compagnons à plume.

Faites d’abord un plan détaillé de votre volière

La réussite d’un projet se repose généralement sur le respect un plan de travail bien précis. De ce fait, établissez au préalable un plan pour la construction de votre volière. Prenez en compte les marges d’erreurs dans votre calcul afin de faciliter l’achat des matériaux essentiels, notamment la longueur du grillage ou encore des tasseaux nécessaires.

Prenez en compte l’espèce d’oiseaux que vous souhaitez abriter dans votre volière

En effet, il est très important de prendre en compte l’espèce de votre oiseau car cela entre également dans votre plan de construction. Une espèce plus grande, c’est-à-dire en taille doit très certainement avoir un espace de vol plus conséquent comparer à une espèce plus petite comme une perruche. Il est donc fortement conseillé d’exploiter toute la longueur et la largeur possible de votre terrain de construction afin de maximiser l’espace vitale et de vol de vos oiseaux.

Choisissez l’emplacement idéal pour fabriquer votre volière

L’emplacement est aussi un facteur clé à ne pas négliger car cela va jouer un rôle décisif à la survie de vos oiseaux. Un endroit trop exposé au soleil et au vent n’est pas une très bonne idée. Certes, vos oiseaux ont besoin de la lumière du jour et de la fraîcheur du vent pour bien s’épanouir mais en plein été par exemple, quand la température monte au-dessus de 30 ou 35 °C, vos compagnons à plume seront dans une condition assez désagréable même s’il s’abrite sous le toit de la volière que vous avez construite. De même pour le vent, si vous dirigez votre volière vers la zone qui est souvent frappée par des rafales de vent assez violent durant les mauvais temps, vos oiseaux ne vont pas faire long feu. Essayez donc d’installer votre volière dans un endroit où vos oiseaux pourront profiter du soleil et du vent sans pour autant faire les frais des conditions climatiques extrêmes.

Petite précision sur l’aspect de votre volière

Construire une volière n’est pas très compliquée, il suffit de bien renforcer les bases par des tasseaux et des clous, ensuite placer les encadrements et les grillages, installer les portes puis poser le toit. Mais une fois que l’ossature de votre volière est mise en place, essayez de mettre une partie couverte et une partie aérée. Cette alternative est très pratique pour prévenir les changements climatiques.